La confiture de melon, c’est si bon !

Vous avez des melons un peu trop mûrs à déguster tels quels ? Vous pouvez faire de la confiture de melon pour conserver les saveurs de l’été !

Rédigé par Véronique Desarzens, le 11 Aug 2017, à 7 h 44 min

Le melon, c’est de saison. Et s’il n’est jamais si bon que dégusté tel quel, bien mûr et parfumé, il n’est pas interdit de faire en sorte de s’en régaler même lorsque l’été sera passé. Pour cela, à vous de jouer, sans trop tarder !

Cette confiture de melon est une improvisation, née de la nécessité de s’occuper d’un melon qui n’aurait pas attendu un jour de plus. Les quantités sont donc données ici pour un seul et beau melon. À multiplier bien sûr par autant que vous le souhaitez…

La recette de la confiture de melon

La veille, préparez le melon, coupez-le en gros cubes. Pesez-le. Ajoutez la moitié de son poids en sucre et mélangez.

Complétez encore avec 3 grosses tranches de citrons impérativement bio. Sans oublier la magic touch, celle qui relève et donne du caractère à cette confiture sinon un peu trop douce : un brin de romarin frais ! Laissez reposer à couvert toute la nuit.

melon

Le lendemain, réservez un tout petit peu du jus qui se sera formé pendant la nuit.

Portez la préparation à ébullition. Laissez cuire la confiture 15 à 20 minutes à feu frémissant, tout en écumant. Retirez les citrons et le brin de romarin.

Diluez 1 sachet d’agar-agar dans le jus prélevé préalablement. Si vous aimez une consistance plutôt gelée, mettez 2 sachets. Ajoutez, et prolongez la cuisson encore 2 minutes.

Mettez en pots immédiatement.

Cette proposition, avec ici à titre indicatif 620 g de chair de melon et 310 g de sucre, suffit pour faire 3 petits pots de confiture de melon.

À propos du melon

Très riche en eau (plus de 90 %), et peu calorique (31 Kcal pour 100 g), le melon est vraiment un aliment de choix l’été, lorsqu’il fait très chaud. Ses autres atouts : il est riche en vitamine C et en bêtacarotène, un précieux antioxydant qui est aussi un précurseur de la vitamine A.

Plus l’orange de sa chair est foncé, plus il en contient. Les melons sont également de bonnes sources de potassium.

Traité en confiture ou en gelée, il n’est évidemment pas très diététique. Pourtant, consommé seul, c’est un bon allié de celles et ceux qui tiennent avoir la forme plutôt que les formes !

La preuve, avec une soupe froide comme on les aime en été…

La recette du gaspacho de melon

Choisissez 2 ou 3 melons, sans hésiter à marier les espèces : brodé, charentais, galia…

Retirez les pépins et prélevez leur chair, que vous placerez dans un grand saladier. Ajoutez les feuilles d’une grosse poignée de menthe fraîche, préalablement coupées en petits morceaux.
Mixez le tout, en laissant – ou non – quelques morceaux de melon. Couvrez, et mettez au réfrigérateur.

Plat unique, agrémenté d’un tour de poivre du moulin ou d’amandes effilées rapidement grillées à la poêle, ou simple entrée de saison, il ne vous reste qu’à déguster dans quelques heures votre soupe glacée de melon !

Illustration bannière : confiture de melon © alisafarov
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, rédactrice indépendante, orientée mieux-être, santé, environnement, produits naturels et autres potions « maison ».

1 commentaire Donnez votre avis
  1. On ne risque pas de faire de la confiture avec les melons que l’on trouve dans le commerce, bio ou non. Ils ne sont jamais mûrs à point puisqu’ils sont cueillis verts !!!

Moi aussi je donne mon avis