Comment préparer l’arroche ?

Si vous accordez de l’importance au retour des goûts authentiques et souhaitez redonner toute leur place aux légumes oubliés, vous allez aimer cuisiner l’arroche.

Rédigé par Annabelle Kiéma, le 4 Dec 2020, à 13 h 00 min
Comment préparer l’arroche ?
Précédent
Suivant

L’arroche des jardins ressemble beaucoup à l’épinard dont elle est la lointaine cousine. Elle se prépare comme lui, c’est-à-dire de bien des façons. Vous pouvez donc facilement remplacer l’épinard dans vos recettes préférées par des feuilles d’arroche. Et en découvrir d’autres bien entendu !

Arroche comestible : à dévorer toute crue !

Si vous avez lu l’article que nous avons consacré à l’arroche, vous savez déjà qu’il n’existe pas une seule arroche comestible mais bien plusieurs. Quelle que soit sa couleur, l’arroche se prépare facilement. Pour l’apprécier crue, choisissez les jeunes pousses.

Salade d’arroche toute simple

Par sa couleur, sa texture et son petit goût très doux, l’arroche rouge se suffit à elle-même.

Cuisiner l’arroche rouge – © YesPhotographers

Vous l’aimerez sûrement servie en salade avec une vinaigrette à base d’huile de pistaches ou de noix et de vinaigre balsamique.

Salade d’arroche haute en couleur

Idéale pour faire le plein de bons nutriments et pour s’en mettre plein la vue avec un festival de couleurs, les jeunes pousses d’arroche se mangent en salade. Vous pouvez ainsi associer l’arroche rouge avec des endives rouges et de la betterave pour un effet camaïeu ; des pousses d’épinards et de grandes feuilles de salade verte pour le contraste.

Préparez une vinaigrette à base d’huile d’olive et sauce soja dans laquelle vous pouvez mettre un oignon nouveau haché, quelques brins de ciboulette et de l’estragon. Parsemez votre salade de graines et de noix torréfiées pour le croquant et de quelques fleurs comestibles comme la bourrache ou le souci.

Salade d’arroche santé

Dans cette recette de salade, on associe l’arroche des jardins à un autre légume oublié : le pourpier. Ajoutez quelques fleurs de courgette en saison et des carottes râpées lacto-fermentées.

Le pourpier est riche en nutriments essentiels et vitamines quand les carottes fermentées prennent soin du microbiote intestinal. Pour la vinaigrette : huile de colza pour les omega-3, vinaigre de cidre pour ses effets sur le métabolisme et des aromates comme de la sarriette ou de la menthe.

Comment cuisiner l’arroche rouge ?

Cuisiner l’arroche rouge est simple et rapide.

Arroche au curry

L’épinard est très présent dans la cuisine indienne et ce n’est sûrement pas un hasard. La saveur s’accorde avec beaucoup d’épices, notamment, le curry.

Curry de légumes – © StephenVanHove

Préparez donc, non pas un curry d’épinards mais un curry d’arroche en commençant par faire chauffer du ghee dans une poêle ou à défaut, de l’huile. Ajoutez du curry et faites dorer un oignon haché. Une fois bien translucide, ajoutez de l’ail haché et les feuilles d’arroche d’un coup. Couvrez. Quand toutes les feuilles sont tombées (après deux petites minutes), vous pouvez sortir du feu et ajouter de la crème de coco.

Pâtes à l’arroche

Pour allier comfort food, alimentation santé et saveurs authentiques, on peut compter sur cette recette de pâtes à l’arroche.

Faites fondre une échalote émincée dans du beurre. Ajoutez de l’ail haché et les feuilles d’arroche. Remuez et laissez mijoter. Ajoutez du bouillon de légumes. Une fois l’arroche cuite, ajoutez de la crème fraîche et nappez des pâtes de votre choix.

Petits flans à l’arroche

Commencez par faire blanchir les feuilles d’arroche. Laissez-les tiédir et hachez-les finement. Préparer l’appareil à flan en battant des oeufs en omelette et en ajoutant de la ricotta ou de la faisselle. N’oubliez pas la pincée de sel et les aromates de votre choix. Mélangez l’appareil et l’arroche hachée. Versez dans des moules à muffin.

Ces petits flans s’accompagnent d’une salade d’arroche (évidemment !) pour un plat léger et plein de goût.

Illustration bannière : Recettes avec de l’arroche – © MAD.vertise
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je fais partie de ce qu’on appelle désormais les « slasheurs » : je suis rédactrice / sophrologue / et j’enseigne le français comme langue...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis