Le pourpier, un légume oublié aux multiples bienfaits

Très répandu dans nos jardins, le pourpier passe pourtant inaperçu. Et ça, c’est vraiment dommage tant le pourpier est intéressant, d’un point de vue gustatif comme nutritionnel.

Rédigé par Annabelle Kiéma, le 13 May 2020, à 12 h 55 min

Le pourpier potager ou Portulaca Oleacera est une plante herbacée de la famille des Portulacacées originaire d’Asie. Son nom vient du latin pullipedem qui signifie « pied de poulet ». En effet, c’est grâce à la forme particulière de ses jolies feuilles charnues et épaisses qu’on reconnaît le pourpier sauvage, trop souvent pris pour une mauvaise herbe, s’il en est.

Bon et sain, le pourpier de nos jardins

Consommé depuis l’Antiquité, notamment pour ses propriétés médicinales, le pourpier sauvage est très présent dans les jardins ensoleillés des régions méditerranéennes. D’ailleurs, il fait partie des incontournables du fameux régime crétois, tant il possède de vertus.

Nutrition et bienfaits du pourpier

Véritable atout santé, le pourpier devrait être un invité plus souvent dans nos assiettes !

Pourpier sauvage – fleur – © Ruth Swan

Considéré comme le végétal ayant la plus forte teneur en omega-3, le pourpier protège efficacement le système cardiovasculaire et régule la tension artérielle. Il est également très riche en protéines donc parfait pour augmenter son apport en protéines végétales.

Le pourpier contient également de nombreux autres nutriments essentiels au bon fonctionnement de notre organisme tels que le potassium, le magnésium, le calcium et le fer.

Riche en vitamines du groupe B, vitamine C et bêta carotène, le pourpier a un pouvoir antioxydant très intéressant.

Le pourpier en phytothérapie

Dans la Grèce antique, on utilisait déjà le pourpier pour calmer les inflammations de la peau mais aussi des muqueuses. Le pourpier sera également efficace pour traiter les inflammations de type respiratoire comme les maux de gorge, mais aussi urinaires comme les douloureuses cystites. En outre, le pourpier a des propriétés diurétiques.

À plus forte dose, il peut avoir un effet laxatif et soulager d’une constipation passagère.

La constipation : et si ce n’était pas une fatalité ? Solutions naturelles

Les feuilles de pourpier s’utilisent également pour faciliter la coagulation du sang.

En phytothérapie, c’est toute la plante qui est employée : fraîche, en décoction ou séchée puis réduite en poudre à prendre sous forme de gélules. Un bienfait pourpier en gélule bien connu est celui de réguler la glycémie, important notamment pour les personnes qui souffrent de diabète.

Comment déguster le pourpier ?

Très proche de la mâche, le pourpier est parfois appelé salade de santé. Ses feuilles charnues présentent un joli vert, intense, même en hiver. De quoi égayer les assiettes ! Ne vous contentez pas de consommer les feuilles car les tiges ont, elles aussi, beaucoup de goût. Les tiges les plus épaisses peuvent être préparées et appréciées comme des cornichons.

Une saveur acidulée

Salade de pourpier – © ArtCookStudio

Délicatement acidulé, le pourpier se déguste tout simplement cru, comme légume ou condiment. Il cuisine un peu comme l’oseille ou les épinards et peut donc entrer dans tout un tas de délicieuses recettes : sauté à la poêle avec de l’oignon et de l’ail, dans une omelette, en soupe, etc.

Pour bien profiter de ses qualités nutritionnelles et pour mieux en apprécier la saveur, préférez un temps de cuisson court.

Pourpier recettes

Pour faire le plein de vitamines, dégustez le pourpier en salade avec une vinaigrette à l’huile de sésame. Pourpier et pommes de terre se marient très bien, surtout si vous ajoutez des câpres et pourquoi pas, des anchois.
Osez le sucré-salé avec une salade de pourpier, fruits et fromage frais. Et pour une salade-repas complète, associez le pourpier avec du quinoa, des petits pois et des radis.

Le pourpier cuit est aussi à découvrir ! Revisitez le fameux borek turc, cette bouchée croustillante à base de feuilles de brick en réalisant une farce avec du pourpier, de la feta, un peu de crème et de bonnes herbes fraîches.
Vous pouvez aussi incorporer facilement le pourpier dans un dahl, le faire sauter dans de l’huile d’olive pour accompagner une viande ou réaliser une farce pour un poisson.

Illustration bannière : Le pourpier, un aliment santé – © Marina Onokhina
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je fais partie de ce qu’on appelle désormais les « slasheurs » : je suis rédactrice / sophrologue / et j’enseigne le français comme langue...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis