Les secrets du régime méditerranéen

Rédigé par Emma, le 19 Apr 2013, à 9 h 57 min

On en parle beaucoup, on le cite comme le graal de l’alimentation, comme la référence à suivre, mais qu’est-ce que c’est exactement, ce fameux régime méditerranéen ?

Du plaisir, de la modération, de la variété

Le régime méditerranéen (ou crétois) est une alimentation pratiquée dans certains pays autour de la Méditerranée. Il se caractérise par l’association de trois éléments :

  • la variété des aliments,
  • la modération des quantités,
  • le plaisir de manger.

En soi, c’est déjà l’idéal ! En voilà les grandes lignes :

Aliments à privilégier, en abondance avec le régime crétois

huile-olive– les céréales. Tous les jours.

– les fruits et légumes. Tous les jours.

– l’ail, l’oignon. Plusieurs fois par semaine.

– les épices et les aromates. Tous les jours.

– les légumineuses (lentilles, haricots secs, pois chiches, etc.). 3 fois par semaine

– les noix et les graines oléagineuses. Tous les jours.

– l’huile d’olive. Tous les jours.

– des poissons gras (harengs, sardines, maquereaux, saumon). 3 fois par semaine.

Aliments à limiter

– les produit laitiers. Faible consommation.

– les viandes blanches et les oeufs. Faible consommation.

– les viandes rouges, les charcuteries (qui contiennent des acides gras saturés). Le moins possible.

– les viennoiseries, les pâtisseries (qui contiennent des acides gras saturés). Le moins possible.

– les aliments sucrés. Le moins possible.

– les sodas. Le moins possible.

– l’alcool. Le moins possible. Un verre de vin rouge (pas blanc) est autorisé par jour.

Le régime méditerranéen booste la cognition

C’est le résultat d’une étude espagnole réalisée sur 500 personnes de 55 à 80 ans présentant un risque cardiovasculaire élevé : patients souffrant de diabète 2, d’hypertension artérielle, de surpoids, ayant des antécédents de maladies cardiovasculaires précoces dans leur famille, fumeurs…  Selon cette étude, un régime méditerranéen supplémenté en huile d’olive ou en noix améliore la cognition, par rapport à un régime pauvre en graisses.

Parmi les personnes testées, certaines ont suivi un régime méditerranéen et d’autres ont reçu des conseils pour suivre une alimentation pauvre en graisse.  6 ans après, tous ont passé des tests d’évaluation de langage, de capacité d’orientation, de mémoire de travail ou d’aptitudes à l’abstraction. Conclusion : une différence significative en faveur de ceux qui avaient suivi le régime méditerranéen.

 L’avis de la diététicienne sur le régime crétois

emmanuelle-nutritionniste lilleCette alimentation – déjà optimale ! –  peut encore être améliorée :

1- en travaillant des produits frais, afin de garder intacts les nutriments (vitamines et oligo-éléments)

2- en réalisant des plats faits maison le plus possible, dans lesquels les épices et les aromates ont toute leur place pour sublimer les saveurs.

Cette cuisine se déguste, forcément. Avec plaisir, avec lenteur, avec des amis ou de la famille.

Il faut donc un peu plus de temps (et d’imagination) pour mettre en pratique cette alimentation méditerranéenne. Pas facile à atteindre avec nos modes de vies citadins. Mais pourquoi ne pas en faire un objectif sur le long terme, en mettant les choses en place par étapes, en fonction de ce qu’on se sent capable de faire ? C’est notre vitalité qu’il s’agit de préserver et de faire durer le plus longtemps possible.

Parler de “régime” n’est pas adéquat ici, puisqu’il s’agit d’une alimentation qui n’exclue pas mais qui en limite certains et en favorisent d’autres.

*

Je veux témoigner

Comment choisir son huile d’olive
huile-olive-guide.jpg

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

8 commentaires Donnez votre avis
  1. Une question: les échalotes sont – elles une alternative aux oignons (que je ne supporte pas)?
    Merci

  2. Provençale de naissance, je suis étonnée de voir apparaître dans vos propositions le hareng et le saumon. Même si je n’ai rien contre le fait de consommer du hareng par contre le saumon, malgré ses qualités nutritives, est à bannir surtout ceux d’élevage ou pêchés en Norvège. Morue, sardines maquereaux, rougets étaient essentiellement consommés ainsi que les poissons pour la soupe.
    Oui, le repas méditerranéen est plus un art de vivre dans le plaisir du partage entre personnes aimées en consommant des produits du jardin et du terroir .

  3. pour un meilleur régime il faudrait enlever toutes les taxes sur les produit de nutrition ce qui les rends inacessible pour de nombreux porte monnaie.

  4. Personnellement j’ajoute des graines germées tous les jours en variant le type de graines (haricot mungo, lentilles, luzerne, poireaux, …)

  5. On peut encore ajouter la cuisson à la vapeur, le mélange d’huiles pour les salades (pas seulement l’olive, mais aussi des huiles à plus fortes teneur en omégas 3, comme le colza, la cameline, le lin), ce qui nous amène très près du “régime” hypotoxique de Jean Signalet dans son livre l’Alimentation ou la 3ème médecine (je n’ai aucun intérêt quelconque à le citer!).
    A noter que pour maintenir au mieux sa santé, les deux éléments absolument incontournables sont :

    1) l’abandon TOTAL de tout produit laitier sous quelque forme que ce soit !

    2) l’arrêt TOTAL de toute vaccination, voire la désensibilisation homéopathique pour les personnes qui présentent des pathologies chroniques que la médecine classique qualifie d’ “idiopathique” (sana cause connue … d’elle…)

    voir ici les divers liens vers les articles sur le dogme vaccinal, la réalité des produits laitiers, et bien d’autres :

    infoalternative.over-blog.fr/

    • J’adore les gens anti-vaccins, non vaccinés et finalement protégés par les gens vaccinés autour d’eux, c’est sûr qu’ils ne courent pas grands risques… Même avec ce régime (que je pratique plutôt ainsi qu’une vaccination raisonnée), nos ancêtres non vaccinés n’avaient pas la même espérance de vie sans parler de la mortalité infantile.

  6. Nous suivons, ma femme et moi,quasiment à la lettre ce régime lorsque nous sommes en vacances en camping car l’été dans le midi… nous ajoutons un peu de pastis, des olives, des tomates, du jambon cru et du taboulet. Bien sûr, nous nous gavons souvent de melons murs à point, de pêches et de brugnons gorgés de sucre. Buvons que de l’eau de source, un peu de rosé frais… du pain au levain vient agrémenter les repas ! Marches, randonnée et baignade activent une digestion complète après une sieste à l’ombre sous le chant des cigales. Malheureusement, ce n’est que quelques semaines par an.

  7. Parfaite illustration des bienfaits du régime méditerranéen qui rappelons-le n’est pas une diète pour faire maigrir mais bien un mode d’alimentation plus sain.

Moi aussi je donne mon avis