Une alimentation végétale pour la bonne santé du coeur

Pas besoin d’être végan ou végétarien pour savoir que limiter voire arrêter la consommation de viande permet non seulement d’épargner de nombreuses vies animales et de protéger la planète, mais de préserver sa santé, et en particulier sur le plan cardiovasculaire. Savez-vous ce que la viande fait à votre coeur ?

Rédigé par Anissa Putois, le 29 Sep 2017, à 14 h 20 min

À l’occasion de la Journée mondiale du coeur aujourd’hui, voici 5 raisons pour lesquelles une alimentation végétale saine peut être bénéfique à notre santé cardiovasculaire

Pour une bonne santé cardiaque, privilégiez une alimentation végétale

Une étude publiée en 2013 par l’université d’Oxford – basée sur les données sanguines transmises par 45.000 Britanniques âgés de 50 à 70 ans – a conclut que les personnes ne mangeant pas de viande ont 32 % de risques en moins que les omnivores d’être victimes d’une maladie coronarienne(10).

 Pour une masse corporelle plus faible

L’obésité et le surpoids sont associés aux maladies cardiovasculaires, mais ces conditions sont moins fréquentes chez les personnes ne mangeant pas de viande. À volume égal, les aliments à base de plantes apportent généralement moins de calories que ceux contenant des produits animaux, et les végétaux (telles que les légumes, légumineuses et céréales complètes) qui sont riches en fibres favorisent en outre, la satiété.

alimentation végétale

Privilégier une alimentation végétale pour préserver la santé de son coeur © ArtKolo

Une étude canadienne de 2010 a trouvé que les enfants et adolescents suivant un régime végétal sans apport carné consommaient jusqu’à 30 % de matières grasses en moins que les non végans(2). Une autre étude a démontré qu’être végétarien, végétalien ou végan aidait à perdre du poids et à rester mince : au sein du groupe examiné, les personnes obèses suivant un régime sans viande avaient perdu en moyenne 8 % de leur poids, contre seulement 3 % pour les omnivores(3).

Pour une vie sans mauvais cholestérol

Vu que le « mauvais » cholestérol n’est contenu que dans les produits animaux, une alimentation végétarienne ou végétalienne est, par définition, sans cholestérol. Un haut taux de « mauvais » cholestérol LDL est généralement associé à un risque plus élevé de maladies cardiaques et c’est pourquoi il n’est pas recommandé d’en consommer. Notre corps peut produire tout le « bon » cholestérol HDL dont il a besoin sans avoir besoin d’en absorber à partir de notre alimentation.

De plus, ne pas manger de viande prémunit contre les risques liés à la molécule carnitine, qui obstrue les artères. Comme son nom le laisse entendre, celle-ci se trouve en grande quantité dans la viande rouge, et favorise l’athérosclérose, l’obstruction des artères. En effet, cette molécule augmenterait les niveaux de triméthylamine N-oxyde dans le sang, un composé qui ralentirait l’élimination du cholestérol et favoriserait son accumulation sur les parois artérielles.

 Pour une pression sanguine basse

L’hypertension est un facteur majeur de risque cardiovasculaire et de mortalité prématurée. Des chercheurs à l’université d’Osaka, au Japon, ont mené une analyse de 32 études et de sept tests cliniques (analysant des données provenant de 21.000 végétariens de 18 pays différents) et ont trouvé qu’une alimentation largement basée sur des légumes et des fruits frais, des légumineuses, des céréales – riches en vitamines, minéraux et fibres – était associée à une baisse de la pression artérielle sans qu’aucun effet secondaire néfaste ne soit constaté(4).

alimentation végétale

Des aliments végétaux pour mieux gérer son cholestérol et sa pression sanguine © simoly

Moins ou pas de viande = moins de stress et d’anxiété

Selon une étude publiée dans le Nutrition Journal, un régime alimentaire sans viande (et donc sans poisson) pourrait réduire le risque de dépression, d’anxiété et de stress – ce dernier étant connu pour augmenter le risque de maladies cardiovasculaires(5).

Une autre étude a montré que les personnes ayant de faibles niveaux d’oméga-3 provenant de chair de poissons et des niveaux élevés d’oméga-3 provenant de légumes étaient moins susceptibles de souffrir de dépression, d’anxiété et de stress(6).

En outre, un régime sans viande serait associé à une meilleure humeur, les personnes s’en passant affichant moins d’émotions négatives que les personnes omnivores(7)https://www.lanutrition.fr/bien-dans-son-assiette/les-regimes-sante/le-regime-vegetarien/manger-vegetarien-pour-ameliorer-lhumeur-(7). Manger de façon éthique serait ainsi bon non seulement pour le coeur, mais aussi pour le moral !

Pour freiner l’accélération du vieillissement

Enfin, consommer de la viande rouge semble accélérer le vieillissement, selon une étude de l’université de Glasgow. Les phosphates – présents en grande quantité dans la viande rouge, mais également dans les poissons et les produits laitiers – seraient responsables, entre autre, d’un vieillissement vasculaire prématuré.

Lire aussi : je deviens vegan facilement en 5 étapes

Un régime sans viande, composé principalement de graines, de fruits, de légumes, de noix, de légumineuses, et de bonnes graisses permet, au contraire, de préserver la santé du coeur, ainsi que des autres organes et de l’appareil digestif.

De plus, suivre un mode de vie végan – chaque choix alimentaire reflétant une volonté de ne pas causer de souffrances aux animaux – permet de montrer qu’on a du coeur pour tous les êtres qui, tout comme nous, ne méritent pas d’être maltraités ni violemment abattus pour notre consommation.

Illustration bannière : Femme mangeant des betteraves – © Dmitry Lobanov
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



PETA (Pour une Éthique dans le Traitement des Animaux) est une association à but non lucratif dédiée à établir et protéger les droits de tous les...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis