Le tacaud, poisson méconnu à la chair fine et délicate

Afin de compléter le guide, le poisson à l’honneur cette fois-ci est le tacaud. Une espèce pas très connue qui se pêche pourtant en France et n’est pas menacée.

Rédigé par Flor, le 26 Sep 2017, à 14 h 20 min

Consommation du Tacaud

Même si les stocks sont satisfaisants, il faut respecter les saisons afin de préserver la biodiversité. Si officiellement la pêche est autorisée toute l’année, il vaut mieux consommer le tacaud de juillet à décembre. Attention, ce poisson est souvent confondu avec le merlan ou la morue.

Seul, le tacaud commun finit dans les assiettes. Le tacaud norvégien est exploité dans le cadre de pêches minotières, pour être transformé en huile et farine destinés à la fabrication d’aliments pour animaux (en aquaculture et élevage terrestre).

Gastronomie

Le goût du tacaud n’est pas très fort et peu convenir à plusieurs types de recettes. La cuisson de ce poisson doit toujours êtres assez courte car sa chair est très délicate. Sa conservation ne doit pas être trop longue : plus il est frais, meilleure sera la saveur !

Pollution au mercure

Le tacaud fait partie des poissons subissant peu de pollution, donc ayant peu de mercure (polluant toxique présents dans les fonds marins).

Les apports nutritionnels du tacaud

Apports nutritionnels pour 100 g
 Calories  83,6 kCal
 Protéines  19,7 g
 Lipides  0,4 g
 Glucides  0,3 g
Oméga 3  0,16 g

Le tacaud est riche en  :

  • phosphore,
  • potassium,
  • iode,
  • sélénium,
  • vitamine A
  • vitamine B12

Le tacaud, ce poisson peu connu donc peu consommé, possède peu de graisses et beaucoup de nutriments, ce qui en fait un aliment idéal. Sa grande disponibilité dans les stocks le place dans la catégorie des poissons conseillés à la consommation.

En favorisant les poissons comme le tacaud, à la place du thon albacore par exemple, on favorise un peu la biodiversité. N’oubliez pas de toujours le consommer à la bonne saison et sans trop d’excès !

Image à la une : © CC. Christophe Quintin

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Rêvant de voyages aux quatre coins du monde, je me consacre actuellement à l'alimentation et aux sciences sociales. Je m'intéresse en particulier aux...

7 commentaires Donnez votre avis
  1. vous pouvez pas foutre la paix aux animaux !? pour votre égoïsme d’humain nuisible, combien de crimes allez vous encore commettre ?
    Au lieu de conditionner vos gosses à se comporter en monstres qui bouffent des cadavres, apprenez leur la compassion, cela fera une société moins nuisible !

  2. OK pour les filets de tacaud que je recommande volontiers pour les jeunes enfants. En effet, ce poisson n’a pas d’odeur et sa chair est très tendre, ce qui permet de faire manger du poisson aux jeunes enfants sans qu’ils en soient dégoûtés. Si j’étais responsable des cantines scolaires, je ferais tout pour en servir aux enfants, au moins une fois par semaine.
    A recommander donc, en particulier aux personnes qui veillent à ce que les odeurs de poisson frit n’envahissent pas leur appartement. Et enfin, ce poisson est particulièrement bon marché, ce qui ne gâte rien par les temps qui courent.

  3. J’en ai peché et c »était bien

  4. Bonjour, je suis assez d’accord avec ce qui a été dit plus haut, mais Phil exagère un peu quand il dit qu’il doit se consommer dans la journée… En effet, tous les tacauds que vous « trouverez » sur les étals de poissonneries ne sont pas pêchés du jour, mais de la veille, par des petits bateaux côtiers; Tout est question de chaîne du froid. Sur un petit bateau, le poisson est aussitôt trié, étripé, lavé à l’eau de mer puis descendu dans la cale réfrigérée, donc le lendemain votre tacaud sera tout à fait délicieux! Tout le monde n’a pas la chance d’habiter sur la côte et encore moins d’avoir un bateau ! Sinon question chair: OK… Rien à envier à celle du bar ! Bon appétit!

  5. bonjour,le tacaud,est un poisson très fin,et apprécié par mes petits enfants.Mais comment être certain de sa fraîcheur au magasin?

    • Flor

      Le tacaud est un poisson qui se conserve très mal. Il est en général vendu dans la journée, selon les pêcheurs bretons. En achetant du tacaud, vous avez donc très peu de chance d’en trouver des non-frais.

  6. Un poisson très présent autour des épaves et cimetières de bâteaux en Bretagne. Sa chair est particulièrement fine et délicate, il peut facilement rivaliser avec le bar d’un point de vue gastronomique. Heureusement pour lui, il ne se conserve pas et doit être consommé dans la journée, trisopterus luscus a encore de beaux jours devant lui.

Moi aussi je donne mon avis