Les dix recommandations pour s’alimenter sainement

S’alimenter sainement, ce n’est pas si difficile… Retrouvez 10 conseils simples pour bien manger tout au long de l’année !

Rédigé par Sonia C, le 8 Oct 2017, à 15 h 50 min

Il n’y a pas de saison pour prendre de bonnes résolutions ! Le retour de l’automne et du cocooning peut vous aider à retrouver les plaisirs d’une alimentation saine.

10 conseils pour s’alimenter sainement

Ces 10 commandements ne sont pas difficiles à tenir ni trop compliqués… Très concrets, ils peuvent vous faire bien manger au quotidien !

1. Les végétaux colorés tu privilégieras

Le rouge, le jaune, le vert foncé… Les couleurs sont gage de vitamines essentielles, de minéraux et d’antioxydants.

2. Du sel, point tu n’abuseras

Présent en quantité dans les aliments du quotidien, comme le pain, et de manière plus évidente dans les biscuits apéro, le fromage et les charcuteries, l’excès de sel favorise l’hypertension artérielle et la rétention d’eau.

s'alimenter sainement, excès de sel

Pas trop de sel dans les plats © StockLite

Prenez l’habitude de ne pas systématiquement resaler vos plats avant même de les avoir goûtés. Un moyen simple : plus de salière sur la table !

3. Des épices et des herbes fraîches, volontiers, tu useras

Outre les vertus santé attribuées au curcuma qui font sa renommée depuis quelques années, les épices en général ont des propriétés antioxydantes et digestives intéressantes. Quant aux herbes, fraîches ou séchées, elles sont riches en minéraux. L’ortie, par exemple, est un bon revitalisant, à saupoudrer sèche sur les salades, à intégrer dans des potages ou du pain maison.

Lire aussi : 7 antioxydants puissants dans la cuisine : herbes, poudres, épices

4. Des plats tout préparés, tu t’éloigneras

Bien pratiques, mais contenant souvent nombre d’ingrédients dont on peut se poser la question de l’utilité réelle dans la recette : trop de sel, du sucre, des additifs divers et variés… Souvent mal équilibrés en sucres complexes et en protéines. Mieux vaut passer un peu de temps en cuisine, quitte à préparer en grande quantité un plat qu’on congèlera ensuite, et se tenir à distance des plats tout prêts.

5. Des aliments bruts et complets, ton quotidien tu feras

Riches en fibres et en minéraux, préférez toujours les céréales non raffinées et bio. Elles sont un frein à l’hypoglycémie, diminuent l’absorption du cholestérol et améliorent le transit. En plus, elles ont du goût !

6. Des sucres ajoutés tu te détourneras

Les sucres ajoutés, notamment le fructose, sont sujets de polémiques : accusés de favoriser le diabète, ils sont malheureusement présents dans beaucoup de produits de consommation courante, et leur présence peut s’avérer difficile à débusquer, car ils se cachent sous de nombreuses appellations pas forcément explicites. En tous les cas, on pense à bannir les sodas du caddie.

s'alimenter sainement, légumes cuisinés

Abusez des légumes © Elena Shashkina

7. De la viande en excès tu ne consommeras

Les viandes, blanches ou rouges, sont source d’acides aminés essentiels. Néanmoins, dans notre alimentation occidentale, notre consommation de protéines est plus excessive que restreinte. On peut se contenter de manger une portion de viande blanche une seule fois par jour. Quant à la viande rouge, on la limite à deux fois par semaine et on privilégie les morceaux les moins gras. Comme alternative, on pense au poisson et bien sûr aux oeufs, qui représentent une excellente source protéique pour un prix abordable.

8. Des sources d’oméga 3, tu rechercheras

Présents dans les noix et certaines huiles ( lin, noix, colza), mais aussi et surtout dans les poissons gras ( sardines, saumons, maquereaux…), les oméga-3 sont des acides gras essentiels à l’équilibre cardio-vasculaire et ont des propriétés anti-inflammatoires qui contrebalancent celles des oméga-6, consommés en excès. Dans l’idéal, il faudrait un ration oméga 6 sur oméga 3 de 5/1. Certaines personnes consomment 20 fois plus d’oméga 6 que d’oméga 3 !

9. À correctement t’hydrater, tu veilleras

Sous forme de thé vert, de tisanes, d’un café de temps en temps, ou simplement nature, l’eau favorise le travail des reins et l’élimination des déchets.

10. Un petit plaisir de temps en temps, tu t’accorderas

Veiller à conserver une hygiène alimentaire correcte ne doit pas dire renoncer aux plaisirs de la nourriture, sous peine de tomber dans l’orthorexie qui à long terme, outre la lassitude, peut entraîner des carences et/ou des compulsions qui ne seront pas les amies de votre santé ni de votre ligne. Une pâtisserie, un carré de bon chocolat, un morceau de fromage fermier… pensez à savourer l’instant !

Illustration bannière : Alimentation saine – © victoriaKh
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Sonia C., passionnée de biologie et de nutrition, j’aime l’idée de rendre les sciences accessibles à tous sans pour autant en édulcorer les grands...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis