Profitez du printemps pour mettre les fleurs comestibles dans votre assiette

Les fleurs sont jolies à observer et procurent de la gaieté dans notre jardin, mais certaines sont aussi excellentes à manger ! Les fleurs comestibles permettent en effet de parfumer salades, soupes et plats variés.

Rédigé par Consoglobe, le 5 Apr 2022, à 15 h 43 min
Profitez du printemps pour mettre les fleurs comestibles dans votre assiette
Précédent
Suivant

Les fleurs sont beaucoup de choses à la fois. Elles nourrissent les pollinisateurs, elles sont belles, elles repoussent certains ravageurs, elles attirent des auxiliaires de culture et en plus elles peuvent se manger ! Les fleurs comestibles mérite qu’on vous les fasse découvrir

 

Quelles fleurs sont comestibles ?

La plupart des fleurs comestibles présentes dans les jardins ou à la campagne ont un léger goût sucré. Parmi les fleurs qu’on peut cuisiner pour leur saveur agréable, on trouve notamment :

Aubépine Magnolia
Bourrache Marguerite
Camomille Mimosa
Capucine 0eillet
Dahlia Onagre
Jacinthe Pâquerette
Jasmin Pissenlit
Lavande Rose
Lila Tournesol
Lys Violette

Les fleurs de plantes aromatiques ont souvent un goût différent des feuilles. C’est le cas de l’aneth, du basilic, de la ciboulette, du thym, du romarin, de l’origan ou encore de la menthe.
Quand vous cueillez les feuilles, laissez-donc quelques brins pour pouvoir ensuite récolter des fleurs aussi !

Fleurs comestibles : Vérifier la variété

Capucine, Chrysanthème Pâquerettes, Souci… Ces plantes décoratives peuvent être aussi utilisées en cuisine, mais il convient de bien vérifier la variété au préalable :

  • Les fleurs de giroflée, la jonquille ou encore le muguet sont par exemple toxiques !
  • Chez d’autres plantes, toutes les parties ne sont pas comestibles. Les fleurs d’Acacia sont dotées de feuilles toxiques par exemple.

Identifiez donc bien l’espèce à laquelle vous avez affaire avant consommation. Il existe souvent des variétés très proches les unes des autres, alors si vous avez un doute abstenez-vous !

Évitez de manger le bouquet du fleuriste du coin et préférez les graines de fleurs comestibles vendues en sachet et à planter vous-même.

fleur comestible ; bourrache

Dans la catégorie fleur comestible, la fleur de bourrache relèvera tous vos plats en couleurs © michael gromov

Fleur comestible : quelques précautions

  • Si vous cueillez les fleurs comestibles de votre jardin (le matin de préférence), assurez-vous que vous n’avez pas utilisé de produits chimiques toxiques pour les traiter auparavant ! Ceci est également vrai pour l’utilisation de purins ou de décoctions.
  • Ne ramassez pas les fleurs poussant près des routes ou près des champs, même bio (bio ne veut pas dire « sans traitement »), elles sont en partie polluées.
  • Évitez les fleurs achetées chez un fleuriste. Si vous vivez en ville, privilégiez les fleurs achetées dans une herboristerie.
Illustration bannière – On peut se régaler avec les fleurs comestibles © Malykalexa

Nos recettes pour cuisiner les fleurs comestibles

À chaque fleur son arôme !

Pour procurer un petit goût à la fois particulier et agréable à vos salades et sandwichs, ajoutez-y des pétales crus de fleurs comestibles comme les pâquerettes, les glaïeuls, les pensées ou encore de capucines.

fleur comestible

Une fleur comestible ou deux… et un sandwich devient une oeuvre d’art ! © DronG

La primevère et le géranium peuvent aussi accompagner vos salades gourmandes grâce à leur goût citronné.

Jouez aussi avec l’« esthétique ». La couleur dans une assiette est quelque chose souvent rare et pourtant magique, alors ne vous en privez pas si vous avez des fleurs comestibles sous la main.

En mai, pensez aux beignets de fleur d’acacia et goûtez la fleur de sureau ! En juin, essayez de cuisiner les fleurs de courgettes

Le vinaigre aux fleurs de violette

Pour parfumer vos salades, notamment, vous pouvez préparer un vinaigre aux fleurs de violettes. Très facile à faire, il suffit de macérer des violettes dans du vinaigre (ex : vinaigre de cidre).

  • Prenez un pot en verre bien propre (vous pouvez l’ébouillanter avant, couvercle compris), remplissez-le de violettes fraîches sans les tasser, et recouvrez de vinaigre avant de bien fermer le pot.
  • Placez ce dernier au soleil pendant 10 jours en le secouant régulièrement. Puis, filtrez. Conservez le pot à l’ombre et dans un endroit où la température ne variera pas trop.

Recette de salade de pissenlits

Vous pouvez également réaliser une savoureuse salade de pissenlits.

fleur comestible

Racines, feuilles, fleurs… tout est bon dans le pissenlit © nada54

Pour cela, prenez 600 g de pissenlit, de la moutarde, du vinaigre de vin blanc, de l’huile de tournesol, du sel, du poivre et 250 g de lard fumé ainsi que des petits croutons de pain et de l’ail.

  • Lavez et essorez le pissenlit.
  • Préparez une vinaigrette avec 2 cuillères à soupe de vinaigre, de vin blanc, 4 cuillères à soupe d’huile de tournesol et un peu de moutarde. Salez, poivrez. Fouettez.
  • Versez la vinaigrette dans un saladier et ajoutez le pissenlit sans remuer. Coupez le lard pour obtenir des petits lardons puis versez-les dans une poêle et faites-les rissoler.
  • Versez les lardons avec son gras fondu sur le pissenlit et mélangez avec la vinaigrette.
  • Prenez les croutons pain et frottez-les avec de l’ail puis disposez-les sur la salade.

Une salade qu’on peut déguster avec une omelette aux fleurs de pissenlit obtenue en battant des oeufs puis en mélangeant du sel, du poivre, de la crème fraîche ainsi qu’un peu de fromage râpé. Parsemer le tout de fleurs de pissenlit soigneusement lavées et essorées, les incorporer délicatement aux oeufs puis faire cuire doucement jusqu’à obtenir une omelette moelleuse.

Article republié

Illustration bannière – On peut se régaler avec les fleurs comestibles © Malykalexa
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




7 commentaires Donnez votre avis
  1. et comment les cuisiner

  2. Essayez les fleurs d’hémérocalles en complément d’une salade verte ou composée.Cela donne un très beau résultat et c’est délicieux.
    Petite précaution : Oter les pistils des fleurs.

    • On peut aussi les farcir avec du fromage, les fermer avec un lien de ciboulette et les passer rapidement à la poêle, juste pour réchauffer et faire fondre le fromage.

  3. Les fleurs se sont mangées de tous temps. Ce n’est que depuis la forte concentration des populations en ville, d’où les jardins privés ont fini par disparaître – après la seconde guerre mondiale -, que la plupart d’entre nous ont oublié leur qualité. Rajoutez de la fleur de ciboulette dans votre salade, ou mettez-en sur votre houmos, vous m’en direz des nouvelles. La fleur de bourrache est aussi excellente ! Mais heureusement que les grandes surfaces n’en vendent pas ; il y aurait encore plus de cochonneries dessus pour la santé.

  4. Bonjour je trouve ca assez étrange comme idée pourquoi n’est se pas plus répandu dans les grandes surfaces ?

    • allez les cueillir dans des espaces naturels au bord des ruisseaux c’est très agréables de s’y promener et on trouve plein de petits trésors de plantes à déguster

    • Des fleurs sauvages dans les grandes surfaces ? Quelle drôle d’idée !
      Ces magasins ont plutôt l’habitude de vendre des produits industriels pour faire des profits sans jamais se soucier de la qualité ni de la santé de la population.
      Mais ils pourraient aussi s’emparer de cette « mode » pour accroitre encore leurs bénéfices, comme ils ont sauté sur l’engouement du « BIO » avec des marges énormes pour du bio industriel sans aucun intérêt.
      Soyons vigilants !!!

Moi aussi je donne mon avis