Goûtez les fleurs de sureau… La récolte a commencé !

Les fleurs de sureau sont utilisées en médecine traditionnelle depuis l’Antiquité comme de nombreuses autres plantes aux propriétés aussi riches. Mais avant de pouvoir les utiliser en tisane encore faut-il les cueillir et c’est le moment !

Rédigé par Julien Hoffmann, le 28 May 2020, à 16 h 25 min

Les fleurs de sureau ont de nombreuses propriétés médicinales qui s’expriment d’autant mieux dans les tisanes si l’on cueille les fleurs de la bonne manière. C’est parti, la saison de cueillette a bel et bien débuté.

Qui sont les fleurs de sureau ?

Il est difficile de se tromper de sureau même s’il en existe plusieurs. Le sureau noir (Sambucus nigra) que l’on nomme tout simplement « sureau », connu également pour ses nombreuses utilisations au jardin, est un arbrisseau pouvant tout de même atteindre trois mètres de hauteur ce qu’aucun de ses cousins ne fait.

Sureau noir dans la force de l’âge © lcrms

Les fleurs sont blanches avec une teinte qui tire légèrement vers le crème et sont rassemblées en « grappes » de 15 à 25 centimètres de diamètre. Les fleurs de sureau produisent une grande quantité de pollen que vous ne manquerez pas de retrouver partout sur les mains au moment de la cueillette.

Comment cueillir les fleurs de sureau ?

Les grappes de fleurs de sureau ont une forme « d’arrosoir » et les tiges qui les relient sont assez résistantes pour que, mises les unes à côté des autres, on puisse y passer une tige qui servira d’étendoir, ou de ligne de séchage. Une fois toutes les fleurs fixées ainsi, il ne reste plus qu’à les disposer dans une pièce sombre et aérée et à attendre 6 à 10 jours avant de les mettre dans des bocaux hermétiques.

Si vous ne pouvez pas les fixer ainsi, vous pouvez aussi les disposer sur des torchons propres en les remuant régulièrement et ce toujours à l’abri de la lumière.

Avertissement

Au moment du séchage les fleurs de sureau vont émettre une odeur aussi caractéristique qu’étrange pour une plante : celle de l’urine de chat. Mais rassurez-vous, cela ne dure que quelques jours jusqu’au séchage complet… et ça ne ressemble pas au goût que prend  l’infusion !

Comment utiliser les fleurs de sureau comestibles ?

Surnommées la vanille du pauvre, les fleurs de sureau se révèlent avec talent en infusion, en sirop, en gelée, en beignets ou même en gâteaux…

Tisane fleur de sureau bio

En tisane, les fleurs de sureau ont des vertus principalement anti-inflammatoires, antivirales, expectorantes et antirhumatismales à raison de deux bols par jour.

Faire infuser 2 cuillère à café de fleurs sèches par tasse ou 1 cuillère à soupe de fleur fraîches pendant 5 minutes.

Sirop de fleurs de sureau

Les fleurs de sureau peuvent aussi servir à réaliser un sirop, qu’on pourra aussi consommer en hiver en cas de bronchite.

fleur de sureau

Le sirop de sureau, une belle idée de printemps ! © fotoknips

Laissez macérer une quarantaine d’inflorescences de sureau fraîches avec environ 300 grammes de sucre durant toute une nuit – on peut aussi ajouter du citron. Faites bouillir le tout dans un litre d’eau et filtrez avant de mettre en bouteille stérilisée. Conservez au réfrigérateur et consommez rapidement après ouverture

Gelée de fleurs de sureau

Pour 6 pots, faites bouillir 1,5 l d’eau, versez sur une centaine d’ombrelles de sureau fraîches et laissez infuser au frais (une fois refroidi) pendant 3 jours. Filtrez alors la préparation puis ajoutez 1 kg de sucre, le jus de 3 petits citrons et le zeste d’un. Faites chauffer doucement dans une casserole à confiture jusqu’à ébullition puis mélangez pendant 10 à 15 minutes avec une cuillère en bois en maintenant l’ébullition. En fin de cuisson, vous pouvez ajouter 4g d’agar-agar pour une meilleure tenue de la gelée.
Versez la gelée brûlante dans des pots stérilisés ou ébouillantés, et  conservez-les retournés.

Beignets de fleurs de sureau

Préparez une pâte à crêpes à laquelle on peut ajouter le zeste d’un citron vert râpé ou pour affiner la pâte, un peu de bière brune, de rhum, de vin mousseux ou de vin blanc. Laissez reposer une demi-heure.

Prenez les fleurs de sureau par la tige, trempez-les dans la pâte puis faites-les revenir à la poêle dans du beurre clarifié jusqu’à ce que les beignets soient bien dorés, ou faites-les frire dans une friteuse à 180°C pendant quelques secondes. Ne reste plus qu’à se régaler !

fleur de sureau

Vous avez des ombrelles de fleurs de sureau noir, faites-en de délicieus beignets © zebratomato

Faciles à récolter ne serait-ce que par leur abondance et le fait qu’elles soient souvent basses, les fleurs de sureau sauront vous apporter une note de printemps tout au long de l’année !
Petit rappel toutefois, il faut cueillir les fleurs avec parcimonie et pas toutes sur un même arbuste et laisser une part pour les pollinisateurs mais aussi pour que l’arbuste puisse produire des baies que vous pourrez alors partager avec les oiseaux !

Illustration bannière : Fleur de sureau : fleurs fraîches de sureau noir © nada54
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. Cher Julien, il y a aussi la limonade de sureau (ou champagne de sureau selon certains) dont se régale les enfants et aussi les grands.
    Ingrédients (pour 10 l de limonade)
    • 8 belles ombelles de fleurs de sureau
    • 1,100 g de sucre
    • ½ verre de vinaigre
    • 2 citrons bio
    • complément d’eau pour une bonbonne de 10l

    Préparation
    Cueillez 8 belles ombelles de fleurs de sureau. Il est important que vos fleurs soient de première qualité : bien blanches, sans souillures et sans flétrissures. Si possible, ne les lavez-pas (pour conserver au mieux les levures naturelles). Dans une bonbonne de 10l, versez le sucre, le vinaigre, les fleurs, les citrons coupés en petits dés et complétez avec de l’eau. Laissez macérer de 3 à 5 jours au soleil, si possible, en mélangeant votre préparation chaque jour avec un bâton (j’utilise une pousse fraiche de noisetier bien droite).

    Mise en bouteille
    Le choix des bouteilles et de leurs bouchons est très important dans cette préparation. En effet, au débouchage vous serez surpris de la force du gaz et des bulles s’échappant. La bouteille idéale possède une capsule à vis ou mieux un bouchon à clipser, style ancienne bouteille de limonade. Vos bouteilles choisies, filtrez et embouteillez votre préparation. Laissez reposer encore 3 à 5 jours pour permettre la gazéification. Cette boisson est à conserver au frais et à boire assez rapidement, sinon la pression monte rend l’ouverture de plus en plus « sportive ».

Moi aussi je donne mon avis