Bourrache, la petite fleur bleue qui rend heureux

Bienheureux ceux qui ont de la bourrache dans leur jardin ! Non seulement sa fleur est un régal pour les yeux… et pour les abeilles, mais cette jolie plante recèle de véritables trésors pour la santé.

Rédigé par Véronique Desarzens, le 20 Aug 2017, à 10 h 20 min

Si les Anciens appelaient la bourrache « la plante qui rend heureux », c’est sans doute qu’ils connaissaient déjà les trésors que les graines de ses jolies petites fleurs bleues renferment pour la santé et pour la peau.

Précieuse fleur de bourrache

Au XVIe siècle, un herboriste anglais, John Gerard, vantait déjà ses mérites. Depuis, les chercheurs ont trouvé le secret de la bourrache : l’huile contenue dans ses graines contient deux acides gras essentiels très rares et pourtant indispensables au bon fonctionnement de l’organisme : l’acide linoléique et l’acide gamma-linolénique. Comme l’organisme ne le fabrique pas lui-même, il doit donc absolument en recevoir quotidiennement, et en quantité suffisante, par le biais de l’alimentation pour pouvoir assurer le bon fonctionnement du métabolisme.

huile de bourrache

Huile de bourrache ©JPC-PROD

Si l’huile de bourrache a si bonne réputation, c’est précisément parce qu’avec plus de 20 % d’acide gamma-linolénique elle en est la meilleure source connue à ce jour.

Grande amie de la femme, la petite fleur bleue régularise aussi bien ses soucis physiques que ses humeurs : particulièrement bénéfiques pour prévenir ou améliorer les troubles du syndrome prémenstruel, elle l’est en réalité à toutes les saisons de la vie d’une femme.

Par répercussion sur l’ensemble du métabolisme, les précieux acides gras essentiels de l’huile de bourrache influencent de nombreuses autres fonctions, avec à la clé plus de confort, de dynamisme et de joie de vivre. Des effets qui se ressentent mais aussi qui se voient, puisque même la peau en profite. Si vous en avez dans votre jardin, testez plutôt…

4 recettes beauté à base de fleurs de bourrache

En application externe, la bourrache préserve l’élasticité et la souplesse de la peau, tout en prévenant l’apparition des rides. Même sans souci particulier, vous l’apprécierez en lotion adoucissante, agréable à toutes les peaux :

  • Jetez une poignée de feuilles de bourrache dans 2,5 dl d’eau bouillie, couvrez, laissez infuser 20 minutes et filtrez. Il n’y a plus qu’à appliquer !

Pour en profiter quelques jours, conservez-la au réfrigérateur.

La douce bourrache s’y connaît aussi pour calmer les irritations. Comment procéder si votre peau vous fait souffrir ?

  • Prenez un petit bouquet de bourrache : hachez-le finement, tiges et feuilles comprises.

  • Mélangez avec 2 ou 3 cuillères à soupe d’argile en poudre et un peu d’eau, de manière à obtenir une pâte.

  • Étalez cette dernière sur un linge de coton, appliquez sur la zone irritée et laissez agir entre 30 et 60 minutes.

Au besoin, répétez l’application.

Si vous avez plutôt envie d’un masque

  • Procédez de la même manière, avec un peu moins d’argile, et en posant la préparation directement sur la peau du visage.

  • Laissez agir 10 à 15 minutes, retirez et terminez par l’application d’une lotion florale… pourquoi pas à la bourrache !

La bourrache se prête également à merveille à la préparation d’une lotion pour entretenir la souplesse de vos cheveux :

  • Versez une poignée de bourrache, une poignée de mauve et une encore de fleurs de sureau dans une casserole d’eau, portez à ébullition puis laissez tiédir. Filtrez, et utilisez après votre shampoing, comme dernière eau de rinçage.

Lire page suivante : Bourrache : des fleurs dans l’assiette

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, rédactrice indépendante, orientée mieux-être, santé, environnement, produits naturels et autres potions « maison ».

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis