Jardinez et dégustez les herbes de l’été avec les enfants

Menthe, verveine ou mélisse, ces herbes de l’été se cultivent très facilement et se dégustent à tout âge. À essayer avec les enfants !

Rédigé par Véronique Desarzens, le 8 Jul 2017, à 14 h 30 min

Les plantes dont on fait des tisanes et des sirops poussent le long des chemins mais se plaisent aussi dans les jardins. Pourquoi pas dans le vôtre ? À défaut, un bout de talus, une généreuse jardinière en pierre ou un gros pot sur votre balcon feront aussi l’affaire. Pour le plus grand plaisir et surtout le mieux-être de toute la famille !

Profitez en famille des bienfaits des herbes de l’été

Vite, dépêchez-vous de semer quelques simples maintenant, pour en profiter tout l’été, ou alors procurez-vous des plantons.

Cultiver et déguster la menthe, la verveine et la mélisse

Vos leçons de sciences naturelles avec démonstrations pratiques seront d’autant mieux appréciées qu’elles seront ensuite suivies de dégustations parfois gourmandes

La menthe

La menthe, dans toutes variétés, est toujours très envahissante. Histoire d’entretenir de bons rapports de voisinage avec les autres plantes, mieux vaut donc l’isoler dans un gros pot. Une idée sympa : prévoyez 2 ou 3 sortes de menthe (dans 2 ou 3 pots), et amusez-vous ensuite à tester lesquelles conviennent le mieux à vos différentes préparations. La menthe sait se faire remarquer de l’entrée jusqu’aux desserts alors, ciselée dans une salade de concombre, dans l’incontournable taboulé ou sur une mousse au chocolat, profitez-en !

menthe

Côté bien-être, l’infusion de menthe est digestive et tonique. Du coup attention, car prise le soir elle empêche parfois de dormir. Pour pallier cet inconvénient, il suffit de la mélanger à parts égales avec du tilleul et/ou de la verveine.

La verveine justement…

La verveine, justement, parlons-en : elle devrait trouver sa place partout, tant elle a de propriétés. Récoltées jusqu’en octobre, puis séchées, ses feuilles sont à la base d’infusions très appréciées après un bon repas, puisque la verveine stimule les fonctions de l’appareil digestif. Lorsque c’est nécessaire, elle aide aussi à faire tomber la fièvre, et elle a également une action sédative. Autant de raisons d’en faire provision !

herbes de l'été

Il fait chaud, très chaud ? Menthe, verveine et mélisse sont particulièrement rafraîchissantes !  © Lerner Vadim

Plantez ou cultivez aussi de la verveine citronnée : très parfumée, elle vous offrira tout l’été une boisson désaltérante, en infusion chaude, froide ou en sirop (voir encadré).

La mélisse

Autre grand classique de l’été : la mélisse ! Laissez-la grandir et attendez que les abeilles viennent lui tourner autour : ce sont elles qui vous indiqueront qu’il est temps de récolter ses feuilles. D’ailleurs, son nom botanique, “melissa“, vient du mot grec “abeille“… maintenant vous savez pourquoi !

herbes de l'été

Pour qu’elle se plaise chez vous, surveillez bien le terreau, qui doit toujours rester humide.

Fraîches, les feuilles de la mélisse, appelée aussi parfois citronnelle, sont beaucoup plus parfumées et plus riches en principes actifs qu’une fois séchées. En infusion, vous les aimerez pour faciliter la digestion, atténuer maux de tête, tension et stress, se détendre et se préparer à une bonne nuit, mais aussi pour son délicieux goût, tout simplement.

Parmi les herbes de l’été à cultiver avec les enfants : la bourrache

Très facile à cultiver, à condition d’être placée dans un endroit bien ensoleillé, la bourrache, avec ses fleurs en étoile, apporte jusqu’en fin septembre une joyeuse note bleu vif dans les jardins.

herbes de l'été

La bourrache © Christine Kuchem

Fraîches, les fleurs de bourrache créeront la surprise dans des salades aussi agréables aux yeux qu’au palais. Une fois séchées, ces mêmes fleurs permettent de préparer des infusions dépuratives et légèrement diurétiques. Quant à ses feuilles, elles se transforment facilement en beignets tout à fait sympathiques.

Peu exigeantes, les herbes de l’été demandent toutefois une attention particulière sur deux points.
Le premier : veillez à ce que l’eau de pluie ou d’arrosage puisse s’écouler facilement et ne noie pas les racines.

Quant au second, il semble couler de source : si vous voulez ensuite profiter des vertus de ces plantes, les désherbants sont évidemment à bannir !

Récolte et séchage des herbes de l’été

Pour l’heure, menthe, verveine ou mélisse, c’est bien sûr fraîches que vous allez les apprécier, en tisanes, en infusion glacée ou en sirops, mais aussi en crèmes, émiettées dans une pâte à biscuits ou encore pour parfumer vos salades de fruits. Et lorsque l’été sera fini ?

Pour profiter de vos plantes bien après la belle saison, il suffit de les sécher. Cueillez-les de préférence le matin, lorsque la rosée vient de s’évaporer. Étalez-les ensuite sur un linge ou un plateau, et laissez sécher à l’abri de la lumière et de la poussière. Remuez régulièrement, et bien sûr délicatement. Lorsque tout est parfaitement sec, mettez-les dans des bocaux en verre, et utilisez-les de préférence dans l’année qui suit.

herbes de l'été

Menthe séchée © Rufiyana Nikitushkina

Toutes les plantes aromatiques de l’été, basilic, ciboulette, origan ou marjolaine, sauge, thym, romarin, livèche (“herbe à Maggi“) cerfeuil, coriandre, sarriette, et même lavande sont bien sûr dignes d’intérêt. Pour les faire apprécier aux juniors, à vous de réaliser ou d’inventer d’alléchantes petites recettes : confiture de melon au basilic, biscuits à la lavande, ou même pain maison aux herbes… à vous de jouer !

Lire page suivante : dégustez les herbes de l’été en sirop

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, rédactrice indépendante, orientée mieux-être, santé, environnement, produits naturels et autres potions « maison ».

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Il faut les ceuillir fraiche et ne pas les laisser sécher sinon une partie des métabolites secondaire s’oxyde. Les laisser proliféré dans le jardin est préférable pour en avoir suffisament. Pour le sol, l’important c’est d’avoir des vers de terre pour le drainage.

Moi aussi je donne mon avis