23 façons de cuisiner la courge butternut pour ceux qui n’aiment pas

Pas toujours facile de savoir par quel bout prendre la courge butternut ! Profitez de cette cucurbitacée qui sait tout faire tout au long de l’automne et en hiver.

Rédigé par Annabelle Kiéma, le 6 Jan 2021, à 16 h 16 min
23 façons de cuisiner la courge butternut pour ceux qui n’aiment pas
Précédent
Suivant

Très douce et naturellement fondante, la courge butternut n’a pas besoin de grand-chose pour la cuisiner. Vous ne savez pas quoi faire de cette courge en forme de cacahuète qu’on appelle parfois doubeurre ? Voici quelques idées recettes pour inspirer.

Soupe de butternut et butternut à la poêle

La texture velouté de la butternut est sans doute ce qui la différencie des autres courges comme le potiron. Comment cuisiner le butternut vous demandez-vous ?

Comme tous les cucurbitacées, elle est très polyvalente et sera aussi savoureuse dans un couscous végétarien que fondante dans un gratin. Et comme les autres courges, la butternut est juste sublime en soupe.

Soupes et veloutés

Crémeuse sans rien ajouter, la soupe de butternut se prépare en faisant simplement revenir les morceaux de courge dans un peu de beurre et de muscade. Ajoutez du bouillon de légumes et laissez mijoter jusqu’à ce que la courge soit tendre. Mixez et… c’est tout !

recette butternut

soupe de butternut – © Anna_Pustynnikova

Vous pouvez aussi ajouter un filet d’huile de pépin de courge qui donne un irrésistible goût grillé et jeter une gousse d’ail dans le bouillon pour relever.

N’hésitez pas à vous inspirer de nos variantes de soupe de potiron comme pour une soupe butternut chataigne.

Pour un plat qui tient bien au corps, optez pour le velouté de butternut en ajoutant du lait au bouillon de légumes. Côté épices, vous verrez que la courge s’associe parfaitement au curry. À tester également dans une délicieuse soupe butternut coco, sucrée-salée.

Faut-il éplucher le butternut ?

Tendre à l’intérieur, la courge butternut a la peau dure. Mieux vaut donc l’enlever, sauf pour un butternut rôti entier au four. Pour cela, coupez la courge en deux dans la largeur et munissez-vous simplement d’un économe.

Butternut à la poêle

La cuisson du butternut à la poêle permet de réaliser des recettes très variées :

  • De la plus simple avec des oignons, une butternut et des pommes de terre coupées en dés juste revenus dans de l’huile d’olive ;
  • à la plus sophistiquée avec un risotto de butternut joliment coloré et subtilement parfumé d’une dosette de safran  ;
  • En passant par l’exotique comme un curry de butternut avec chou-fleur et pois chiches, accompagné de riz complet.

La butternut au four

C’est sûr, vous pouvez utiliser la courge pour réaliser une simple purée de butternut ou une recette de purée originale  pour les grandes occasions.

La butternut au four est également à tester d’urgence si vous avez un peu de temps devant vous : la cuisson est un peu longue mais la préparation, elle, est simplissime.

butternut au four – © Robyn Mackenzie

Commencez par couper la butternut en deux le sens de la longueur et ôtez toutes les graines. À l’aide d’un pinceau, badigeonnez la chair d’un mélange d’huile d’olive et d’épices comme du paprika fumé et du piment. Posez sur une plaque et enfournez à 180°C jusqu’à ce qu’elle devienne tendre.

Sur le même principe, vous pouvez faire des frites de butternut.

Si on fond de plaisir face à un gratin de butternut sauce béchamel, on craque aussi pour une recette de butternut farcie dont on improvise la garniture en fonction des saisons et de ce qu’on a sous la main : viande hachée, fromage de chèvre, crème fraîche et thym, lentilles et crème de soja, champignons, olives et feta, etc.

Vous pouvez aussi réaliser une tarte butternut avec des oignons caramélisés ou une quiche butternut  au comté.

Et puis, vous savez que les courges plaisent aussi aux becs sucrés ! Essayez un gateau de butternut avec de la poudre de noisette ou d’amandes, ou encore façon pain d’épices.

Illustration bannière : recette de butternut farcie – © Megan Betteridge
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je fais partie de ce qu’on appelle désormais les « slasheurs » : je suis rédactrice / sophrologue / et j’enseigne le français comme langue...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis