Connaissez-vous l’hysope, l’herbe sacrée ?

Rédigé par Véronique Desarzens, le 13 Sep 2015, à 19 h 07 min

Appréciée pour parfumer certaines liqueurs, et notamment la fameuse Chartreuse, l’hysope présente des qualités à la fois toniques et sédatives. Efficace aussi bien pour traiter les bronchites et autres affections respiratoires que pour donner de l’appétit ou régulariser la pression lorsque cette dernière est trop basse, l’hysope a une action apaisante sur le système digestif.

Suite de notre série20 sur Vins, sur les vins et autres élixirs de santé.

L’hysope, apaisante et tonique

Commençons par un petit vin sans prétention, qui améliore la digestion.

Vin d’hysope

Il existe comme souvent de très nombreuses recettes. En voici une très simple, qui a l’avantage d’être rapidement prête à être consommée :

  • Laissez macérer 20 g de sommités fleuries d’hysope dans un litre de vin, pendant 3 jours, au soleil ou près d’une source de chaleur.

Pour calmer maux d’estomac et douleurs gastriques : un petit verre par jour, après le repas si c’est pour soulager, ou avant le repas si c’est pour ouvrir l’appétit. 

hysope vin bienfaits remède de grand-mère liqueur

Hysope coupé © Shutterstock

L’hysope

Cultivée pour ses vertus médicinales, l’hysope pousse à l’état sauvage dans les lieux arides des Alpes du Sud, formant de jolis sous-arbrisseaux. Durant l’été, elle déploie au sommet de sa longue tige de longs épis de fleurs d’un beau bleu violacé.

Appelée aussi « herbe sacrée des Hébreux », l’hysope était considérée comme telle par le roi Salomon, qui l’utilisait avec le bois de cèdre pour se protéger de la lèpre. Plus tard, au Moyen Âge, elle fut préconisée par sainte Hildegarde contre les maladies du foie et du poumon.

Dépurative, diurétique, expectorante, émolliente, l’hysope est aujourd’hui fort appréciée pour soulager les affections des bronches. Stimulante, elle contribue aussi à redonner de la vitalité aux personnes affaiblies par la toux. Elle possède, nous l’avons vu, des propriétés digestives. Attention toutefois à ne pas en abuser, surtout si vous avez tendance à être nerveux(se).

Très aromatique, l’hysope permet non seulement de parfumer des liqueurs : elle constitue aussi un excellent condiment.

hysope vin bienfaits remède de grand-mère liqueur

Fleurs violettes d’hysope © Shutterstock

En utilisation externe, elle convient aussi bien en gargarismes, pour soigner les inflammations de la gorge, qu’en cataplasmes en cas de blessures, d’entorses ou de bleus.

Côté beauté, elle permet même de préparer une lotion adoucissante et parfumée que toutes les peaux aimeront :

  • Portez à ébullition l’équivalent d’une tasse d’eau.
  • Versez-y une grosse poignée de sommités fleuries d’hysope et poursuivez l’ébullition.
  • Couvrez, arrêtez le feu, laissez infuser une vingtaine de minutes puis filtrez.
  • Utilisez matin et soir.

Teinture d’hysope

  • Laissez macérer 20 g de sommités fleuries d’hysope et 20 g de feuilles de menthe poivrée dans 1 litre d’alcool à 60° pendant 3 semaines. Filtrez, et conservez dans des petits flacons bien fermés.
  • Tendance à l’aérophagie ou digestion difficile  ? 20 gouttes après les repas dans un peu d’eau !
hysope vin bienfaits remède de grand-mère liqueur

L’hysope est aussi appelé millepertuis bleu, ou herbe de Saint-Jean bleue © Shutterstock

Sirop d’hysope

Apaisante pour le système digestif, l’hysope a aussi de belles qualités expectorantes. La meilleure manière d’en profiter : en sirop, évidemment !

  • Versez 1 litre d’eau bouillante sur 100 g d’hysope (feuilles et sommités fleuries), laissez infuser 10 minutes, puis passez.
  • Ajoutez 1,5 kilo de sucre, mélangez, cuisez le tout jusqu’à obtention d’un sirop, et mettez en bouteilles.
  • Toux : de 2 à 4 cuillerées par jour.

Attention…

Le sirop soulage la toux, mais n’en guérit pas forcément la cause. Par conséquent, toute toux qui persiste, ainsi d’ailleurs que n’importe quel autre symptôme qui tend à s’installer, nécessite donc une consultation médicale.

Illustration : Vin d’hysope : avec modération pour quelques maux du quotidien © Shutterstock

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, rédactrice indépendante, orientée mieux-être, santé, environnement, produits naturels et autres potions « maison ».

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Indépendamment de toutes ces belles qualités thérapeutiques, l’hysope est aussi excellente en cuisine, surtout avec du poisson.

Moi aussi je donne mon avis