Détox : découvrez le sel d’Epsom !

Son nom scientifique : sulfate de magnésium. Son nom courant : le sel d’Epsom, ou même sel anglais, sel amer ou encore sel de Sedlitz. Quelle que soit la dénomination, ce produit méconnu est utilisé depuis des centaines d’années à des fins de détox ou comme produit de beauté.

Rédigé par Alan, le 20 Jun 2016, à 9 h 00 min

Tout d’abord, il faut bien distinguer le sel d’Epsom et le chlorure de magnésium, car si leurs propriétés sont assez similaires à première vue, il ne s’agit pas du même produit et les deux n’ont pas les mêmes avantages. Le sel d’Epsom est le sulfate de magnésium, ou epsomite. Il provient de minéraux naturels présents dans des gisements souterrains, que l’on va purifier et recristalliser.

Le sel d’Epsom, un produit naturel

On l’a nommé sel d’Epsom d’après la première station thermale d’Epsom, au Royaume-Uni, ce qui lui vaut d’être aussi appelé sel anglais. Le sel a alors acquis une notoriété pour ses propriétés. D’usage courant en territoire britannique, on le trouve aussi très souvent en Allemagne, généralement sous forme de sel hydraté, ou même sous forme anhydre, soit déshydratée. La version hydratée est utilisée pour stabiliser des émulsions tandis que la version sèche sera plutôt utilisée pour des exfoliants.

sel d'epsom dans une cuillère bleue - © Shutterstock - http://www.shutterstock.com/pic-66411226/stock-photo-epsom-salt-close-up-in-a-vibrant-blue-spoon.html

Sel d’epsom dans une cuillère bleue – © Shutterstock

Côté ingrédients, la liste INCI a répertorié le terme « Magnesium sulfate ». Le sel d’Epsom se présente sous la forme de petits cristaux blancs.

Le sel d’Epsom détend les muscles

Le produit est connu depuis l’Antiquité mais son usage s’était un peu perdu. Anne Granger, naturopathe, nous explique : « le premier usage du sel d’Epsom en naturopathie est la détente, ce qui explique aussi sa ré-apparition dans les spas et structures similaires. On l’utilise là en peeling ou pour des bains. »

Le sulfate de magnésium détend les muscles : « le sel d’Epsom est idéal si vous avez un muscle froissé ou des contusions. Cela ne dispense pas d’un examen médical mais vous aidera à vous soulager. On plonge la partie du corps dans une bassine d’eau aux sels d’Epsom, pour un bain de pieds par exemple, ou on choisit le bain pour détendre le corps entier. » Anne commente encore : « c’est également un très bon remède contre les crampes, qu’elles surviennent la nuit ou le jour ».

Le sel d’Epsom est actif grâce au magnésium, d’ailleurs prescrit pour la détente, autant nerveuse que musculaire : « ce sel libère le magnésium dans l’eau et il peut ainsi pénétrer dans les cellules pour apporter la décontraction. Il revitalise et dynamise la peau par la même occasion. » Le sel « favorise aussi la production de sérotonine, qu’on appelle hormone du bien-être. Cela a un lien direct avec la relaxation globale du corps. »

Purifier le corps grâce au sel d’Epsom

Sulfate de magnésium (sel d'epsom) dans un récipient en bois : le tout sert pour le spa © Shutterstock - http://www.shutterstock.com/fr/pic-273694640/stock-photo-magnesium-sulfate-epsom-salts-in-a-rustic-wooden-scoop-relaxing-bath-concept.html

Sulfate de magnésium (sel d’epsom) dans un récipient en bois : le tout sert pour le spa © Shutterstock

Le deuxième usage le plus courant du sel d’Epsom est la purification de l’organisme et surtout le foie, la vésicule biliaire et le pancréas. Plus particulièrement, il touche le canal cholédoque qui évacue les sécrétions de ces organes : « ce n’est pas très glamour mais fort efficace pour expulser les calculs ». En parallèle, il permet de purger les intestins via l’absorption du magnésium et le rejet du soufre.

Comment consommer le sel d’Epsom ?

On le dilue généralement dans de l’eau et on le boit, éventuellement couplé à du jus de fruits. Quel que soit l’usage, cela reste la méthode privilégiée pour le consommer, même s’il faut impérativement tenir compte du fait que cela va accélérer le transit.

Pour un usage sur la peau, on utilisera des compresses, ce qui est moins intéressant sur le taux d’absorption de magnésium mais ne constitue pas un problème : « la peau est intelligente, elle va capter ce qui lui sera utile ».

Ne dépassez pas une ingestion de vingt jours pour éviter des déséquilibres électrolytiques, et n’hésitez pas à consulter votre médecin généraliste. Le sel d’Epsom est contre-indiqué en cas de maladie rénale et déconseillé pour les enfants et les personnes âgées.

D’autres usages intéressants pour la santé

Certains conseillent le sel d’Epsom pour couper un rhume mais pour cet usage on préférera son cousin le chlorure de magnésium, comme pour tous les usages anti-infectieux.

Le sel d’Epsom peut faire dégonfler une zone sujette à une entorse, « ou même des ecchymoses ». « Le sel d’Epsom peut aussi trouver une utilité pour prévenir ou calmer les maux de tête, ou pour retirer une écharde d’un doigt. »

On l’utilise aussi parfois comme laxatif naturel : « l’avantage est qu’il n’est pas irritant pour la muqueuse intestinale, mais il ne faut pas en abuser car le corps s’habitue à la substance », et n’est pas donc plus efficace après un certain temps si on l’utilise trop souvent.

Le sel d’Epsom fait aussi office de régulateur : pour l’insuline, pour les toxines, pour maintenir le calcium dans le sang. Il aide aussi le rythme cardiaque à se réguler et diminuer la pression artérielle et les risques cardiaques. Il améliore également l’oxygénation de l’organisme et l’absorption des nutriments par le corps.

D’autres usages intéressants pour la beauté

Adieu les billes de plastique : le sel d’Epsom constitue un excellent exfoliant naturel. Il peut ainsi facilement rentrer dans la composition de gommages pour les pieds.

Sulfate de magnésium (sel d'epsom) dans un récipient en bois : le tout sert pour le spa © Shutterstock - http://www.shutterstock.com/pic-274200107/stock-photo-epsom-salts-magnesium-sulfate-in-a-rustic-wooden-scoop-relaxing-bath-concept.html

Sulfate de magnésium (sel d’epsom) dans un récipient en bois : le tout sert pour le spa © Shutterstock

Le sulfate de magnésium hydraté est un excellent émulsifiant naturel, pouvant entrer dans la composition de la plupart des crèmes et baumes maison.

Le sel d’Epsom peut aussi très bien entrer dans la composition des shampoings, spécifiquement contre le cuir chevelu gras, régulant la production de sébum des cheveux. Pour la même raison, on l’utilise contre l’acné et plus généralement pour nettoyer le visage, en mélange avec du jus de citron en cas de peau mixte à grasse ou une huile en cas de peau sèche.

Un produit utile même dans la maison

Ce n’est pas son usage premier mais le sel d’Epsom trouve son utilité dans le foyer, principalement pour les plantes par son taux de magnésium. On s’en sert donc comme engrais naturel, sous forme de sel à déposer au pied des plantes vertes, peu à peu hydraté par l’arrosage. On peut également vaporiser une solution de sel d’Epsom sur les feuilles en guise d’engrais foliaire ; comptez une cuillère à soupe par litre.

Le saviez-vous ?

Le sulfate de magnésium / sel d’Epsom fait partie de la liste des médicaments essentiels de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

On achète le sel d’Epsom en pharmacie, un sachet coûtant environ 1 euro pour 20g. Il est également possible de l’acheter en gros sur Internet, en boutique bio, à moindre coût.

illustration : Sel d’epsom dans un récipient avec des fleurs – © Shutterstock

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Bonjour,

    À date, je suis incapable de trouver du sulfate de magnésium à Québec.
    Pouvez-vous me dire si vous connaissez des endroits où je pourrais m’en procurer?
    Merci

Moi aussi je donne mon avis