Terre de diatomée : 9 utilisations astucieuses

Souvent oubliée, la terre de diatomée mérite d’être (re)découverte, ne serait-ce que parce que c’est l’un des insecticides les plus efficaces tout en étant naturel. Découvrez avec consoGlobe.com, les différents usages de cette poudre écologique qui vous rendra bien des services dans la maison.

Rédigé par Alan, le 12 Aug 2016, à 10 h 57 min

Si la terre de diatomée est utile dans la maison pour se débarrasser des insectes, ce n’est pas son seul usage : passage en revue des moyens courants et moins courants d’utiliser ce produit ménager écologique.

La terre de diatomée, un insecticide naturel puissant

La terre de diatomée que l’on trouve dans le commerce est également appelée Kieselgur en allemand, ou encore diatomite ou terre d’infusoires. Vous entendrez parfois parler de Célite, mais il s’agit d’une marque et non d’un nom commun.

© CC, Walter J. Pilsak, Waldsassen

© CC, Walter J. Pilsak, Waldsassen

La terre de diatomée tire son nom de la diatomite, une roche sédimentaire siliceuse d’origine à la fois organique et fossile.

En l’occurrence, la terre de diatomée est une variété de diatomite et contient des restes fossilisés de diatomées, des micro-algues marines qui sécrètent un squelette siliceux que l’on retrouve dans des carrières.

1. La terre de diatomée comme insecticide dans la maison

L’utilisation de la terre de diatomée comme insecticide maison naturel est probablement son usage le plus répandu, la terre de diatomée étant régulièrement vendue à côté des insecticides chimiques dans les supermarchés.

Dans la maison, on utilise le produit contre les punaises de lit. Pensez-y notamment si vous partez à l’étranger. On l’utilise aussi contre les cafards, les poissons d’argent ou les puces. On vise les couloirs et les endroits fréquentés par les insectes. Sur les fenêtres et les entrées c’est particulièrement dissuasif.

2. La terre de diatomée comme insecticide au jardin

A l’extérieur, au jardin bio, on utilisera la terre de diatomée contre les chenilles, les pucerons et nuisibles, en saupoudrant un peu de terre de diatomée autour des plants.

Précisons quand même que cela tue effectivement les animaux, donc si vous voulez seulement les éloigner il faudra trouver une autre solution contre les pucerons.

Au jardin, protégez les plantes traitées car la terre de diatomée devient inefficace si mouillée.

3. La terre de diatomée comme insecticide pour les animaux

chat-siesteVotre chien ou votre chat a des puces ? Pas de panique, on peut utiliser la terre de diatomée sans danger comme un anti-puces naturel. Voici comment :

  1. Munis de gants, saupoudrez de la terre de diatomée chez vous, à l’intérieur et à l’extérieur, en faisant attention plus particulièrement aux tapis et aux recoins de votre logement susceptibles d’abriter ces parasites.
  2. Puis donnez un bain à votre animal de compagnie et le saupoudrez de terre de diatomée sur l’ensemble du pelage tout en le caressant.
  3. Le lendemain, aspirez la terre de diatomée à l’intérieur de votre foyer. Il est nécessaire de renouveler ces étapes une fois par semaine pendant trois semaines afin de tuer les larves non écloses au début du traitement.

Et même pour les poules

Le saviez-vous : la terre de diatomée dans la production du vin

La terre de diatomée trouve des applications dans le vin et la brasserie, où elle est utilisée pour la filtration en raison de sa forte porosité. Ce n’est évidemment pas la seule application : au quotidien la poudre se révèle efficace pour bien des petits tracas, de la même manière que la terre de Sommières, avec laquelle on ne la confondra pas.

À cet effet, on calcine la terre de diatomée pour un usage en filtration. Au quotidien, on choisira une terre de diatomée non calcinée, afin de conserver les principes actifs, principalement la silice.

Utilisée pour le vin, la terre de diatomée est calcinée avant filtration © CC, Fabio Ingrosso

Utilisée pour le vin, la terre de diatomée est cuite avant filtration © CC, Fabio Ingrosso

Lire page suivante : la terre de diatomée, pour le visage, la litière du chat, et la vaisselle…

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

40 commentaires Donnez votre avis
  1. bonjour, suite à une epidemie de punaise de lit, j’ai jeté toute la literie ainsi que le fauteuil clic clac, j’ai vu 2 à 3 punaises et plus encore. Par contre je reste vigilente car j’ai utilisé l’alcool et après je fais menage avec le vinaigre et l’eau chaude.
    Aujourd’hui c’est de savoir si je peux la TD pour les habits qui sont dans les valises pour etre sur ce qu’il n y aura aucune bete à l’interieur
    je vous remercie

Moi aussi je donne mon avis