L’alcool fait grossir et ses calories sont vides

Oui, l’alcool fait grossir. Et ce, quelle que soit la nature de la boisson avec alcool : bière, vin blanc, champagne, vin rouge, vin cuit, whisky, gin, vodka…

Rédigé par Emma, le 1 Jan 2016, à 12 h 35 min

Pourquoi l’alcool fait-il grossir ? Parce que toutes ces boissons alcoolisées contiennent des calories, en lien avec l’alcool. 1 g d’alcool = 7 kcal !

L’alcool : des calories inutiles

A titre de comparaison : 1 g de lipides = 9 kcal, et 1 g de protéines et de glucides = 4 kcal.

Que l’alcool soit faible (entre 2 et 15 % d’alcool/litre : cidre, bière, panachés, vins) ou fort (de 35 à 70 % d’alcool/litre : liqueurs, eaux de vies), les calories sont bien présentes.

Exemples :

  • 1 verre de vin (de 10 cl) à 10° = 10 g d’alcool = 70 kcal 

70 kcal, c’est le même score qu’une pomme.

  • 1 litre de vin à 10° = 80 g d’alcool = 560 kcal

alcool-grossir-calories

Comment sont utilisées ces calories ?

Il faut commencer par dire que les calories des boissons alcoolisées sont des calories vides. Elles n’apportent absolument rien de bon au corps et ne correspondent à aucun nutriment. Au contraire. Leur dégradation – ou synthèse – va déclencher trois phénomènes :

  1. la perturbation du métabolisme des glucides (les diabétiques le savent bien puisqu’ils doivent anticiper le pic d’insuline dû à l’alcool)
  2. la création d’acide urique qui peut déclencher des crises de goutte en cas d’excès d’alcool
  3. le stockage de mauvaises graisses pour finir.

Sans oublier les effets de l’alcoolémie sur l’attention et la vigilance. Donc, la modération est de mise quand on consomme de l’alcool, en ayant pleinement conscience sur ces effets sur le poids, mais aussi sur l’ensemble des paramètres de la santé.

Si l’alcool fait grossir les personnes qui boivent modérément, pour les personnes atteintes d’une addiction à l’alcool et dont la consommation dépasse le seuil autorisé, l’alcool n’a pas d’incidence sur leur poids.

En effet, les personnes atteintes de cette maladie se nourrissent d’alcool, ils ont tendance à se remplir le ventre d’alcool et non d’aliments et ils compensent les envies de grignotage par des envies de boire.

Abonnez vous et recevez la lettre hebdo alimentationLa lettre hebdomadaire Alimentation est diffusée chaque vendredi. Il est facile de s’abonner (ou se désabonner).

Veuillez noter qu’Emma et consoGlobe ne donnent ici que des informations et conseils de portée générale. Pour des conseils personnalisés, il faut soit contacter Emma en tant que diététicienne, soit consulter un médecin nutritionniste.
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

23 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour et bonne année
    L’intention de l’article est louable mais la rédaction est pour le moins maladroite. Combattre l’alcool sur le seul plan de l’obésité est prendre le problème par le petit bout de la lorgnette
    Ok l’alcool est nocif quelque soit la dose et quelque soit le degré du breuvage. Mais on ne boit pas de l’alcool pur, on boit toujours une boisson alcoolisée. Les bienfaits de cette boisson, si c’est un produit de qualité, sont d’abord gustatifs et ensuite sociétaux car l’alcool étant un anesthésique il nous désinhibe et nous rend plus gais et tolérants les uns envers les autres.
    Le vrai problème c’est la dose et les conditions dans lesquelles il est consommé. A dose modérée et avec des bons amis c’est un très bon euphorisant et les risques sont largement compensés par les avantages. A forte dose et seul ou avec des brutes c’est le poison de société le plus difficile à combattre. L’addiction à l’alcool arrive très vite et les addictologues nous disent qu’ils guérissent moins de 50% des personnes volontaires pour des cures de désintoxication (pour les autres drogues, même dites dures, on guérit 60 à 80% des volontaires)
    Pour ma part, je ne bois que très rarement quand je suis seul, car je sais que le dérapa

    • Pour ma part, je ne bois que très rarement quand je suis seul, car je sais que le dérapage est possible. Je ne bois pas non plus quand je vais marcher ou danser parcequ’au delà d’un verre je n’aurai plus de jambes en 1 heure ou 2 . D’ailleurs danser est encore plus euphorisant que boire et l’activité physique soutenue est l’un des plus sûrs préventifs.
      Je bois sans souci quand je n’ai pas à conduire ni à beaucoup bouger.
      Le principal c’est d’être conscient de ce qu’on fait. Si on se rend compte qu’on a un problème avec l’alcool, il faut vite vite se faire aider dans un milieu bienveillant : un médecin de confiance ou un service d’addictologie

  2. Bonjour, En début de billet vous dites qu’un verre à 10° d’alcool donne 70 calories. Alors pourquoi un litre ( 100 cl) d’alcool à 10° donnerait 560 calories ( vous faites une réduction pour achat groupé ?)

  3. Pour l’équivalente pinte et 5 fruits, c’est un vraiment un raccourci. Dans la pinte, pas de vitamines, ni d’antioxydant, mais présence d’alcool qui le foie va devoir prendre en charge car notre cerveau n’aime pas du tout la circulation de cette molécule dans notre sang.

  4. L’alcool ne fait pas grossir, je ne bois jamais d’alcool même pas pour les fêtes ,
    je mange sans sel pour une raison de goût , je cuisine avec du fruit d’or , et
    je fait 95 kgs pour 175 cm . Mais mon poids me dérange pas je peux faire mon travail de tous les jours comme bûcheron sans êtres fatiguer .

  5. Emma est une femme très femme apparemment, il ne faut pas être trop exigeant sur :

    1. La précision mathématique de l’article.
    2. La pertinence scientifique de l’article, comme le note un intervenant concernant les nutriments apportés par le vin, notamment rouge.
    3. L’actualité de l’article (on croirait lire un truc dans les années 90) alors que pour prendre un exemple, on sait qu’il y a des alcools plus sucrés que d’autres.

    Ceci étant, du point de vue de la présentation, c’est parfait !

    • « une femme très femme » …
      Merci pour les stéréotypes de genre.

    • Une femme très femme est donc nulle en math, n’a aucun recul scientifique, et date un peu sur ces sources…Petrus tu semble être un homme très homme non?

  6. L’alcool ne fait pas grossir pas plus que le hamburger ou les frites. Il serait plus convenable de dire que l’abus d’aliments trop riches, trop gras, trop salés, ou trop sucrés contribuent en effet à la prise de poids. Un verre de vin par exemple dans le cadre d’une alimentation équilibrée ne fera pas sourciller votre balance, et au contraire des études sérieuses montrent par exemple que c’est plutôt bon pour le moral et la santé de boire un peu de vin de temps en temps de manière modérée (attention aux contre-indications bien entendu).

  7. Bonjour, du vin à 10° ?! J’ai toujours vu et bu du vin à au moins 12,5°

    • le vin peut etre consommer entre 7° et 26° il me semble, ca depend du type de vin (blanc, rose ou rouge) et du type de cepage 🙂

  8. mais ….. le plaisir existe tout de même !!

  9. Si je bois un litre de vin à 10° j’aurais d’après vous 100 grammes d’alcool pur dans mes 5 litres de sang, donc pour un litre: 100/5 = 20 grammes !!!
    Erreur fatale: 10° représente 10 grammes d’alcool!!! donc 10/5 = 2 grammes :Ce qui est déjà énorme, car à 5 grammes on entre en coma alcoolique.
    Copie à revoir
    Cordialement

  10. Un verre de 10 cl de vin a 10° = 10 grammes d’alcool.
    Un litre du meme vin soit 10 verres = 80 grammes d’alcool.
    Cherchez l’ erreur!!!

  11. d’accord avec Sébastien, le vin possède des qualités bénéfiques pour la santé ; les médecins le disent : un verre de rouge par repas n’est pas nocif du tout.
    Et l’alcool qui fait grossir ? bon,je ne suis pas spécialiste, mais tous les « alcooliques » que j’ai pu côtoyer étaient très maigres !!!
    J’ai au moins appris une chose : l’existence de calories « vides ».

    • Les alcooliques sont souvent maigres car l’alcool coupe la faim sans pour autant nourrir. Mais pour une personne se nourrissant normalement, l’alcool fait beaucoup grossir.

    • Phil, pas vraiment non. Ce qui fait en général grossir, ce sont les toutes les calories venant des produits que l’on consomme autour de l’alcool.

      Je défis quiconque de grossir avec 1 verre de vin inclus dans un repas.

      C’est comme toujours, l’abus qui fait grossir mais cela marche avec n’importe quel autre aliment.

    • Oui Brigitte l’alcool fait grossir. Il apporte des calories qui sont vides dans le sens que ce ne sont ni des glucides, ni des protides, ni des lipides. La raison pour laquelle les alcooliques sont plutôt maigres, c’est que sans s’en rendre de compte, il remplace une grande partie des apports en aliments par des apports en alcool, donc au final ils ne prennent pas de poids par contre ils flinguent leur foie qui doit détoxifier les molécules d’alcool qui sont ingurgitées et qui sont néfastes pour le cerveau en particulier. J’espère avoir été claire dans mes explications et vous avoir apporté de nouvelles connaissances. Cordialement

  12. Tout aliment fait potentiellement grossir car tous les aliments possèdent des calories. C’est une vision très réductrice de dire tel aliment fait grossir.

    C’est très faux de dire que l’alcool n’apporte que des calories vides. Il est prouvé que le vin apporte des polyphénols bénéfiques à la santé cardio-vasculaire si consommé avec modération, au même titre que les fruits et légumes.

    Un avis de diététicien très simpliste qui a visiblement quelques décennie de retard sur la question.

    • Sébastien, les polyphénols ne sont pas des calories mais des substances qui sont bien présents dans le vin et on des vertus sur la santé. On ne les trouve pas seulement dans le vin pour info, ils sont présents dans les fruits, le thé. Par contre l’alcool apporte bien des calories, c’est une certitude. Et je suis d’accord, tout est question d’équilibre.

  13. Combien de calories dans un verre de bière?

    • 130 Kcal

    • Ca fait deux pommes! il faut donc boire une pinte par jour et on a quasiment les 5 fruits recommandés par jour. =)

Moi aussi je donne mon avis