Ces substances que nous cache… le Big mac !

Rédigé par Consoglobe, le 20 juin 2013, à 12 h 09 min
Ces substances que nous cache... le Big mac !

Si on pense aux produits symboles de la mondialisation, le produit phare du géant du fast-food McDonald’s, le Big Mac, hamburger de deux étages que tout le monde connaît, fait partie des plus évidents exemples. Il est incontournable dans notre série “Ces substances que nous cachent…. les produits stars“. Oui, au fait, le Big Mac aurait-il des choses à nous cacher ?

Au sommaire :
Ces substances que nous cache… le Big mac !
Big Mac : à quelle sauce le manger ?

Le Big Mac, bombe calorique
Où peut-on échapper à McDonald’s dans le monde ?
Comment éviter les pièges du marketing alimentaire ?
Bientôt plus de gobelets en polystyrène chez Mc Do

Le burger le plus répandu dans le monde

burger-art

© CC, Jon Betts Une photo représentant le Big Mac.

C’est à Pittsburg en 1967 qu’est né le Big Mac. Il a été “inventé” par un responsable de restaurants McDonalds en franchise, Jim Delligatti. Il voulait trouver un produit qui se vende bien et qui fasse venir les gens dans les 12 restaurants en franchise qu’il possédait à Pittsburg.

Le burger à 2 étages, avec 2 steaks, de la sauce (dont la recette était soi-disant secrète !), de la laitue, du fromage, des oignons et du pain aux graines de sésame était né. Il a tout de suite fait fureur ! Mais il a fallu attendre plus de 2 ans avant que la direction de McDonalds accepte de le mettre au menu de tous ces restaurants.

Planetoscope : aujourd’hui, le Big Mac est vendu dans plus de 120 pays et à plus de 900 millions d’unités dans le monde par an.

Le Big Mac, tout beau, tout bon ?

Pourquoi un simple burger a-t-il eu, et a-t-il toujours autant de succès dans le monde ?

1- Un look de pub !

On a tous en tête une image publicitaire du Big Mac. Il est vrai que la photo est belle : 1 pain grillé au sésame, 2 steaks hachés cuits à point, du fromage fondant, quelques feuilles de salade bien verte, des cornichons, des mini-bouts d’oignons et une sauce qui dégouline légèrement. Ça c’est sur la photo. Et ça peut effectivement faire envie…

La réalité est tout autre. Tout est plus petit, beaucoup moins coloré, beaucoup plus ratatiné sous la tranche de pain ! La salade s’éparpille et le fromage colle à l’emballage… Une vidéo de McDonald’s Canada tente de nous expliquer pourquoi Big Mac est si séduisant à la télé.


Il est vrai que si les produits étaient un peu plus gros et si les employés prenaient plus leur temps pour cuisiner, l’aspect serait peut-être plus soigné. Dans ce cas-là, on n’appellerait plus McDo un fast-food !

2- Le Big Mac, un goût universel ?

L’autre raison qui pourrait expliquer le succès résiderait dans son goût standardisé dans le monde entier. En effet, l’objectif du Big Mac serait d’avoir la même saveur en France qu’au Japon ! N’est-ce pas contradictoire quand on sait que le goût dépend énormément de la culture ? Un chinois n’a pas les mêmes attentes gustatives qu’un mexicain !

En réalité, McDo ferait presque dans le local : le site officiel de la marque affirme que les matières premières sont fournies à 70 % par des producteurs français. C’est le cas de la France et des États-Unis. Mais qu’en est-il des autres pays ? Rien n’est dit sur ce point.

Beaucoup accusent la sauce Big Mac d’être à l’origine de leur addiction au goût du burger. Sa recette n’est plus secrète, comme on le verra plus loin : une vidéo officielle en anglais dévoile un chef McDo en train de la fabriquer. Alors est-ce une sauce vraiment incomparable ou juste… une question d’addiction au gras ?

Les ingrédients et la composition nutritionnelle

Afin de mieux comprendre cet intriguant burger, il a fallu aller piocher des informations sur la composition du produit sur le site français officiel  : «Deux steaks hachés, du cheddar fondu, 3 buns de pain, des oignons, des cornichons, deux lits de salade et une sauce inimitable». Pas beaucoup d’informations sur les ingrédients, mais un tableau nutritionnel est présent donnant quelques informations sur le site (voir également sur mcdonaldsmenu.info). Il faut aller sur le site américain pour en savoir un peu plus sur la liste des ingrédients.

Dans la suite de l’article, les informations sur les ingrédients en France sont néanmoins traitées. Les informations sont fournies par l’Agence Protéines (conseil en nutrition de Mcdonald’s France).

1- Des additifs dangereux

Première impression en lisant les ingrédients : on identifie seulement la moitié des composants ! Les autres sont plus subtils, et ce sont pour la plupart des additifs alimentaires (donc des E…). Si de nombreux ne sont pas dangereux, un bon paquet est à éviter et certains pourraient même être cancérigènes !

attentionLes additifs à éviter si possible !

Les additifs suivants sont dans le Big Mac : propionate de calcium E282 (dérivé de l’acide propionique E280 pouvant être cancérigène selon les sources1),  acide lactique E270 (peut être d’origine transgénique), benzoate de sodium E211 (potentiellement cancérigène et allergène2), E200 (interdits en agriculture bio),  lécithines E322 (non toxique mais peut être transgénique) > Les additifs alimentaires : la fiche pratique

Par la suite, l’Agence Protéine (agence en conseil et qualité nutrition de McDonald’s France) a fait part de ses remarques : “la sécurité de chaque additif autorisé en Europe fait l’objet d’une évaluation menée par l’EFSA. Leur utilisation est autorisée par la Commission Européenne, après évaluation et démonstration de leur sécurité et innocuité. Ils ne présentent donc aucun risque pour la santé.

2- Des OGM dans le Big Mac ?

Et en ce qui concerne les OGM ? Beaucoup d’entre nous auraient tendance à dire que le McDo c’est du 100 % OGM, cependant en regardant le site officiel on risque d’être surpris.

Les produits ne sont en effet pas étiquetés OGM conformément à la loi française : en effet, “Un produit « non OGM » est un produit qui contient moins de 0,9 % d’OGM. Au dessous de ce seuil, l’étiquetage « peut contenir des OGM » n’est pas obligatoire“. Alors en dessous de ce seuil, il risque d’y en avoir ? La réponse est clairement oui, mais pas moyen de le savoir avec certitude.

On sait cependant que certaines matières premières ont dû être quand même remplacées pour être conformes à la loi française : les huiles de soja ont fait place à l’huile de colza non OGM. Concernant la nourriture des animaux, elle est garantie non OGM pour les poulets, mais pas pour les boeufs à cause de la “complexité de la filière bovine“.

(1) http://www.additifs-alimentaires.net/E211.php
(2) http://www.additifs-alimentaires.net

Suite > Les ingrédients qui composent le Big Mac et sa sauce

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !



52 commentaires Donnez votre avis
  1. MMMMmmmm J’en termine un à l’instant. Cet article est bidon et biaisé. Vive les États Unis d’Amérique et vive le BigMac!

  2. C’est pas bon pour l’organisme en général mais c’est bon pour mes papilles gustative. Prise de masse OKLM

  3. je suis étudiant lycéen en service aux personnes et j’ai fait des stages développement durable, alimentation et “manger durable” et je peux vous dire que Mcdo se fout de notre gueule car la, certe, je ne suis pas dans le domaine additifs, colorants et autres trucs nocifs, mais je parle de l’élevage des animaux qui est franchement dégueulasse ! L’élevage intensif ne devrait pas exister ! Nous devrions manger du local respectueux de l’environnement. Mais cependant je sais que ce n’est pas toujours possible mais il faut quand même tenter le coup, car c’est pour la bonne cause.

    Pour en savoir plus visionnez les films suivant: “SUPER SIZE ME” et “WE FEED THE WORLD”.

  4. cc

  5. je ne mange pas 14 burgers par an

  6. JOUR

  7. Je prégère tout de même le mac de vin que le mac do.

  8. Citation de l’article :
    “Vous l’avez remarqué : dans le Big Mac et surtout dans sa sauce, il y a plein d’ingrédients que nous n’utilisez pas quand vous faites un hamburger maison. Vous n’utilisez pas de sucre, pas autant de sel, pas de mayonnaise, pas de vinaigre blanc dans la sauce, … et bien évidemment pas d’additifs.”

    C’est clair que je ne vois rien de choquant dans cette sauce. Comment l’auteur de cet article peut-il être choqué de mettre du sucre dans une sauce à base de mayonaise et de vinaigre. A mon avis nous n’avons pas à faire à un cuisinier, ni à un critique gastronomique.

    • Tu te prends pour un critique gastronomique en venant défendre … mcdonald ! Quelle blague.

  9. Non seulement McDonald’s se fout de l’environnement, mais il se fout également de ses employés: job mal payé, peu de reconnaissance (ça figure dans l’article)… il faudrait aussi ajouter le fait que pour obtenir certains congés ou l’autorisation de certaines absences pour des événements importants, il faut se mettre limite à genoux… tout est sujet à négociations, à “je te donnne ton jour (mais tu vas bien en chier par la suite quand je ferai tes plannings…)” , + tu travailles de manière sérieuse, + on t’en demande, mais si t’es un feignant après ta période d’essai, on te fout une paix royale, surtout si t’as une grande gueule. En tout cas, là où j’étais… ca s’passait comme ça dans c’Mc Donald’s.

  10. C’est absolument dégue …. Je n’en ai jamais mangé et refuserai toujours suis heureuse. Lisez bien et vous ferez comme moi

  11. Je vais faire une réponse courte mais simple car je suis consternée par les âneries que je lis!!! Avant de balancer n’importe quoi il faut savoir se renseigner!!!! Avant d’ouvrir la bouche on vérifie ces sources!!! Si sa ne vous convient pas au lieu de balancer des saloperies et des informations erronées eh Ben aller manger ailleurs!!!! Mais surtout arrêter de balancer des conneries sans savoir!!!! Bande d’ignorants!!! :((((

    • Si vous avez des infos factuelles …transmettez les !

    • À part vociférer …. Pas mieux à dire ! C est vrai que Mc do est connu mondialement pour son raffinement et la qualité de ses produits ! Je crois qu il est trop tard pour vous !! Ou alors vous êtes actionnaire !

    • Pernès: consterné… la bande d’ignorant te dit avant d’ouvrir ton clapet et critiquer les autres démontre moi avec des preuves concrètes que cette articcle dit faux quand t à la composition de la bouf mcdo?j’attend… en attendant voici un grand chef… prend en note grand ignorant et arrogant de critiquer ceux qui cherchent et disent la vérité!!!

      McDonald la plus grandes chaîne de restauration rapide au monde a dû changer la recette de ses boulettes de hamburger french.ruvr.ru/news/2013_11_30/McDonalds-a-du-changer-la-recette-de-ses-boulettes-4195/ …

  12. Mac-do, l’emblème du néfast-food !

    • ah ah! j’aime bien “néfast-food”

  13. Je persiste et signe, Mac Do c’est vraiment de la “merde”. Il faut convaincre les gens d’éviter de manger cette “saloperie”. Il faut iradiquer tous ces fastfood qui répandent leur malbouffe sur le territoire français.

    • Vous incluez tous les fast food, les resto chinois, indiens, japonais, les kebabs, les crêperies de rue, les sandwicheries dans votre diatribe, les restaurants-brasseries qui ne font que du micro-ondes ? Les hard discount aussi ? Non parce que dans une acception large, on va bientôt plus savoir où bouffer.

      La malbouffe comme vous dîtes avance parce que les gens l’achètent. C’est bien là le problème. Fermez tous les McDo et la malbouffe réapparaîtra sous une autre forme. Après c’est sûr que c’est plus facile de se positionner en victime innocente d’un envahisseur américain, en l’occurence McDo.

    • Réponse à “Pour comprendre 2013-06-24 à 20h44″:

      Vous écrivez: “Vous incluez tous les fast food, les resto chinois, indiens, japonais, les kebabs, les crêperies de rue, les sandwicheries dans votre diatribe, les restaurants-brasseries qui ne font que du micro-ondes ? Les hard discount aussi ? Non parce que dans une acception large, on va bientôt plus savoir où bouffer.”

      À la suite de “chinois, indiens, japonais…” vous n’avez pas écrit “français”. Vous sous entendez donc que seuls les soi-disant “étrangers” font de la mauvaise cuisine; Cocorico, n’est-ce pas? Les “restaurants-brasseries”, le “four à micro-ondes”, c’est pas bon selon vous? Vous avez faux! Faut arrêter de dire des conneries.

      En ce qui concerne les “burgers”, ils sont bons (à part ce bizarre pain mou: Poilâne ou baguette croquante aurait été mieux) (et la peur irraisonnée des additifs est totalement ridicule); le problème, c’est la manière de manger: on n’est pas servi à la table, on a des couverts en papier ou plastique (gaspillage), on ne peut pas avoir un verre de vin, si on mange le burger à la main, çà dégouline partout; si on le mange fourchette-couteau, ces instruments en plastique se cassent avant d’avoir pu couper!

      En outre, la croyance que les “fast food” c’est pas cher, ou moins cher, ce n’est qu’une illusion.

  14. Peut-on connaître vos sources sur la dangerosité des additifs ? Parce que là, comme vous avez l’air bien sûr de vous, il faudrait arrêter les responsables sanitaires qui ont autorisé tous ces additifs qui sont dans 99% de nos aliments préparés.

    Sinon ça serait bien de prendre du recul avant de taper sur McDo, clairement ils ne sont pas l’emblème de la nouvelle cuisine, mais ils sont probablement l’un des moins pires chez les fournisseurs de “malebouffe” (genre faire un travail de journaliste avant d’écrire un article, par exemple).

    Il faudrait plutôt se poser la question de savoir pourquoi les gens ont le besoin / l’envie de restauration rapide, et pourquoi ils préfèrent aller dans des chaînes comme McDo plutôt qu’ailleurs ? Est ce que parce que l’offre alternative est plus chère (bistrot, resto jap, chinois – dont la qualité est aussi douteuse sinon pire – , la plupart des sandwicheries), ou pas forcément plus ragoutante (Kebab, crêpes), ou parce que McDo manipule les consciences avec un complot mondial d’Illumnati ?

    PS : il y a dans certains quartiers (de Paris, pour ce que j’en connais), des petits restos qui font des plats à prix compétitifs sur le McDo (7-8€), bio et qui connaissent un certain succès. Personnellement, je préfère aller chez ces gens là (gustativement parlant), mais un petit McDo par mois ça me plaît aussi. Le problème est chez ceux qui peuvent aller chez McDo plusieurs fois par semaine (et qui du coup probablement ne mangent pas très bien chez eux non plus).

    • Alors pour les liens, je vous les donne:
      Voici un premier lien sur une étude portant sur le fameux colorant (E150d) dénoncé, contenant la substance appelé 4-MEI (de son petit nom: 4-méthylimidazole):

      http://ntp.niehs.nih.gov/ntp/htdocs/LT_rpts/tr535.pdf

      Un deuxième sur les classifications des additifs: http://monographs.iarc.fr/FR/Classification/index.php

      Mais vous avez raison, ce n’est pas que chez mac do, la “malbouffe” c’est généralisé! la majorité des produits préparés vendus en grandes surfaces, sont bourrés d’additifs qui sont très controversés, parfois éliminés à force que des associations, scientifiques et autres se battent, parfois non (tout dépend des lobbies).

      Evidemment, même Mac-do ne peut pas tout savoir sur ces agents cancérigènes, car des découvertes sont faites tous les jours. Cependant, et c’est ce qui est dénoncé dans cet article et qu’il faut bien comprendre, c’est que malgré les études scientifiques, rapports officiel des organismes sanitaires qui émettent des alarmes, rien n’est fait pour remplacer ces additifs.

      Après cela, oui, on peut faire une étude sociologique, c’est intéressant, mais ce n’est pas le sujet ici!
      Ce qui serait intéressant dans ce cas, serait de voir à quel point l’homme est capable de mettre sa vie en péril, preuve sous le nez, uniquement pour satisfaire un plaisir gustatif! :-) Bon je blague hein, c’est juste en réaction à ce que j’ai pu lire, “oui, ok ça craint! Mais vous comprenez, c’est tellement bon! Et pis après tout ce n’est pas si souvent!”

      Sauf, qu’effectivement, ce n’est pas qu’un problème posé par Mac-Do mais par une bonne partie des firmes agroalimentaires! (un peu trop de sel par si, un peu trop de gras par là, quelques bon additifs cancérigènes (au passage un peu de cosmétiques bourrés de métaux pour avoir une belle peau) et au bout= bahhhh…ça sent le sapin!)

      En gros, les industriels découvrent qu’ils vous empoisonnent et ne font rien pour changer les choses tant qu’ils n’y sont pas forcés. Pour plusieurs raisons, les chaines de productions, les fournisseurs, les formations des employés. Bref ça les emmerdent parce que ça leur coûtent en temps et par la même, en argent. Encore une fois ce n’est pas une critique envers mac-do uniquement (qu’aucun employé mac-do ne se sente agressé!) car oui c’est l’industrie agro-alimentaire en général qui doit faire des efforts de sécurité alimentaire et de transparences.
      Il faut prendre conscience que nous faisons des erreurs et en parallèle des découvertes chaque jour (même si logiquement c’est à ça que sert le fameux principe de précaution).
      Ce qui devient lamentable, c’est lorsque ces découvertes sont faites et que rien n’est fait pour changer la donne. Vous savez, le problème de cet additif qui donne cette couleur au coca (le fameux E150d) ressemble de près au problème de l’eau.
      Un petit lien avant ça :) http://www.senat.fr/questions/base/2010/qSEQ10101056S.html (j’en ai plein d’autre, ct mon boulot! :)
      Nous savons aujourd’hui que l’aluminium est toxique pour le corps humain, cependant la ville vous fournit de l’eau floculée à l’aide de ces particules métalliques. Pourtant, on sait (et on le fait dans certaines villes), qu’il est possible de floculer à l’aide de chlorure ferrique (qui n’a aucun effet néfaste) ou encore à l’aide d’un floculant biologique. Mais nous préférons continuer avec l’aluminium, parce que l’eau ressort bien transparente (et pas jaune comme avec le fer) au lieu de se dire qu’il vaut peut-être mieux ne pas utiliser un produit sur lequel il y a des doutes raisonnables et instaurer un principe de précaution.

    • Mdr tu traites l’auteur de complotiste… Pathétique, seuls ceux qui n’ont aucun arguments insultent ceux d’en face de complotiste, raciste et autre.

  15. Mouais….tout ça on le trouve dans les pains industriels…dans le fromage industriel…dans les sauces indutrielles…

    Donc le macdo est juste un sandwich industriel. Mais faire le même à la maison avec des ingrédients industriels c’est manger quasiment la même chose.
    Je ne suis pas partisan des fast food, mais de la à écrire un article qui fait penser qu’on ne trouve ces additifs que chez eux c’est gonflé.

    On fait la même chez Quick? Et Kfc son poulet y’a pas d’additif dans la sauce? Et chez Domino’s?

    • Les faits énoncés dans l’article semblent te déranger. Intéressant.

  16. Tout l’article est parfait. Je pense pouvoir ajouter que standardiser ainsi de la ”bouffe’ avec tout son packaging ( et les jeux extérieurs pour enfants” est la démonstration que les populations sont malléables et esclaves de la consommation, ainsi que le souhaite les vrais riches – qui ne sont en réalité que quelques milliers / 6,6 milliards d’individus – que possèdent tout et le pouvoir global. Le complot mondial n’est pas et n’a jamais été un mythe. C’est la seule vraie réalité. Les propriétaires du monde n’ont qu’un seul objectif, le rester ad vitam aeternam. De moins en moins nombreux en pourcentage de la population mondiale, ils deviennent de plus en plus riches et toutes les structures internationales de soit disant régulation ne sont en fait que les instruments qu’ils ont eux-mêmes mis en place pour augmenter toujours d’avantage leur emprise sur le commun des mortels. FED, ONU, FAO, OMS, Banque mondiale, UNICEF, Grandes Universités, laboratoires de recherche, industries Agroalimentaires, industries militaro-industrielles, Industries pharmaceutiques, industries pétrolières et chimiques, banques et assurances, Medias, etc. Soyez donc vigilants et n’allez plus au MacDo pour commencer, ne regardez plus la télévision ensuite, essayez d’être critique sur tout, tout le temps, vivez en étant conscient à chaque minute que ceux qui nous gouvernent ne sont pas les hommes politiques ( marionnettes manipulées pour nous faire taire) mais ceux précités, les monstres exploiteurs de la Terre et de tout ce qui y vit à la seule fin de profits toujours et toujours plus grands. Pensez, méditez, réfléchissez, discutez, ne vous laisser pas ”lobotomiser” davantage. Les dégâts sont déjà colossaux, essaye,z chacun de votre côté, et en créant des communautés actives de réflexion et d’actions, de faire en sorte que celà s’infléchisse, lentement mais sûrement. Bon appétit avec des produits sains, bio, apprenez à vivre pas à SURVIVRE.

    • Je suis d’accord avec votre vision des chose.
      Tout les moyens sont bons pour faire du fric sans aucun soucis de la nature et de ses composantes vivantes!

  17. Cet article est tellement parti pris que cela me désole de voir des défenseurs de causes honorables par ailleurs se décrédibiliser lamentablement. Encore un petit effort d’élévation de vue et ces articles langue de bois devraient s’oublier.

  18. A Thierry Loudèche : Moi je préfère le Quick, comme quoi tout est relatif, on a pas tous les mêmes goûts !

    Ok avec Caro et Sérenité au Naturel : Ce n’est pas un écart de temps en temps qui va nous tuer, mais l’habitude et donc l’accumulation de produits nocifs.

    Je ne crois pas à une société clean, entièrement désinfectée, asceptisée, où toute la nourriture, l’air que l’on respire, l’eau que l’on boit soient totalement exempts de produits nocifs.
    Je ne veux pas vivre dans une bulle car notre organisme a la faculté de se défendre contre les agressions.
    Celà-dit, il n’est pas question non plus de laisser certaines entreprises nous pourrir la vie pour faire du profit.
    Cet article est très bien car il a le mérite d’informer, après chacun a le choix et la liberté de ce qu’il se met dans le corps.

  19. Franchement, faire sa cuisine, il n’y a pas mieux: avec mon épouse:1/4 h le midi et 1/2 heure le soir, avec des produits quasi exclusivement bio, on se régale et on se porte très bien; tiens, ce soir je vais préparer un gratin Dauphinois à la cannelle et au saumon fumé, essayez, c’est un délice !
    Préparation: 20mn, il me reste le temps de faire une salade !
    Alors, les big mac…j’en ai mangé un il y a 25 ans, ça m’a suffit !
    Vive la bonne bouffe !

  20. Bonjour, article très intéressant à faire tourner. Ce genre de malbouffe doit être supprimé de notre alimentation. C’est vraiment un poison pour notre organisme. C’est vrai que c’est bon mais franchement, quand on voit ce que cela provoque comme dégâts sur nos cellules, ca fait peur ! Revenons à une alimentation saine et équilibrée.

    • c’est pas tout le monde qui mange aussi mal, et puis on est en surpopulation donc faut laisser faire pour sauver la planète

  21. A quand un fast food bio ?…

    • quand les poules auront des dents et les coqs pondront des œufs carrés.

    • Quand j’aurai “trouver” des financeurs ! … Et là, autant dire que ça ne se presse pas au portillon !

    • Il existe déjà en Allemagne des lignes de fast food beaucoup plus saines pour l’organisme, j’y suis moi même déjà allé, ils y font des fruits de mer et autres, tout est beaucoup moins gras et lourd qu’au Mcdo, il suffit d’attendre 5 minutes et on repart avec un vrai repas, délicieux et peu calorique. Les produits sont frais et viennent directement de la région!

    • Cela existe déja !

      youtube.com/watch?v=nbFSCOG_eTw

      :)

  22. Euuuuuh… Autant je suis d’accord que Mac Do ce n’est pas l’emblème des produits bio et de la bouffe saine autant ne pensez-vous pas que dire que TOUT les E kekchoz sont nocifs c’est abuser ? Comment voulez-vous être crédible en disant que l’acide citrique ou lactique est dangereux pour la santé ? Nan parce qu’on est bien d’accord si vous en mettez un kg dans votre nourriture cela ne va pas vous faire du bien… tout comme un kilo de sucre ou d’huile, etc… Pour certains produits c’est la dose qui fait le poison et pour d’autre ce sont des poisons tout simplement ! Faire un amalgame de ce type c’est de la désinformation et il ne faut pas s’étonner ensuite que les consommateurs perdus baissent les bras et prennent le premier paquet de gateau qui leur tombent sous la main !
    Démarche très décevante…

    • Complètement d’accord.

    • l’acide lactique est un composant de base naturel de tous les vins rouges

  23. En toute honnêteté, imaginez un seul instant le temps que prendrait la réalisation de la sauce “Style Big Mac” ??? Un après midi pour préparer la sauce de notre burger? Et COMBIEN D’ARGENT ? Franchement, je ne vais pas dépenser 30 euros dans un magasin de fruits et légumes afin de ne pas manger les additifs de chez Mac DO. Parce que, quoi qu’il arrive, des additifs on a en les pleins frigos, les pleins placards. Chaque produit que l’on achète en contient, même les cornichons que l’on ira nous mêmes comme des grands acheter en grande surface, en seront remplis. Alors arrêtons de nous en prendre toujours aux mêmes. Oui c’est gras, mais combien de personnes vont y manger tous les jours? Et serait-ce mieux si ces mêmes personnes se goinfraient de pizza ou de kebab? Je ne pense pas non… Je ne vois pas en quoi cela pose problème d’aller au Mac Do une fois par semaine comme nous sommes très nombreux à le faire.

    @Thierry : tout à fait d’accord avec vous ! Le big mac est inimitable, et délicieusement bon…! D’ailleurs la lecture de cette article m’a donné faim, pas vous ? ;-)

    • Bonjour,
      Vous avez raison…des additifs, on en trouve partout hélas! Évidemment se gaver de pizzas, de kebbas ou de Mc Do…revient au même. Tout est dans la modération. Toutefois, on sait que tout produit transformé (plat préparé industriel etc…) est trop riche en gras, en sucre, en sel et c’est notre santé à tous qui trinque. Ce n’est pas de manger un big Mac de temps à autre mais c’est l’accumulation de celui-ci avec le nutella/pain de mie à 16h et du coca qui l’accompagne etc… Quant aux coûts temps/argent, vous exagérez un peu ;-) Alors on a 2 options et chacun est libre de faire comme il l’entend mais en toute connaissance de cause (et c’est le but de ce genre d’article) 1°) on consomme local, équilibré et de saison et on se remet aux fourneaux
      2°) on continue d’acheter des plats industriels, de manger des fraises en décembre et des haricots verts du Kenya en Janvier….
      Perso, sans être ni bio à fond ou extrémiste, je commence surtout en avoir assez d’être prise pour une vache à lait par les industriels de l’agro alimentaire qui de surcroît nous font quand même ingurgiter un tas de saloperies dans leur bouffe avec des conséquences sur la santé, l’environnement, la biodiversité etc…

    • Bonjour, je trouve que Caro a complètement raison. ce n’est pas un Mac’do de temps en temps qui va nous tuer mais l’accumulation de toute cette nourriture industrielle néfaste pour la santé que l’on ingère au quotidien. Comme je dis, c’est ca plus ca plus ca…Voila pourquoi on voit exploser un grand nombre de maladies !

    • Votre commentaire fait pitié le problème de mac do c’est pas seulement les additifs mais tout le manque d’éthique qu’il y’a derrière destruction de la foret d’amazonie gaspillage il se vend 900 millions de big mac sur terre! Pour dire que de la merde c’est bon vous avez jamais dut manger de la vrai nourriture les additifs sont cancérigènes ont en avalent plusieurs kilos par an perso ça fait 13 ans que j’ai plus mit les pieds dans un mac do!

    • ma famille ne mange pas d’additif ;) , allez commencé à planter au lieu de vous plaindre, et revenez aux légumineuses ancestrales, pour ceux qui réfléchissent encore un peu

    • Alors pour les liens, je vous les donne:
      Voici un premier lien sur une étude portant sur le fameux colorant (E150d) dénoncé, contenant la substance appelé 4-MEI (de son petit nom: 4-méthylimidazole):

      ntp.niehs.nih.gov/ntp/htdocs/LT_rpts/tr535.pdf

      Un deuxième sur les classifications des additifs: monographs.iarc.fr/FR/Classification/index.php

      Mais vous avez raison, ce n’est pas que chez mac do, la “malbouffe” c’est généralisé! la majorité des produits préparés vendus en grandes surfaces, sont bourrés d’additifs qui sont très controversés, parfois éliminés à force que des associations, scientifiques et autres se battent, parfois non (tout dépend des lobbies).

      Evidemment, même Mac-do ne peut pas tout savoir sur ces agents cancérigènes, car des découvertes sont faites tous les jours. Cependant, et c’est ce qui est dénoncé dans cet article et qu’il faut bien comprendre, c’est que malgré les études scientifiques, rapports officiel des organismes sanitaires qui émettent des alarmes, rien n’est fait pour remplacer ces additifs.

      Après cela, oui, on peut faire une étude sociologique, c’est intéressant, mais ce n’est pas le sujet ici!
      Ce qui serait intéressant dans ce cas, serait de voir à quel point l’homme est capable de mettre sa vie en péril, preuve sous le nez, uniquement pour satisfaire un plaisir gustatif! :-) Bon je blague hein, c’est juste en réaction à ce que j’ai pu lire, “oui, ok ça craint! Mais vous comprenez, c’est tellement bon! Et pis après tout ce n’est pas si souvent!”

      Sauf, qu’effectivement, ce n’est pas qu’un problème posé par Mac-Do mais par une bonne partie des firmes agroalimentaires! (un peu trop de sel par si, un peu trop de gras par là, quelques bon additifs cancérigènes (au passage un peu de cosmétiques bourrés de métaux pour avoir une belle peau) et au bout= bahhhh…ça sent le sapin!)

      En gros, les industriels découvrent qu’ils vous empoisonnent et ne font rien pour changer les choses tant qu’ils n’y sont pas forcés. Pour plusieurs raisons, les chaines de productions, les fournisseurs, les formations des employés. Bref ça les emmerdent parce que ça leur coûtent en temps et par la même, en argent. Encore une fois ce n’est pas une critique envers mac-do uniquement (qu’aucun employé mac-do ne se sente agressé!) car oui c’est l’industrie agro-alimentaire en général qui doit faire des efforts de sécurité alimentaire et de transparences.
      Il faut prendre conscience que nous faisons des erreurs et en parallèle des découvertes chaque jour (même si logiquement c’est à ça que sert le fameux principe de précaution).
      Ce qui devient lamentable, c’est lorsque ces découvertes sont faites et que rien n’est fait pour changer la donne. Vous savez, le problème de cet additif qui donne cette couleur au coca (le fameux E150d) ressemble de près au problème de l’eau.
      Un petit lien avant ça :)

      senat.fr/questions/base/2010/qSEQ10101056S.html (j’en ai plein d’autre, ct mon boulot! :)

      Nous savons aujourd’hui que l’aluminium est toxique pour le corps humain, cependant la ville vous fournit de l’eau floculée à l’aide de ces particules métalliques. Pourtant, on sait (et on le fait dans certaines villes), qu’il est possible de floculer à l’aide de chlorure ferrique (qui n’a aucun effet néfaste) ou encore à l’aide d’un floculant biologique. Mais nous préférons continuer avec l’aluminium, parce que l’eau ressort bien transparente (et pas jaune comme avec le fer) au lieu de se dire qu’il vaut peut-être mieux ne pas utiliser un produit sur lequel il y a des doutes raisonnables et instaurer un principe de précaution.

    • Si seulement c’était possible Maurice! Pour planter il faut de la place, des terrains avec arrivées d’eau. De plus,pour manger toute l’année avec un jardin, il faut un sacré bout de terrain pour pouvoir congeler ou mettre en bocal des quantités suffisantes pour environ 6 mois. Mais vous avez raison, c’est la clef pour arrêter de manger de la m**** mais encore faut-il être dans une société où l’on peut accéder plus facilement à des terrains et aussi dégager suffisamment de temps pour cultiver. Ce qui n’est pas illogique, ce laps de tps de travail qui serait réduit, et bien on s’en servirai pour produire notre nourriture (ce qui représente une bonne partie de nos dépenses au quotidien). On diminuerai les pollutions dues aux transports, on favoriserai l’échange entre les gens. C’est tellement agréable de cultiver.

      Et tellement illogique la manière dont l’industrie agro alimentaire fonctionne..vous importez des légumes/ fruits/poissons par cargo (donc on pollue, hydrocarbure déversés,consommation d’énergie qu’on pourrait éviter), pour au finale avoir des aliments qui présentent un risque sanitaire, souvent sans goût, recouvert de produits chimiques pour assurer la conservation). Bref, c’est du grand n’importe quoi. Il faut aussi revoir nos comportement, on ne pas vouloir manger des légumes d’été en hiver, il faut que nous
      arrêtions de vivre en égoïste et de vouloir tout avoir. Et surtt adopter une logique de gestion plus local des ressources.

  24. Et qu’en est-il chez Quick? car au goût, la différence est colossale, en faveur du Big Mac!

    • le quick est moins bon car il a moins de saleté dedans peu être?

    • C’est pareil que le mac do autant de saleté viande aux hormones et antibiotique additifs destructeur!

Moi aussi je donne mon avis