Ces substances que nous cache … Coca-Cola

Rédigé par Jean-Marie, le 18 Jan 2013, à 12 h 09 min

Ce n’est pas de la “formule secrète” de Coca-Cola que nous allons évoquer dans cette série “les substances que nous cachent …. les grandes marques“.  Non, au-delà du secret commercial de la composition du Coca Cola, qui fait office de publicité bien plus que de secret industriel, c’est à des dégâts véritablement ravageurs que nous allons nous intéresser. Mais ces ravages ne se produisent pas là où on les attendait…

Coca – Une formule secrète qui aurait des choses à cacher

Pour les 125 ans de la création  en décembre 2011, la Coca-Cola Company a discrètement (tout en le faisant savoir) fait déménager la formule secrète de sa composition d’une banque d’Atlanta vers un immeuble tout simplement appelé World of Coca-Cola. Le but de ce déménagement ?

Un coup de pub bien sûr car la composition de la boisson inventée par le pharmacien John Pemberton en 1886, connue d’une infime poignée d’initiés, ne sera pas divulguée de sitôt… Objet de fantasmes, il ne faut pourtant pas attendre grand chose de cette formule. D’une part parce que sa composition d’origine, déjà divulguée, a sans doute été changée depuis un siècle, et d’autre part parce que le danger ne vient pas d’où l’on croit.

De la cocaïne dans le Coca-Cola ? !

En 1979, un journaliste, Charles Salter, avait fait du bruit car il était sûr qu’il y “de la coke dans le Coca”. Pourquoi ? Parce que l’inventeur du Coca était cocaïnomane.

Son “scoop” s’appuyait sur un document de 1910 qui selon lui reproduisait la recette authentique du Coca-Cola : noix de muscade, citron, alcool, orange, coriandre, cannelle… et feuilles de coca !  En effet, à ses tout débuts, le Coca-Cola était bel et bien un médicament et contenait bien un peu de cocaïne. Certains affirment qu’il y en aurait toujours car la Coca-Cola Company importe toujours des feuilles de coca qu’elle débarrasse de leur cocaïne avant de les incorporer dans la boisson. Et de fait, aucun des labos qui ont analysé le Coca Cola n’a décelé aucune trace de drogue dans les bulles de Coca… Ce n’est donc pas sur ce terrain qu’il faut chercher la petite bête.

De l’alcool dans le Coca-Cola ?

Là non plus, l’accusation portée n’a pas grand sens : certes la composition d’origine, révélée par un média américain (The American Life) décrit bien la présence d’alcool, mais uniquement dans la composition d’un des arômes : l’arôme 7x.  Le magazine L’Express avait fait une analyse théorique pour calculer combien le Coca-Cola contient d’alcool du fait de ce seul arôme 7x. Résultat, à un pourcentage d’alcool compris entre 0,001 et 0,0009 %. Comme cet arôme représente moins de 3 % du “sirop” de Coca-Cola, la teneur globale d’alcool est encore diluée et donc…. négligeable.

Le Coca-Cola serait corrosif ?

Coca-Cola contiendrait un acide : le sirop de coca serait livré dans des barils marqués « corrosif ». Mais il n’y a pas là grand chose de neuf : tout le monde connaît l’histoire de la cuillère qu’on laisse dans le Coca toute la nuit et qui ressort impeccable le matin. On connaît bien encore les vertus “nettoyantes” du Coca, très appréciées des touristes atteints de tourista.

Coca-Cola souligne à juste titre que de nombreux autres aliments (jus de tomate, vin, jus de fruit, lait, boissons rafraîchissantes sans alcools) contiennent une petite quantité d’acide, très inférieure à celle qui est naturellement présente dans l’estomac. Ces aliments ont tous une action corrosive au contact d’objets métalliques. Il n’y a pas pour autant un quelconque danger pour la santé humaine.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

67 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour ,

    je voudrais également témoigner des effets néfastes du coca. Je souffre de terribles douleurs d’estomac depuis prés de 20 ans. Cela correspond bizarrement à un changement dans ma vie qui a fait que j’ai consommé plus de coca. 2 canettes de coca par jour pendant 20 ans. je peux vous dire que les dégâts sont énormes et que je n’arrive plus à m’alimenter de maniérè normale: douleurs continues, acidité permanente dans l’estomac, fatigue, nausées. Aujourd’hui, j’ai arrêté le coca et redécouvert le bon gout de l’eau. Je souffre encore de brulures d’estomac et doit toujours faire très attention à ce que je mange, mais ça va mieux!

  2. AVIS A LA POPULATION DE FRANCE ET D’AILLEURS.

    Tous les sodas industriels contiennent des doses plus ou moins importantes d’Aspartame (E950) et d’ACE-Sulfame-K (E951) qui sont, il me semble des productions chimiques synthétiques de Mosanto.
    Ces produits chimiques synthétiques sont RECONNUS CANCÉRIGÈNES. Rechercher donc par vous mêmes sur la toile internet. Plus de 1000 études sont apparues ces dernières années, et sur les 5 continents.
    Le comble est que vous retrouverez ces deux produits dans plus de 600 médicaments à la pharmacie auprès de chez vous! SAVEZ-VOUS LIRE ???

  3. J’ai récemment eu l’occasion de gouter au nouveaux coca cola zéro sucres ( ils ont changés le nom) et je le trouve très bon.
    Moi aussi j’ai entendu toutes les réflexions comme quoi c’est mauvais pour la santé, cancérigène…n’empêche que c’est vachement bon.
    Aujourd’hui tout les produits sont “mauvais” pour la santé, il y a toujours un risque, ce sera à nous d’en assumer les conséquences si on se retrouve malade dans 10 ans.
    En tout cas, le gout est très bon et le fait que ce soit 0 sucres est génial. 🙂

  4. C’est une véritable drogue…..
    J’y suis accroc depuis plusieurs années maintenant.

  5. le coca est un vrai boisson alchooliq. <>

  6. Allez-y ne vous privez pas mais modération quand mème , tchin !!

  7. Article sacrément partisan quand même…

    E150D (colorant caramel) : vous faîtes croire qu’il est cancérigène dans le coca alors que nous sommes bien en dessous des seuils maximaux acceptables. La Californie a abaissé ce seuil dans les canettes mais cela ne repose sur aucune base scientifique. Citer cet exemple n’apporte donc aucun élément de vérité.

    light : l’étude qui prétend que la consommation de coca augmente le risque d’AVC n’est pas du tout fiable (cf méthodologie et publication).

    light bis : vous citez l’aspartame comme étant dangereuse pour la santé, vous entretenez le mythe alors qu’il s’agit d’une des molécules les plus étudiées. Elle a été réévaluée récemment par les agences sanitaires et est considérée comme sûre. Si vous creusez un peu vous verrez qu’il n’y a absolument aucune raison de penser que l’aspartame (même chauffée) puisse être nocive.

    Caféine : selon de quelle côté de la barrière partisane on se trouve c’est tantôt “bien”, tantôt “mal”…pratique ça…

    Sucre : alors là oui c’est le vrai problème de ces boissons. On est d’accord. Et c’est bien la seule chose dans cet article qui repose sur une base scientifique.
    Il y a un réel intérêt santé à consommer plutôt en version light si on ne souhaite pas arrêter ce genre de boissons.

    Considérations écologiques : ça j’avoue ne pas savoir. Par contre si vos chiffres sont vrais je trouve Coca Cola plutôt vertueuse en France.

    Merci de faire une petite place à la science en laissant l’idéologie à sa place : au fond des canalisations des lieux d’aisances…

  8. Il semble qu’une question importante concerne Coca-Cola

    Celle de savoir si oui ou non Cette boisson rend addict

    qui expliquerait cette vente massive, dont le mécanisme et les chiffres sont mal connus (et pas très recherchés) par le consommateur lambda…

    personnellement je constate que les boissons au Cola rendrent accro, comme s’il nous manquait quelque chose pour continuer la journée,

    au régime je constate le même effet, les colas coupent l’appétit et maintiennent eveillé.

    afin de couper aux éventuelles polémiques, Coca-Cola sort une recette “sans caféine” mais bizarrement elle n’a pas autant de succès (et pourtant absolument le même gout)

    Selon moi, le Coca cola doit son succès à une mise en avant phare de ses produits. Les futures proies sont ceux qui goûtent et qui inconsciemment constatent le besoin d’en reprendre (la caféine joue sur la vigilance l’attention et pas seulement…) Un coup assez moyen pour l’humain qui s’informe en un éclair de nos jour.

    les politiques commerciales de green washing (Coca-Cola Life) n’y pourront rien, ne nous prenez pas pour des bêtes.

  9. en tant qu’ex gros buveurs de coca-cola (1.5 a 2 litres/jour) je peut dire que si on fait du sport a coté ça va niveau obesité mais le bemol c’est que ça m’a niquer les dents et enrichi mon dentiste ….(et si coca-cola et les dentistes étaient associé….)

  10. j ve plus consomme du coca merci a vous

  11. le berger vend le mouton achete ……….. !

  12. C est n importe quoi ! Consoglobe dit n importe quoi . COCA-COLA EST EXCELLENT POUR LA SANTÉ , OUVREZ DU BONHEUR OUVREZ COCA-COLA . ENJOY A FRESH COKE!

    • ta quel
      ta geul

    • Ok comme tout le reste avec Moderation ??? tu m en reparleras dans quelques années

  13. Waouh

  14. je me demande comment arreter

  15. merci a jean marie

    • Il faut arréter de boire trop de caca cola car, a dose trop élevé il peut avoir des reaction néfaste pour nous.
      C’est un documentaire qui ma fait ouvrir les yeux, maintenant fini le coca cola.

    • Il faut arréter de boire trop de caca cola car, a dose trop élevé il peut avoir des reaction néfaste pour nous.
      C’est un documentaire qui ma fait ouvrir les yeux, maintenant fini le coca cola

  16. lol

    • bonjour j ai deux commentaires a faire sur le coca:
      le premier est les consequence de la formule du coca sur les humains.
      si vous faites l experience d acheter une bouteille de coca de 1L5 et que vous la consommé entierement(sans alcool), force est de constater que vous avez un rat mort dans la gorge le lendemain au reveil.
      le deuxieme: la formule d origine.
      je pense a du jus de raisin avec des bulles,du sucre(ou du miel) , du citron, du café. bonne journée a tous

  17. Bonsoir à tous, voici mon témoignage, pendant mes vacances d’été en algerie comme le veut ma tradition les bouteilles de coca cola que la on vend son en verre et bien évidement ma curiosité m’avait poussée à acheter une bouteille de ce type et de goûter au coca cola algérien qui n’avait pas le même
    Goût que celui de France et ce malgré que cette marque soit déposé et donc une entreprise de consommation multinationale en gros lors de l’achat de deux bouteilles la première était normal ( goût et contenu ) mais un problème ce pose et je ne trouve pas cela normal car à l’intérieur de la deuxième bouteille une sorte de champignon ou disons une chaîne de mini billes végétales flottaient à l’intérieur et par peur je n’ai pas ouvert la bouteille, es ce que ce corps étranger dans cette bouteille est un risque au consommateur ? Si d’après des analyses chimiques on découvres une sorte de bactérie ou autre élément inexistant dans le composant de ce produit, un procès à la justice peut il avoir lieu ? Merci de me répondre

  18. 2 milliards de bouteilles vendues dans le monde / 47 milliards de dollars de chiffre d’affaire soit… 23.5 DOLLARS DE CHIFFRE D’AFFAIRE PAR BOUTEILLE ? Sachant qu’une bouteille de 2 litre coûte en moyenne 1,70€ … Cherchez l’erreur !!!

    • Jean-Marie

      Bonjour Sebastien
      Il n’y a pas d’erreur car en fait, Coca commercialise bien d’autres lignes de produits que le soda Coca-Cola, ce qui explique l’ampleur de son chiffre d’affaires.

    • faut apprendre à lire :
      – 2 milliards de bouteilles par jour,
      – le CA est par an …

Moi aussi je donne mon avis