La cranberry : le fruit santé

La cranberry : le fruit santé

Petites baies rouges appartenant à la famille des myrtilles, les cranberries (canneberges en français) sont cultivées avant tout en Amérique du Nord.

Les cranberries possèdent tout une panoplie de substances précieuses telles que le potassium, le phosphore mais aussi de la vitamine C et d’autres antioxydants. Ne les confondez pas avec les airelles : il ne s’agit ni de la même plante ni des mêmes vertus, même si les deux plantes ont l’air similaires.

Des vertus médicinales de la cranberry

Reconnue pour ses effets bienfaisants sur la vessie et dans la prévention de la cystite, la canneberge renferme différents types de flavonoïdes, de puissants antioxydants, qui permettent de neutraliser les radicaux libres du corps et, ainsi, prévenir l’apparition des maladies cardiovasculaires, et de diverses maladies liées au vieillissement.

La cranberry est recommandée aux sportifs car elle  participe à la lutte contre les radicaux libres : les cranberries, très riches en antioxydants, aident le sportif à compenser les pertes de zinc et de magnésium.

cranberry séché canneberge jus frais santé

Portion de cranberries séchées © Shutterstock

Par ailleurs, des recherches ont montré l’efficacité de la canneberge dans la lutte contre les calculs rénaux. Elle contribuerait également à soigner ou prévenir les gingivites ou parodontites.

Cranberries – le saviez-vous ?

  • De tous les fruits courants, la cranberry est le plus riche en antioxydants devant le raisin, les pommes, les prunes et même les myrtilles.
  • En France, on la trouve essentiellement sous forme de jus, purs ou mélangés avec d’autres fruits, en grandes surfaces (Ocean Spray, environ 1,50 euro le litre) ou dans les magasins bio.

Les anti-oxydants sont des agents protecteurs : ce sont les vitamines C, E, provitamine A, le sélénium, zinc. Ils combattent les radicaux libres, causes de vieillissement biologique. les antioxydants se trouvent dans les tissus et sont fournis par l’alimentation (notamment la cranberry). La cranberry compte 9584 unités ORAC(1) pour 100 g, bien plus que   les myrtilles (2400), les fraises (1540), les oranges (750).

Le jus de cranberries – un soin naturel contre les infections urinaires

La cranberry est bien connue pour cet usage et la science le prouve. La consommation de canneberge pendant un an ralentit la conséquence d’infections du système urinaire(2).

cranberry séché canneberge jus frais santé

cranberry séché © Shutterstock

Selon des chercheurs finlandais, via une étude parue dans le British Medical Journal en 2001, boire 2 verres de jus de cranberry chaque jour réduit de 50 % les risques de récidives de cystites chez la femme(3).

D’après la revue médicale britannique Cochrane Review, boire régulièrement du jus de cranberry limite l’adhésion des bactéries responsables des infections urinaires(4).

Ces études et d’autres ont convaincu l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA), qui recommande la canneberge pour la prévention des problèmes urinaires. Pour celles qui ont souvent des infections urinaires, ne pas oublier de boire de l’eau régulièrement. Il est important de drainer les voies urinaires pour éviter que les bactéries n’y stagnent.

La cranberry en mode cuisine

cranberry séché canneberge jus frais santé

Bol de cranberry frais © Shutterstock

La cranberry se laisse accommoder en cuisine de multiples façons. Aux Etats-Unis par exemple, on aime les déguster en snack.

Cette petite baie permet de préparer de nombreuses recettes sucrées : salades de fruits, gâteaux, biscuits… D’autre part, le petit goût acidulé de la cranberry est excellent dans la préparation des sauces, farces, ou encore vinaigrettes.

Où trouver des cranberries de qualité ?

Vous pouvez en trouver à l’achat en vrac, brutes ou bien dans des mélanges comme dans le fameux Granola Cranberries Abricots Bio.

granola cranberry

illustration bannière : Jus de cranberry © Shutterstock

Sources de l'article :