Too Good To Go : commerçants et citoyens contre le gaspillage alimentaire

Créée en Juin 2016, l’application Too Good To Go (traduction : ‘trop bon pour partir’), d’origine Scandinave, lutte contre le gaspillage alimentaire. Le fonctionnement est simple, elle permet aux commerçants de vendre à petit prix les invendus de la journée et à l’utilisateur de bénéficier de bons produits à petit prix.

Rédigé par Florian Darroman, le 20 Apr 2017, à 7 h 05 min

C’est en passant devant une boulangerie qui se débarrassait de ses invendus de la journée, que Lucie Basch, 25 ans, a décidé de combattre le gaspillage alimentaire : « J’ai toujours été très sensible au gaspillage et ce soir là, je me suis dit qu’on devait pouvoir faire quelque chose !« . « Et si chaque soir, quelqu’un pouvait passer récupérer ses produits juste avant qu’ils ne soient jetés ?« , s’est imaginé Lucie.

Comment fonctionne l’application Too Good To Go ?

Suivant ce raisonnement(2), Lucie a imaginé Too Good To Go (TGTG), et lancé l’application en juillet 2016, après une campagne de financement participatif qui a permis de récolter 12.000 euros.

Sur leur téléphone, « les utilisateurs géolocalisent les commerçants partenaires autour d’eux, payent un petit prix en ligne, et passent à la fermeture récupérer leur ‘panier surprise’, composé en fonction des invendus du jour !« .

Retrouvez les chiffres du gaspillage alimentaire en France sur le Planetoscope

La commande est possible, en général, une heure avant la fermeture du commerce ou du restaurant. Selon la disponibilité, il est possible de commander un ou plusieurs paniers.

Le prix est affiché et fixe, mais on ne peut pas savoir ce qui va composer le panier. Aucune inquiétude toutefois, les commerçant sont en général très généreux en fin de journée, et vous ne repartirez pas déçu !

Une relation gagnant-gagnant

Tout le monde y voit son intérêt : le commerçant se débarrasse des invendus, attire une nouvelle clientèle, et évite une perte d’argent. Le consommateur quant à lui, bénéficie de bons produits à prix réduits et découvre de nouveaux commerces. L’application est bien évidemment en accès libre et simple d’utilisation.

Une appli solidaire

TGTG soutient également les plus démunis en organisant des distributions d’invendus aux sans-abris. Elles ont lieu toutes les deux semaines et sont financées par les dons. Il est effectivement possible d’effectuer un don de 2 euros, quand on le souhaitez, afin d’offrir un repas à une personne dans le besoin.

Une nouvelle manière de consommer

Le gaspillage alimentaire est inacceptable dans un monde où 795 millions de personnes souffrent de la faim. Et pour Lucie Basch et ses collaborateurs, une seule devise : « Un repas dans votre assiette, un geste pour la planète« .

Alors imaginez ce que serait notre consommation de demain, si toutes les villes et pays d’Europe usaient de cette appli mobile ? Alors, pour aider Too Good To Go à se répandre, rien de plus simple : Téléchargez l’application, puis parlez-en à votre commerçant. Il n’aura alors qu’à s’inscrire directement sur le site internet et commencer à revendre ses invendus…

Rendez-vous sur www.toogoodtogo.fr

La start-up est internationale : elle est présente en Allemagne, en Suisse, au Royaume-Uni, au Danemark et en Norvège. En France, Too Good To Go c’est 657 commerces partenaires, pour un total de 70.000 repas sauvés et 2.500 repas distribués aux sans abris. Et pourtant, l’application n’est présente seulement que dans 14 villes de France (Lille, Paris, Strasbourg, Lyon, Bordeaux, Nantes, Toulouse, Rennes, Montpellier, Poitiers, La Rochelle, Niort, Aix-en-Provence et Marseille).

Illustration bannière : – © wong yu liang
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Sortant d’une école de commerce, je me suis dirigé vers le Marketing Digital, puis le développement Web. Cela afin de devenir multitâche dans le métier...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis