Le Danemark, pionnier dans la lutte contre le gaspillage alimentaire

Une enseigne de supermarché danoise s’engage dans la lutte contre le gaspillage alimentaire. Une idée qui fait son chemin ailleurs en Europe.

Rédigé par Sybille de la Rocque, le 28 Nov 2016, à 10 h 55 min

Le Danemark a fait de la lutte contre le gaspillage alimentaire une priorité. Wefood, une chaîne de supermarchés dédiée à ce projet a récemment vu le jour et permet aux consommateurs d’acheter des produits périmés ou abîmés, encore consommables, pour des prix au rabais.

Wefood vend des produits périmés jusqu’à 50 % moins cher qu’ailleurs

L’Europe se lance dans une véritable lutte contre le gaspillage alimentaire, et dans ce domaine, le Danemark compte bien se positionner en leader. Depuis cinq ans, ce petit pays nordique a réduit de 25 % ses déchets alimentaires. Comment ? En valorisant les produits dont la date de péremption est dépassée. Les supermarchés Wefood, spécialisés dans la vente de ces produits, est certainement pour quelque chose dans cette victoire sur le gâchis.

Dans les deux magasins que compte aujourd’hui cette enseigne, les Danois ne trouveront que des produits périmés, abîmés et qui ont été retirés des circuits traditionnels de vente. Récupérés par des bénévoles, ces produits sont alors vendus entre 30 et 50 % moins cher que dans un supermarché normal et les bénéfices sont reversés à une association caritative. Tout le monde s’y retrouve, à commencer par les consommateurs.

1,3 milliard de tonnes de nourriture jetées chaque année

« Wefood est le premier supermarché en son genre au Danemark, dans le sens où il n’est pas seulement destiné aux faibles revenus, mais à tous les consommateurs préoccupés par la quantité de déchets alimentaires produits par ce pays », explique Per Bjerre, un membre de l’association Folkekirkens Nødhjælp à l’origine du projet, pour The Independent.

Si le Danemark se veut pionnier dans le domaine, le concept s’exporte et la France, qui jette environ 1,5 million de tonnes de déchets alimentaires par an, se préoccupe de plus en plus de son gaspillage.

Découvrez les chiffres du gaspillage alimentaire en France grâce au planetoscope.

En 2015, l’Hexagone a interdit de jeter les invendus alimentaires, en Grande Bretagne, le premier supermarché d’invendus alimentaires a ouvert ses portes en septembre dernier. Objectif : participer à la réduction des 1,3 milliard de tonnes de nourriture jetées chaque année, selon les données de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Un objectif qui permettrait de nourrir le milliard de personnes qui souffrent de la faim dans le monde.

Illustration bannière : Femme se mouchant – © Goodluz Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. Si ça pouvait être pareil en France… mon Franprix faisait un rabais sur les produits à consommer le jour même, nouvelle directrice, et elle jette tout au lieu de brader! Résultat je fais mes courses ailleurs.

Moi aussi je donne mon avis