Les tendances culinaires à 2020

Rédigé par Emma, le 18 Dec 2014, à 11 h 02 min
Les tendances culinaires à 2020
Précédent
Suivant

5- Vital : une cuisine d’anticipation et de santé

Manger bien et mieux pour être en bonne santé est aussi un courant fort en ce moment. La notion d’énergie est primordiale ici.

6- Horizontal : la cuisine mythologique

Les produits et comportements qui vont devenir de plus en plus importants :

  • les ingrédients low-cost,
  • le goût à travers des saveurs identifiables,
  • les larges amplitudes horaires pour la consommation alimentaire,
  • les bocaux et conserves,
  • le croque-monsieur,
  • les nouveaux coquillages et les saveurs plus iodées,

L’avis de la diététicienne

L’analyse des cartes de restaurants est toute aussi importante que celles des nouveaux produits concoctés par l’industrie agro-alimentaire pour avoir une bonne vision de notre cuisine aujourd’hui et de demain.

Cette étude m’inspire 3 grandes réflexions.

1. C’est une bonne nouvelle d’avoir des cartes de plus en plus courtes !

Adieu aux listes de plats à n’en plus finir, avec forcément des aliments qui n’étaient pas de saison, qui venaient de trop loin pour être vraiment frais et dont le goût laissait à désirer (pas facile de trouver des fraises en hiver dans la plupart des restaurants aujourd’hui, et c’est tant mieux !). Trop de choix tuait le choix de toutes façons !

C’est une logique plus locavore, plus respectueuse des saisons, des productions et des produits qui se met en place. Certains chefs en font d’ailleurs déjà leur axe de travail et n’hésitent plus à mettre en avant leur producteurs et leurs produits (voir l’application Balladovore pour Iphone et Androïd qui donne les adresses des fournisseurs artisans des métiers de bouche des chefs).

2. Il est intéressant aussi de noter l’avancée des plats végétariens,

…logiquement parallèle à la baisse des aliments de source animale comme le foie gras, le thon grillé, le boeuf poêlé et les fromages. On peut noter que ces aliments sont associés à une cuisson en particulier, et qu’ils sont parmi les plus chers des sources de protéines animales. On a peut-être aussi envie de moins cher et de façons de cuisiner différentes. Ce qui est la cas avec les plats végétariens. Le basculement vers plus de protéines végétales en marche, de toutes façons.

3. L’importance de plus en plus grande aux notions de plaisir,

…de convivialité, mais aussi de santé et d’énergie montrent que les grandes fonctions de l’alimentation sont toujours en place, qu’elles résistent encore – en France, tout du moins. Ces notions ne sont pas contradictoires, elles sont complémentaires. Voilà qui éclaire de manière positive ces tendances futures !

*

La newsletter Alimentation est normalement diffusée chaque jeudi. Elle est gratuite et il est facile de s’abonner (ou se désabonner).

Veuillez noter qu’Emmanuelle n’exprime dans ces rubriques que des conseils généraux qui ne sauraient l’engager. Pour des conseils personnalisés, il faut soit la consulter à son cabient en privé, soit interroger votre médecin personnel.

(1) Source : Journal L’Hôtellerie-restauration n°3422.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis