Prébiotiques et probiotiques, quelle différence ?

On connait désormais l’importance des prébiotiques et des probiotiques : s’ils ne soignent pas forcément, ces microorganismes vivants sont nécessaires à l’équilibre et à la bonne santé intestinale ! Petit rappel sur leur rôles respectifs…

Rédigé par Emma, le 7 Oct 2021, à 15 h 01 min
Prébiotiques et probiotiques, quelle différence ?
Précédent
Suivant

Les bactéries qui composent notre flore intestinale (ou microbiote) commencent à être mieux connues et ouvrent des pistes de recherche extraordinaire pour combattre les maladies du système digestif. En attendant, il existe des bactéries bénéfiques que nous pouvons apporter  à nos intestins par notre alimentation : les pré- et probiotiques.

Les prébiotiques et probiotiques, des atouts pour nos intestins

On confond souvent les pré- et les pro- biotiques. Pourtant, ils n’ont pas la même nature ni les mêmes fonctions.

Les prébiotiques

Les prébiotiques sont des constituants alimentaires non digestibles (fibres) qui stimulent certaines bactéries du microbiote intestinal. Ils sont bénéfiques pour la santé des intestins – et la santé en général – d’un individu.

On peut dire que les prébiotiques « nourrissent » les bactéries du microbiote. Ils contribuent à l’équilibre de la flore intestinale en favorisant le développement des bactéries probiotiques.

Où trouve-t-on des prébiotiques ?

  • dans les bananes, les tomates, les oignons et l’ail (oligosaccharides)
  • dans les endives et les artichauts (inuline)
  • dans les légumes secs et céréales complètes (amidon résistant)
prébiotiques

Les aliments riches en prébiotiques © SewCream

Lire aussi : 10 aliments pour vivre plus longtemps

Les probiotiques

Les probiotiques sont des bactéries, donc des micro-organismes vivants comme ceux déjà présents dans le microbiote intestinal. Ces bactéries probiotiques favorisent les bonnes bactéries du colon tout en supprimant celles qui sont néfastes(1).

On peut dire que les probiotiques « protègent » et « nettoient » l’intestin. En grec, probiotique signifie « pour la vie ».

Où trouve-t-on des probiotiques ?

  • Dans les aliments fermentés : les produits laitiers (yaourts, fromages, lait kéfir, lassi), la levure de bière active, la choucroute, le poisson fermenté, les préparations à base de fèves de soja fermentées (sauce soja, miso, natto, tempeh, tofu).
  • dans la levure de bière active.

 

prébiotiques

Les aliments riches en probiotiques © imma Bondarenko

L’humain utilise depuis des siècles ces produits fermentés contenant ces probiotiques, sur tous les continents.

La première bactérie probiotique identifiée a été le Lactobacillus bulgaricus, en 1907, par un scientifique de l’Institut Pasteur.  Il s’agit d’une bactérie probiotique de passage qui n’adhère pas à la paroi intestinale.

À consommer sans modération !

10 millions de bactéries probiotiques : c’est le nombre qu’il faut en ingérer pour qu’il puisse en arriver un nombre suffisant dans les intestins – après l’action des sucs gastriques dans l’estomac !

Lire page suivante : qui sont les ennemis des probiotiques ?

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

7 commentaires Donnez votre avis
  1. bonjour
    je soufre d’une colopathie fonctionnelle
    je me suis procuré en para parapharmacie une boite de 60 gélules de ERGYPHILUS confort , au prix de 19,80 euros
    il fallait en prendre 4 par jour , première boite fini je me décide a en racheter une autre toujours au mème prix
    après avoir consommer la moitié de la boite par 4 gélules jour
    je me suis décidé a arrêter le traitement , car j’avais encore plus mal au ventre qu’avant
    je pense a mon avis personnel ,que ce produit est vraiment une belle arnaque
    les LABO on vraiment de belle années a venir

  2. je prenais régulierement des probiotiques lactibiane, et vu virus qui trainent partout, l’on m’a dit, Medecins, d’arreter cela, que je polluais mes intestins ??…. donc difficile de savoir ce que l’on doit faire finalement…..probio histoire de LABO.. ou vraiment bon pour la santé du ventre ?

  3. Dès que ma flore intestinale n’est pas au top, mes intestins sont irritables, alors je fais une cure de pré et probiotiques – il y a une quantité de l’un et de l’autre à respecter d’ailleurs – et tout rentre dans l’ordre très rapidement. Ce sont des gélules contenant 6 probiotiques et 3 prébiotiques. je les commande directement au laboratoire par boîte de 200 et j’en prends 6 par jour.

    • bonjour,
      Pouvez vous m’indiquer la marque ou le site pour commander pré et probiotiques ?
      Merci d’avance
      Cordialement

  4. Oui, très intéressant. Les probiotiques aident beaucoup mais la flore intestinale est toujours mise à rude épreuve si on ne s’en soucie pas régulièrement. Mes yaourts aux ferments vivants sont une aide quotidienne. Je ne m’en passerai désormais pour rien au monde (attention à ne pas faire des yaourts avec un yaourt du commerce, il n’y a plus de ferment après, erreur commune, ce n’est que du lait caillé)
    Merci pour vos conseils et vos articles

  5. Si pro-biotiques sont des batecteries, je suppose qu’il faut eviter de les prendre avec de l’eau chaude, si c’est le cas, ca veux dire que la soupe miso que je fais ne contient pas de pro-biotique? J’ai une pate de miso que je melange a l’eau chaude.

  6. très intéressée je bosse dans un magasin bio et conseille les compléments alimentaires et cosmétiques, en apprendre toujours un peu plus chaque jour

Moi aussi je donne mon avis