Ces aliments qui nous font sentir mauvais

L’odeur corporelle reste encore un tabou dans nos cultures. Elle varie selon plusieurs facteurs dont l’alimentation.

Rédigé par Annabelle Kiéma, le 22 Apr 2020, à 12 h 50 min

Le sujet n’est pas des plus glamours, pour autant, il nous concerne tous ! Eh oui, avez-vous déjà fait le lien entre odeurs corporelles et ce que vous avez mangé la veille ?

Un cocktail chimique détonnant

Quelle est donc cette réaction chimique faisant que la transpiration ou l’urine changent d’odeur selon ce qu’on mange ?

Tout d’abord, rappelons que notre corps produit énormément de chaleur pour fonctionner. Pour éviter la surchauffe, il dégage de la sueur dont l’évaporation permet de stabiliser la température interne du corps. Mais ce n’est pas la sueur en elle-même qui est odorante. Ce sont ces milliards de bactéries présentes sur notre peau pour la protéger – la flore cutanée – qui, en se nourrissant de la sueur, produisent des composés chimiques odorants.

odeur corporelle transpiration alimentation

Ce sont les bactéries qui confèrent l’odeur à la transpiration – © WAYHOME studio

Chaleur, bactéries et transpiration constituent un cocktail parfumé, variable selon le terrain. Selon les aliments ingérés, la température du corps augmente plus ou moins, entraînant la production de transpiration. De plus, les aliments en eux-mêmes, parce qu’ils ont une odeur forte, disséminent leurs composés odorants dans tout le corps.

Ces aliments qui font sentir mauvais

Certains groupes d’aliments ont ainsi tendance à donner une odeur corporelle acre ou plus forte qu’à l’accoutumée.

Alimentation et transpiration odorante

C’est le cas du piment et des épices. Leurs molécules odorantes ne disparaissent pas à la digestion. Le corps va les évacuer par la transpiration, provoquant ainsi des odeurs émanant de tous les pores. De la même manière, les composés soufrés présents dans le chou et l’oignon provoquent non seulement des flatulences mais dégagent aussi une odeur de soufre par la transpiration.

Femmes et hommes ne sentent pas pareil !

L’odeur corporelle est propre à chacun, c’est une affaire de gènes. On sait également que les précurseurs d’odeur sont différents selon le sexe, plus riches en acides chez les hommes, plus riches en composés soufrés chez les femmes.

Résultat : une transpiration qui sent l’oignon chez Madame et le fromage chez Monsieur !

Une alimentation trop riche en protéines animales va également altérer l’odeur corporelle naturelle.

La viande rouge et la charcuterie renforcent particulièrement l’odeur de la transpiration. Les produits laitiers, contenant du lactose sont parfois mal digérés. La transpiration prend alors une odeur de chou.

Les boissons jouent leur part dans l’odeur corporelle avec le café qui stimule la température corporelle et donc, la transpiration. L’alcool quant à lui est considéré comme un élément toxique par notre organisme qui va tout faire pour l’éliminer au plus vite, notamment à travers les pores de la peau.

odeur transpiration alimentation

Une alimentation riche en viande donne une odeur corporelle désagréable – © gresei

Quand l’urine sent l’asperge et autres réjouissances

Pensez à certains aliments qui donnent une odeur à l’urine comme les asperges par exemple : vous-êtes vous déjà demandé à quoi cela était dû ? Le coupable est l’acide asparagusique, qui, à la digestion, va produire plusieurs composés contenant du soufre. L’oignon et l’ail en contiennent également.

Certains poissons comme la truite contiennent beaucoup de choline qui confère une odeur particulière à l’urine, mais aussi à la transpiration et à la salive. Une consommation importante de protéines animales, là encore, donne une odeur d’ammoniac à l’urine.

Solutions anti odeurs

Puisque l’alimentation joue directement sur l’odeur corporelle, inutile de s’asperger de cosmétiques bourrés de perturbateurs endocriniens pour camoufler tout ça. Si votre odeur vous dérange, il est peut-être utile d’opérer quelques changements dans votre alimentation en évinçant les responsables.

Nous l’avons vu plus haut, la transpiration en elle-même n’est pas odorante, c’est l’action des bactéries qui provoque l’odeur. Privilégiez alors des vêtements aux matières naturelles comme le coton ou le lin.

Pour limiter les odeurs, optez pour un bon déodorant naturel.

Enfin, le charbon actif est très efficace pour venir à bout des flatulences et de la mauvaise haleine en douceur.

Mais gardons à l’esprit que le corps produit des odeurs et que c’est tout à fait naturel ! Il s’agit là encore d’un tabou qui a la vie dure.

Illustration bannière : Quels sont les aliments qui font sentir mauvais ? – © sirtravelalot

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je fais partie de ce qu’on appelle désormais les « slasheurs » : je suis rédactrice / sophrologue / et j’enseigne le français comme langue...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis