Je n’arrête pas de grignoter : que faire ?

Rédigé par Emma, le 7 Nov 2013, à 17 h 05 min

Une barre de céréales par-ci ; un morceau de fromage par-là ; du chocolat s’il y en a ; et pourquoi pas des chips un peu plus tard… Le grignotage a encore frappé. Comment s’en débarrasser  ?

Un comportement alimentaire à rééquilibrer

Qu’est-ce que ça veut dire, « grignoter » ?

Le grignotage correspond à une définition précise : il s’agit de l’action de manger en dehors de ses besoins en énergie, c’est-à-dire quand on n’a PAS faim. Ou bien quand on pense avoir un peu faim.

chocolat_bio_intro

C’est toute la différence avec la collation qui, elle, répond à un besoin en énergie, donc à une vraie faim.

Autre caractéristiques du grignotage, dans lesquelles on retrouve l’allusion à l’alimentation de la souris :

  • on mange en petites quantités (donc elles sont maîtrisées, ce qui est très différent de la boulimie),
  • on mange aussi bien du salé ou du sucré, et surtout des aliments tout préparés, donc souvent gras. Au final, ce sont des aliments gras sucrés (chocolat, biscuits, viennoiseries, etc.) ou gras salés (chips, charcuterie, etc.).
    biscuits-sans-gluten

→ Il se peut aussi que certains mangent des fruits en grignotage. Mais ce sont vraiment des cas rares…

Résultats : les aliments grignotés, puisqu’ils sont ingérés quand on n’a pas faim, sont directement… stockés (même si c’est une pomme ou tout autre aliment plus « sain » !). Mais comme ces aliments sont très riches en énergie – alors qu’on n’en a pas besoin -, le stockage est encore plus important ! Donc on prend du poids.

Pourquoi grignote-t-on ?

Le grignotage, puisqu’il ne répond pas à un besoin de manger (= une faim), répond à une envie de manger.

On rentre ici dans le monde des émotions, souvent négatives (stress, colère, ennui, etc.), qu’il s’agit d’apaiser ou de combler. Le comportement alimentaire est déséquilibré par la non-gestion des ses émotions. On voit là que la part psychologique de l’alimentation est très forte.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

8 commentaires Donnez votre avis
  1. Essayer les tannins.

  2. principes-de-sante.com/article/coups-de-gueule-grignotage-maladies.html

  3. « Il peut être une réponse à des moments de vie difficiles et être donc juste ponctuel »
    Que faire si les « moments de vie difficiles » sont amenés à durer (plusieurs mois, peut-être quelques années), que ce ne sont pas des éléments sur lesquels un psy avoir une prise, mais des évènements oppressants concrets, dont l’issue est à moyen long terme mais en attendant… y a-t-il des « trucs » pour tromper ses émotions autrement, changer son addiction alimentaire par d’autres procédés moins dérangeants pour la santé en attendant d’être vraiment en mesure d’améliorer ses conditions de vie ?

  4. bonjour je mange n’importe quoi par ennuie je suis seule quelques amies qui ne bougent plus alors que l’ont sortaient presque tout les jours alors voila pourquoi je ggrignote et que je prends du poid mais svp si vous me donnez un conseil surtout de médicaments j’ai trop fait confiance pour RIEN et surtout beaucoup trop d’argent marci à vous de me lire

    • Peut-être une possibilité serait d’arrêter de se culpabiliser – d’accepter que « grignoter » c’est légitime – de faire attention en faisant les courses de prendre ce qui est vraiment bon, et d’éviter des repas, surtout accompagné de pain blanc! Aussi de prendre conscience que manger = se faire plaisir, et de se permettre de penser au vrai plaisir quand on met quelquechose dans la bouche au lieu de se faire mal avec ce sentiment néfaste de pêcher!

  5. Merci de cette mise au point car moi, j’ai tendance à me laisser aller à grignoter des « petites conneries » tout le temps et j’ai constaté que je grossis lentement mais surement….

  6. J’ai grignoté toute ma vie (70 ans)- j’étais le désespoir de ma mère (pas bonne cuisinière faut avouer!) car je ne voulais pas du tout manger des repas, mais grignoter – elle me forçait – j’ai toujours du mal avec une grande assiette déposée sous mon nez! Je grignote fruits frais et sec, amandes et noix de pécan, pain céréales fait maison, morceaux de chocolat, avocats, un cappuccino – – – pas en continu – mais tous les 1 ou 2 ou 3 heures – peux pas manger petit dèj – déteste manger à midi – le soir je prend un bout de poisson et 2 pommes de terre ou riz complet avec légumes – je faisais bcp de montagne et mon poids constant à 70k pour 174 – depuis 2 ou 3 ans problème de genou empêche randonner – j’ai pris 8 kilos et là, cercle vicieux – la plupart du temps à la maison – bien sûr je bricole, je jardine – – MAIS – consomme trop et dépense moins! Je cherche toujours la solution – merci de m’écouter!

    • bonjour je grignote pas mal et je prends du poids il faut dire que bougeais beaucoupavec une amie mais depuis 1 an elle ne fait plus alors je m’ennuie donc je mange n’importe quoià nimporte quelle heurecomment faire je ne veux pas de médicament j’en aie pris pas mal mais je pense vraiment avoir été ARNAQUEE aussi si vous pouvez m’aider se serait formidable je vous dis merci mème si vous ne pouvais rien faire pour moi!!!!

Moi aussi je donne mon avis