10 fruits méconnus aux vertus étonnantes !

Tandis que les pommes, les fraises ou encore les bananes sont reconnues pour leurs vertus et disposent d’une place de choix dans notre quotidien, il existe à travers le monde, d’autres fruits souvent méconnus, à la fois hors du commun et aux remarquables bienfaits. Cherchez-en quelques sur les étals et n’hésitez pas à goûter les autres lors de vos prochains voyages !

Rédigé par Elwina, le 22 Jan 2023, à 8 h 42 min
10 fruits méconnus aux vertus étonnantes !
Précédent
Suivant

Qu’ils soient sauvages, à pépins ou à noyau, ces fruits méconnus et étonnants sont de véritables alliés pour la santé de ceux qui ont facilement accès à eux ! Découvrez quelques-uns de ces fruits particuliers…

Fruit méconnu n°1 – Le kiwaï

Originaire d’Asie (Chine, Japon, Corée, Taïwan) et de Sibérie, le kiwaï est tout simplement le cousin du kiwi. Mais les différences entre les deux fruits sont tout de même bien présentes. Le kiwaï, plus petit que le kiwi, a la peau lisse et verte, et sa chair tire vers le rouge contrairement à celle de son cousin. Il est aussi beaucoup plus sucré que le kiwi.

Fruit méconnu Kiwai

Kiwaï © TwilightArtPictures Shutterstock

Riche en calcium, en phosphore et en vitamine C, le kiwaï se consomme frais, pelé ou non. Il sert également à la préparation de confitures, de tartes, de sorbets, etc., mais accompagne aussi très bien un magret, par exemple.

2 – La pomme malacca

Originaire de Malaisie en Asie du Sud-Est, et introduite aux Antilles au XIXe siècle, la pomme malacca, aussi appelée pomme d’eau, ressemble à une petite poire allongée de couleur rouge pourpre.

Fruit méconnu la pomme malacca

Pomme malacca © Fotoyukha Shutterstock

La chair de la pomme malacca est blanche, croquante et parfumée. Sa qualité principale réside dans sa grande teneur en eau. Ce fruit exotique désaltérant, mais un peu fade, se déguste cru ou en jus. En Asie, il est utilisé pour la préparation de gelées et de coulis.

À savoir :

Les fleurs en forme de petits pompons rose fuchsia du jambosier rouge (l’arbre qui produit les pommes malacca) peuvent aussi être consommées, en salade par exemple.

3 – Le tamarin

Originaire d’Afrique, le tamarin ressemble beaucoup à un gros haricot. Sa coque brune et cassante entoure des graines enveloppées dans une pulpe sucrée et acide. On peut consommer le tamarin à l’état brut, ou sous forme liquide ou de pâte.

Cultivé en Inde et répandu dans les pays tropicaux, le tamarin a de multiples vertus. Toutes les parties du tamarinier sont d’ailleurs utilisées en médecine traditionnelle.

Riche en vitamine A, B1, B2, PP et C, le tamarin contient aussi du calcium, du potassium, du fer, du phosphore et du sodium. La pulpe qui représente 40 % de la gousse, est riche en pectine et en sucre simple (20 à 40 %).

Fruit méconnu le tamarin

Du tamarin© Wanrut Shutterstock

Le tamarin est bon pour le foie, les reins, facilite la digestion grâce à ses propriétés laxatives et constitue un véritable antiseptique contre les ulcères.

Fruit méconnu n°4 – La gigérine

Également appelée méréville, citre, courge barbarine ou encore melon d’Espagne, la gigérine est une espèce de pastèque à tiges rampantes. Ce fruit ovale à peau marbrée, vert foncé et blanc, peut peser entre de 3 et 5 kg.

Sa chair, blanche et peu sucrée, n’est pas comestible telle quelle, mais cuite sous forme de confitures, gelées ou tartes.

Fruit méconnu la gigérine

Gigérine © valigloo Shutterstock

La gigérine qui contient peu de matières grasses et pas de cholestérol, est réputée pour être riche en antioxydants.

5 – L’olive d’automne

Rien à voir avec notre célèbre olive ! Juteuse, l’olive d’automne est originaire d’Asie du Sud-Est (Chine et du Japon où on l’appelle baie d’argent).

Grosse comme une groseille, rouge et piquetée de petits points blancs, elle a une saveur de pêche un peu acide. Sa graine est aussi comestible.

Fruit méconnu l'olive d'automne

Olives d’automne prêtes à la récolte © Benjamin Simeneta Shutterstock

Connue pour sa richesse en lycopène, un antioxydant puissant dont les taux dépassent ici 17 fois ceux de la tomate, elle est également une bonne source de flavonoïdes et de vitamine E

6 – Le jaboticaba

Natif d’Amérique latine, le jaboticaba est un fruit rond à peau épaisse violette foncée. À l’intérieur : une pulpe blanche et translucide pourvue de graines. Certaines variétés de jaboticaba ont la texture et la saveur du raisin. Excellente crue après avoir enlevé la peau et les pépins, le jaboticaba se consomme également en gelée, en liqueur, en sorbet, ou en confiture.

Fruit méconnu le jaboticaba

Jaboticabas© Paulo Vilela Shutterstock

Il est consommé au Brésil pour soigner l’hémoptysie, l’asthme, la diarrhée et la dysenterie ainsi  qu’en gargarisme pour apaiser l’inflammation chronique des amygdales. Des propriétés anti-vieillissement, anti-inflammatoire et antioxydante lui sont également largement reconnues.

7 – La surelle

Originaire de Madagascar et très répandu en Asie du Sud-Est, ce fruit globuleux que l’on appelle aussi girembelle, surette ou groseille étoilée, renferme une pulpe blanche, croquante, juteuse et très acide. La surelle ne peut être consommée crue pour cette raison. En revanche, les enfants les apprécieront cuits et glacés au sucre. Dégustée volontiers en sirop, en sorbet, en punch ou rhum arrangé, la surelle permet de préparer des sauces aromatiques, vinaigre et vin en Asie.

Fruit méconnu la groseille étoilée

Surelle ou groseille étoilée © sta Shutterstock

La chair du fruit est riche en fer, juteuse et rafraîchissante. La surelle est diurétique et purgative, elle peut aussi être utilisée pour tonifier le foie.

Fruit méconnu n°8 – Le kaki

Originaire de l’est de la Chine, du Japon et de la Corée, mais présent à la Réunion, au Brésil et autour du bassin méditerranéen, le kaki ressemble à une tomate de couleur jaune à orangée à maturité, selon la variété. D’une saveur douce, le kaki se déguste frais, séché, confit, en sorbet, etc. Sa pulpe est juteuse et un peu fibreuse.

Fruit méconnu le kaki

Kaki en cours de séchage au Japon © buttchi 3 Sha Life Shutterstock

Particulièrement sucré, le kaki est riche en potassium, en vitamine A et en polyphénols. Il contient également carotènes, lycopènes et xanthines en quantité notable et très peu de sodium. Le kaki est d’autre part très énergétique, avec 270 à 360 kJ pour 100 g.

9 – La narangille

Originaire de l’Amérique Centrale, et appelée lulo en Colombie, la narangille est un fruit de couleur jaune, surtout utilisé dans la fabrication de jus frais, de gelées, de marmelades et de sorbets.

Fruit méconnu la narangille

Une narangille coupée en deux © Zhanna Korzh Shutterstock

Outre son goût, la narangille étonne par sa richesse en protéines, vitamines, minéraux et pepsine, une enzyme digestive.

10 – L’asimine

Originaire d’Amérique du Nord et peu répandu en dehors, le fruit de l’asiminier ressemble à une mangue de couleur verte et contient plusieurs graines noires de 2 à 3 cm de long.

La chair jaune de l’asimine est crémeuse dotée d’une saveur rappelant à la fois la banane et la mangue. Aux États-Unis où on l’appelle pawpaw, le fruit se consomme en sorbets, en yaourts ou dans les pâtisseries. Il est nécessaire de le conserver au réfrigérateur (environ une semaine).

Fruit méconnu l'asimine

Asimine © EQRoy Shutterstock

L’asimine contient de la vitamine C, de la méthionine, un des acides aminés essentiels, par contre on y trouve aussi des acides gras saturés.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Elle est une des rédactrices historiques de consoGlobe et en connait un vaste rayon sur le développement durable

18 commentaires Donnez votre avis
  1. En Anjou, 3 asiminiers (1 Sunflower et 2 Georgia) qui donnent beaucoup dans une terre… argileuse, y compris lorsqu’il y a du gel tardif, qui laisse les asiminas triloba du jardin complètement indifférents et productifs.

  2. Bonjour, je cherche à acheter ce fruit pour un projet dans le cadre de mes études en Biologie-gestion. Savez-vous où je peux m’en procurer ?
    Respectueusement,
    Romane Allouis.

  3. Oui il y a aussi le fruit du jacquier, les quenettes, les zikaks ( je ne suis pas sûre quand à l’orthographe !)…

    • le cassier, le tamarin , la papaye , les Icaques , le corrossol

  4. j’aime

  5. Fruits méconnus, mais aussi bien acclimatés chez nous !
    En Drôme, j’ai des gigerines et des kakis à profusion.
    Et les kiwis, originaires de Nouvelle Zélande, sont produits à plus de 50% en France !!
    Alors pour les autres, qui fait un essai d’acclimatation ?

  6. bonjour souvent j entend pour manger un fruit il faut allez dans les pays étranger savez vous que il y a une petit ile dans océan indien qui s appel la réunion et en plus c département francais on y trouve pied tamarin les banane canne a sucre litchi longani café pays la vanille pitaya samoussa le rhum pays punch ananas sans compter beaucoup d autre chose encore la mer la montagne les cirque j entend souvent en métropole que la reunion c dans les antilles mes non elle se trouve dans l hémisphère sud a coter de madagasgar et de l ile maurice et ben oui et pourtant on est en france merci

  7. Bonjour,
    Le tamarin se vend en gousses, on le trouve ainsi aussi en France, notamment chez Grand Frais ou dans les épiceries asiatiques (surtout importé de Thaïlande, apparemment). Il est archi-faux de dire qu’on ne peut pas le manger tel quel, c’est n’importe quoi… La gousse se brise très facilement et la pulpe qu’elle contient est délicieuse (il faut juste recracher les noyaux et les membranes filandreuses).

  8. je decouvre avec plaisir ces fruits exotiques,mais malheureusement ces fruits viennent de loin ,donc :transport, polution etc,etc!!!!!!!!!d’autre part,je suis surpris,en ouverture de votre site consoglobe qui dit en ouverture « MANGER MIEUX »de la pub pour MAC DO,COCACOLA,ETC je sais bien qu’il faut vivre ,mais quand meme en cherchant bien on peut trouver mieux!!!!!!!!!a bon lecteur ,SALUT

    • Bonjour,

      j’habite dans le centre (france) et j’ai ai un dans mon verger,
      en ce moment il est plein de fruits.

  9. j’ai écrit plus haut au sujet des kiwis et de leurts vertus miracileuses..lkaxatives. existe-t-il à Bali un fruit pouvant le remplacer?

    • Annabelle Kiéma

      Beaucoup de fruits ont des propriétés laxatives. En Indonésie, vous aurez la chance de vous régaler de délicieux fruits, parfois …. originaux ! Le durian (https://www.consoglobe.com/durian-et-mangoustan-les-superfruits-asiatiques-cg/) par exemple, une fois passée l’étape de l’odeur, peut être délicieux (attention, c’est « quitte ou double » : on l’adore ou on le déteste !). Comme il contient beaucoup de fibres, ses propriétés peuvent vous intéresser…
      Le lait de coco à jeun peut être un laxatif doux. Un autre fruit réputé pour être laxatif est le tamarin. Vous en trouverez facilement à Bali

      Très bon voyage !
      Annabelle

  10. je mpange 4 kiwis tous les jours pour lutter contre une constipation chronique(en dehors de tous les traitements, j’ai subi une opération: je soufre d’un dolico mégacolon. et seuls les kiwis me réussisent, sans douleurs. le bonhuer.
    or je dois passer 2 mois à ,Bali, quel est le fruit qui peut remplacer ce merveilleux fruit(pour moi!). je ne supporte aucune médication genre tisane, cachets etc….

    • Bonjour Dany
      Vous devez comprendre que vous êtes seulement déshydratée, n’attendez pas d’avoir soif pour boire.

      70% de votre corps est composé d’eau, buvez une bonne eau chaque jour (3% de votre poids de corps)si vous suivez ce conseil votre constipation disparaitra.

      Ne pas boire régulièrement fatigue votre corps et plus vous allez vieillir plus cela deviendra présent.
      Dominique

  11. Bonjour,

    Ce diaporama vise simplement à faire découvrir les autres produits alimentaires que la nature offre à travers le monde. Il n’est aucunement destiné à « pousser » à la consommation de ce type d’aliments exotiques, à moins que vous envisagiez un voyage à la Réunion par exemple ! Après tout, l’Homme n’est-il pas curieux de nature ? Étendons donc nos connaissances sans pour autant nuire à la planète…

  12. Bonjour
    Je suis d’accord et je ne comprends pas d’ailleurs on trouver ce genre d’article sur ce site???

  13. Entièrement d’accord, je n’achète pas des fruits cultivés à l’autre bout du monde. Profitons de tout ce que la nature nous donne en locale c’est déjà énorme.

  14. fruit meconnus beaucoup trop de fruits ne poussant pas chez nous c’est tres peu écolo .le Kaki pousse très bien chez nous et pas seulement a la réunion

Moi aussi je donne mon avis