Eau de coco : la boisson bienfaisante

L’eau de coco bénéficie depuis quelque temps d’un véritable engouement. On lui prête de nombreuses vertus : elle est notamment particulièrement hydratante. Info ou intox ? Décryptage.

Rédigé par Sonia C, le 10 Aug 2016, à 14 h 37 min

L’eau de coco est une source d’hydratation et de minéralisation particulièrement intéressante, mais n’est pas aisée à trouver dans sa forme idéale.

Eau, lait et jus : du pareil au même ?

L’eau et le jus de coco sont synonymes : il s’agit du liquide que l’on extrait de la noix de coco après avoir percé les trois yeux. C’est un produit limpide au goût de noix de coco très délicat.

Le lait de coco, quant à lui, n’existe pas en tant que tel : il est issu du broyage de la pulpe de coco que l’on mélange à de l’eau. Il n’a donc pas du tout la même valeur nutritionnelle que le jus de coco.

Sa texture grasse et son goût agréable rendent le lait de coco idéal pour des préparations culinaires sucrées-salées.

eau de coco jus de coco boisson fraiche santé

Eau de coco et jus de coco, une nouvelle mode ou un atout santé ? © punsayaporn Shutterstock

Composition de l’eau de coco pour 100 ml : elle peut varier légèrement en fonction de la maturité du fruit.

Valeur énergétique : 20 kcal.

Valeur nutritionnelle :

  • protéines : 0.3 à 0.7 g,
  • lipides : 0.07 à 1 g,
  • glucides : 2 à 4 g,
  • Fibres : 1,1 g,
  • Sodium : 0,1 g,
  • Calcium : 24 mg,
  • Magnésium : 25 mg,
  • Potassium : 250 mg,
  • Vitamine C : 2,4 mg.

Intérêt nutritionnel de l’eau de coco

L’eau de coco est très riche en divers minéraux et se rapproche de la composition isotonique du plasma sanguin. En outre, elle reste finalement très peu calorique. Elle représente donc une source d’hydratation et de reminéralisation intéressante.

eau de coco jus de coco boisson fraiche santé

Dans la cuisine de plusieurs pays asiatiques, notamment au Vietnam et en Thaïlande, il est courant de boire l’eau de coco, à même le fruit © Ratchat Shutterstock

Néanmoins, ces propriétés sont souvent largement amoindries par les traitements que l’on fait subir à l’eau de coco afin qu’elle supporte le voyage jusqu’au lieu de sa commercialisation. En effet, très fragile, l’eau de coco en l’état fermente rapidement.

Depuis 1997, la FAO a développé un procédé de microfiltration qui permettrait de retenir les divers impuretés comme les microorganismes tout en conservant les précieux minéraux.

Quelle eau de coco choisir ?

On la préférera bio, la moins dénaturée possible, donc issue d’une eau non congelée au préalable, non stérilisée, sans conservateurs et non à base de concentré.

On peut tout aussi bien acheter directement le fruit, car les eaux de coco vendues en briquettes restent pour le moment assez onéreuses en comparaison du petit volume proposé.

Les noix de coco jeunes, vendues en général avec leur enveloppe verte ou blanche, contiennent le plus de liquide ; les noix de coco marrons sont à préférer pour leur chair et ne contiennent que peu de jus.

Pour s’assurer de la présence d’eau à l’intérieur, n’hésitez pas à secouer la noix près de votre oreille. Le glouglou est gage d’une bonne quantité d’eau : vous pourrez en extraire l’équivalent d’un petit verre à moindre coût. On consommera bien sûr aussi le reste de la noix de coco…

Illustration : Eau de coco et jus de coco, une nouvelle mode ou un atout santé ? © Shutterstock

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Sonia C., passionnée de biologie et de nutrition, j’aime l’idée de rendre les sciences accessibles à tous sans pour autant en édulcorer les grands...

4 commentaires Donnez votre avis
  1. Pourriez vous me communiquer la liste des référence que vous avez utilisé pour la rédaction de cet article.

    Cordialement

    • Difficile de vous répondre avec précision, car j’ai en effet omis de préciser les sources. D’autre part, j’utilise mes propres connaissances en la matière. Néanmoins, rassurez-vous, tous les articles qui traitent de la composition nutritionnelle de l’eau de coco sont unanimes quant à ses principaux constituants. Il vous suffit donc de regarder sur internet, en choisissant quelques liens parmi les plus sérieux pour vous faire une idée de la justesse de mes informations. Cordialement.

  2. Aux Comores ,l’eau de coco est consommée bio.les cocotiers ne sont soumis à aucun traitement chimique.on ouvre le coco et on boit de suite. Il est aussi bon quand il est frais.

    On le donne aux bébés et on leur fait manger la pulpe qui est aussi très bonne surtout quand le coco n’est pas encore sec.

  3. L’eau de coco est aussi un excellent remède contre les petites tracasseries digestives (en voyage par exemple). Je l’ai testé l’été dernier au Costa Rica : après avoir bu l’eau d’une noix fraichement ouverte devant moi, mes intestins ont vite retrouvé leur état « normal »…

Moi aussi je donne mon avis