Comment conserver ses champignons ?

Le mois d’octobre et l’automne qui s’installe sont propices aux balades en forêt et surtout à la cueillette des champignons, une activité appréciée par bon nombre de Français. Mais après la cueillette, que faire de tous ces champignons ramassés, impossibles à manger si rapidemment ? Comment peut-on les conserver plus longtemps ?

Rédigé par Hugo Quinton, le 2 Oct 2016, à 10 h 43 min

Que ce soit des cèpes, des girolles, des pleurotes, des trompettes-de-la-mort ou des lépiotes élevées, les champignons ont l’avantage d’offrir un panel bien diversifié tant sur la forme que sur le goût. Maintenant que vous avez ramené votre butin chez vous, il est temps de s’en occuper.

La première règle est de bien examiner vos champignons, commencez par les laver soigneusement en les brossant afin de vérifier que le champignon ne loge pas quelques vers… Pour ceux qui auraient souffert pendant la cueillette, il est préférable de les cuisiner tout de suite en les éminçant sur la longueur. Pour les autres, découvrez nos solutions pour les conserver efficacement.

Conserver ses champignons, des astuces simples

En règle générale, les champignons doivent être consommés rapidement, l’idéal étant le jour même. Mais quand la récolte a été fructueuse, comment les conserver plus longtemps ?

La congélation

Voici la méthode la plus utilisée : il suffit tout d’abord de blanchir les champignons environ cinq minutes dans l’eau salée avec quelques gouttes de vinaigre. Incorporer ensuite une cuillerée à soupe de gros sel et une autre de vinaigre par litre d’eau.

conservation-champignons-deshydratationSécher les champignons à l’aide d’un linge ou de papier absorbant et les ranger dans des boîtes de congélation. Placer le tout dans le congélateur et utiliser la quantité désirée au moment voulu.

La déshydratation

Si pendant votre cueillette vous n’avez réussi qu’à trouver des petits spécimens, la déshydratation est idéale. Par contre, pour les plus gros, il est préférable de les émincer afin d’accélérer le processus de déshydratation. Pour bien conserver leur saveur et empêcher les moisissures d’apparaître, il est recommandé d’effectuer le séchage moins d’une semaine après les avoir cueillis.

conservation-champignons-congelation

Il y a trois techniques pour les déshydrater :

  • En intérieur : près d’une source de chaleur, un radiateur, une cheminée ou dans une pièce sèche et ventilée, disposer les champignons sur un support en les espaçant bien les uns des autres, et laisser la magie opérer.
  • En extérieur : dans un lieu aéré, faire sécher les champignons au soleil ou à l’ombre, mais attention, veiller à les rentrer le soir, la rosée du matin pourrait faire capoter l’opération de séchage.
  • Au four : passer les champignons au four à 60°C, thermostat 2, en laissant la porte entrouverte, vérifier de temps à autre jusqu’à ce qu’ils deviennent secs et craquants.

La stérilisation

Une autre astuce simple et efficace, la stérilisation. Très utilisée par tous les fins gourmets, cette méthode nécessite néanmoins du temps :

conserver-champignons-sterilisationTout d’abord, blanchir les champignons dans une grand volume d’eau bouillante salée et vinaigrée. Les égoutter sur un linge ou sur du papier absorbant. Garnir les bocaux, préalablement ébouillantés et séchés, puis remplir les bocaux d’eau salée (compter environ 10 g/l de sel), jusqu’au trait de remplissage. Fermer et stériliser les bocaux pendant deux heures à 100°C.

Une fois qu’ils sont refroidis, conservez vos chamignons au frais et vous pourrez ainsi les consommer tout au long de l’année.

Source : Rustica 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je suis passionné par le web et tout ce qui entoure, de près ou de loin, les réseaux sociaux. A ce titre, j'ai contribué à plusieurs media en ligne, en...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis