Bouffées de chaleur, la bête noire des femmes enceintes ou ménopausées

Une bouffée de chaleur survient ? Pas de panique, il s’agit d’un phénomène courant. Découvrez son mécanisme et les moyens de les limiter.

Rédigé par Elodie Mercier, le 4 Sep 2020, à 15 h 23 min

Particulièrement incommodantes et parfois même pénibles à vivre, les bouffées de chaleur sont le lot quasiment quotidien des femmes ménopausées mais pas seulement ! Toutes les femmes peuvent aussi y avoir droit. Pourquoi apparaissent-elles et surtout quels sont les moyens les plus efficaces pour s’en sortir ?

Une bouffée de chaleur, c’est quoi au juste ?

C’est une sensation subite de chaleur intense au niveau du visage et du cou accompagnée parfois de frissons, de rougeurs et surtout d’une transpiration excessive. Des palpitations et de la tachycardie peuvent aussi se manifester.

Les bouffées de chaleur sont dues à une vasodilatation puissante et rapide des vaisseaux du décolleté, du cou et du visage à cause des variations hormonales qui affectent le diamètre et la contraction des vaisseaux.

Elles apparaissent aussi bien la nuit que le jour et touchent un grand nombre de femmes à différents moments de leur vie. Après la crise, une sensation d’hypothermie peut se faire ressentir.
Ces symptômes inconfortables peuvent durer environ une dizaine de minutes par crise et s’étendre sur une période de 6 mois à 7 ans en période de ménopause et préménopause. Leur fréquence est très variable, chaque femme est touchée de manière différente. C’est d’ailleurs la plainte numéro un des femmes ménopausées !

Qui est concerné par les bouffées de chaleur et quelles en sont les causes ?

bouffée de chaleur

Une bouffée de chaleur peut s’accompagner de maux de tête – © Zhur_Sa

Les bouffées de chaleur sont dues à des changements hormonaux. Les principaux types de femmes touchées sont :

Les femmes en période de préménopause ou de ménopause

La chute d’oestrogènes perturbe le métabolisme de la régulation de la température corporelle ce qui induira une réaction de compensation et une production de chaleur excessive.

Les femmes enceintes

Au cours des premier et deuxième trimestre, des changements hormonaux induisent une vasodilatation au niveau cutané. Une sensation de chaleur se fait alors ressentir.

Les femmes en plein syndrome prémenstruel

La chute d’oestrogènes est parfois intense et peut provoquer des bouffées de chaleur semblables à celles ressenties en période de ménopause.

Les personnes atteintes d’hyperthyroïdie

L’hyperactivité des hormones thyroïdiennes provoque une accélération de tous les métabolismes du corps dont la régulation de la chaleur corporelle. Le processus de régulation thermique s’emballe et la bouffée de chaleur apparaît.

Les personnes stressées de manière chronique

Le stress chronique entraîne une suractivation des glandes surrénales et une hyperproduction de cortisol ce qui augmente la température corporelle.

Les personnes diabétiques

Les variations brutales de la glycémie lors d’un diabète non équilibré peuvent aussi entraîner des bouffées de chaleur, surtout en période d’hypoglycémie et sont souvent accompagnées de maux de tête intenses.

Quelles sont les alternatives naturelles au traitement médicamenteux des bouffées de chaleur ?

Les deux principales causes des bouffées de chaleur reste la ménopause et la grossesse à cause des fluctuations des taux d’oestrogènes et de progestérone lors de ces périodes particulières.
Il faudra donc agir à travers des méthodes naturelles qui permettent de réguler ces hormones et donc de diminuer la fréquence des crises.

bouffée de chaleur

Certaines astuces permettent de contrer les bouffées de chaleur – © SpeedKingz

L’aromathérapie contre les bouffées de chaleur

En aromathérapie, l’huile essentielle de sauge sclarée est la solution idéale car son effet oestrogène-like permettra de compenser la baisse du taux d’oestrogènes et donc de limiter les bouffées de chaleur. Prenez 1 à 2 gouttes sur un support neutre par voie orale matin et soir 5 jours sur 7.

sauge sclaréesauge sclarée
Huile essentielle de Sauge Sclarée bio

L’huile essentielle biologique de Sauge Sclarée est une classique en aromathérapie et en cosmétique.
On la retrouve dans bien des recettes de beauté pour la peau grasse à problèmes, mais aussi dans des formules d’aromathérapie pour les soins au féminin.

A découvrir sur Slow cosmét

Cette huile est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes mais aussi aux personnes ayant des antécédents de cancer hormono-dépendant.
Une vaporisation d’hydrolat de menthe poivrée sur le visage et le décolleté pendant la crise sera très rafraîchissante et agréable et pourra aussi être utilisée par les femmes enceintes de plus de 3 mois.

Les plantes contre les bouffées de chaleur

En phytothérapie, la sauge officinale, antisudorale et l’actée à grappes noire et l’astragale sont des plantes à effet phyto-oestrogénique intéressant qui seront à prendre en cure avec l’aide d’un naturopathe ou d’un conseiller en phytothérapie.
Attention, néanmoins, es plantes sont déconseillées aux femmes enceintes et allaitantes mais aussi aux personnes ayant des antécédents de cancer hormono-dépendant.

En gemmothérapie, l’élixir à favoriser sera le macérat d’airelle à utiliser en cure courte de 21 jours, 15 gouttes par jour à répartir en trois prises.
Ce macérât est déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes mais aussi aux personnes ayant des antécédents de cancer hormono-dépendant.

bouffée de chaleur
bouffée de chaleur
Gemmothérapie Macérât d’Airelle Bio 30 ml
Le Macérat Unitaire d’Airelle Bio de la marque De Saint Hilaire est réputé pour calmer les bouffées de chaleur. Il vient des régions montagneuses et se récolte sur un petit sous-arbrisseau. L’Airelle est le cousin de la myrtille.

À découvrir sur Slow-Cosmetique.com

*

D’autres astuces comme l’identification ses phénomènes déclencheurs personnels à travers la tenue d’un journal de crise, la limitation des excitants comme le tabac, l’alcool ou le café ou encore la gestion du stress et des troubles du sommeil avec des techniques comme la cohérence cardiaque par exemple, pourront également aider à avoir une hygiène de vie plus adaptée et réduire la survenue des crises.

bouffée de chaleur ménopausebouffée de chaleur ménopauseBien vivre sa ménopause sans médicaments

Stéphanie Mezerai et Sophie Pensa répondent à des questions courantes concernant la ménopause et présentent des conseils concernant l’équilibre alimentaire, les soins naturels et l’entretien du corps.

 

A découvrir sur Cultura

Illustration bannière : Bouffée de chaleur – © Image Point Fr
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Élodie est conseillère en aromathérapie et phytothérapie ainsi qu’animatrice en gestion du stress et en cohérence cardiaque. Elle accompagne au...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis