Les huiles essentielles pour soulager les troubles de la ménopause

Véritable chamboulement hormonal, la ménopause peut s’accompagner de divers symptômes, peu perceptibles chez les unes et très handicapants chez les autres. Quelles solutions naturelles sont généralement recommandées ?

Rédigé par Annabelle Kiéma, le 4 Jul 2020, à 11 h 45 min

La ménopause représente une transition physiologique dans la vie d’une femme durant laquelle ses taux d’hormones sexuelles, oestrogènes et progestérone, diminuent. Elle est vécue très différemment d’une femme à l’autre. En effet, les symptômes de la ménopause surviennent généralement lorsque les hormones diminuent de manière trop brutale. Certaines huiles essentielles contiennent des molécules efficaces pour atténuer ces troubles hormonaux.

C’est quoi exactement la ménopause ?

En médecine, on admet que la ménopause correspond à l’arrêt de la sécrétion d’oestrogènes. Elle survient en moyenne à 51 ans, avec de grandes disparités d’une femme à l’autre. On considère qu’il faut une absence de règles pendant une année entière pour parler de ménopause.

Les bouffées de chaleur concernent de nombreuses femmes en périménopause – © fizkes

La ménopause n’arrive généralement pas du jour au lendemain, même si là encore, c’est très variable selon les femmes ! Une période de trois ou quatre ans en moyenne la précède, nommée préménopause ou périménopose. Les oestrogènes jouant un rôle capital, leur diminution a des effets physiologiques se répercutant physiquement et mentalement. C’est en réalité durant la périménopause que les symptômes surviennent, s’il y en a. Une fois la ménopause installée, les symptômes disparaissent.

Le désagrément le plus courant reste dans doute les bouffées de chaleur, qui vont, en plus, entraîner des troubles du sommeil lorsque celles-ci se produisent la nuit. Ce changement hormonal va être à l’origine d’une cascade d’autres effets comme la fatigue, l’irritabilité, la prise de poids ou encore la sécheresse vaginale.

Quelques huiles essentielles pour atténuer les troubles hormonaux

Nous vous conseillons de faire appel à un professionnel pour vous accompagner au mieux durant cette période. Certaines huiles essentielles étant oestrogene-like, elles sont fortement déconseillées en cas de cancers hormonodépendants, comme le cancer du sein.

La sauge sclarée, n°1 pour les troubles de la ménopause

Sauge sclarée – © Yevhenii Chulovskyi

L’huile essentielle de sauge sclarée Salvia sclarea Linnaeus, peut accompagner les femmes tout au long de leur vie, des désagréments créés par les règles à l’inconfort vécu durant la périménopause.

Diluée dans une huile végétale comme de l’huile d’olive, elle est couramment utilisée en massage au niveau du plexus solaire, du bas ventre et du bas du dos pour atténuer les bouffées de chaleur.


Huile essentielle de Sauge Sclarée bio

L’huile essentielle biologique de Sauge Sclarée est une classique en aromathérapie et en cosmétique.
On la retrouve dans bien des recettes de beauté pour la peau grasse à problèmes, mais aussi dans des formules d’aromathérapie pour les soins au féminin.

A découvrir sur Slow cosmétique

 

Le cyprès toujours vert

L’huile essentielle de cyprès vert, Cupressus sempervirens, est souvent indiquée en cas de troubles circulatoires. Elle sera d’une grande aide si vous avez les jambes lourdes ou gonflées. Elle est également tout indiquée dans les cas de sueurs nocturnes. A diluer dans de l’huile végétale et à masser sur les jambes et sur le bas ventre.

Huile essentielle de Cyprès bio

Réputée, entre autres, décongestionnante et régulatrice de la transpiration excessive.
Huile essentielle obtenue par distillation des rameaux
Issue de l’agriculture biologique contrôlée.

A découvrir sur Slow cosmétique

 

L’anis vert

Peut-être plus connue pour son action sur le système digestif, l’huile essentielle d’anis vert Pimpinella anisum est aussi recommandée pour soulager les troubles de la ménopause. Elle peut s’utiliser seule en massage sur le bas ventre, ou en synergie avec l’huile essentielle de sauge sclarée.

L’huile essentielle de tea tree

L’arbre à thé fait souvent partie des synergies d’huiles essentielles efficaces dans les troubles gynécologiques. C’est pour cette raison que l’huile essentielle de tea tree pourra peut-être vous aider en cas de sécheresse vaginale. A appliquer à l’extérieur plutôt qu’à l’intérieur du vagin.

Huile essentielle de Tea tree bio (Arbre à thé)
Cette huile essentielle au parfum typique de myrtacée est tout d’abord réputée être un puissant anti-infectieux, dépourvu d’agressivité et aussi un apaisant et un anti-fongique.

À découvrir sur Slow-Cosmetique.com

 

La marjolaine

S’il est un trouble de la ménopause qui revient souvent, c’est bien le sommeil qui est perturbé. Profitez des effets apaisant et relaxant de l’huile essentielle de marjolaine, Origanum majorana, en la diffusant dans votre chambre avant d’aller vous coucher. La marjolaine soulage également les douleurs articulaires, un autre trouble de la ménopause peut-être moins répandu.

A diluer dans une huile végétale et à appliquer sur les articulations douloureuses. Dans ce cas de figure, la marjolaine peut s’utiliser en synergie avec la gaulthérie couchée pour encore plus d’efficacité.

Illustration bannière : la ménopause, une transition importante dans la vie des femmes – © Miss Ty

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je fais partie de ce qu’on appelle désormais les « slasheurs » : je suis rédactrice / sophrologue / et j’enseigne le français comme langue...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis