Ménopause, symptômes et traitements naturels : tout ce qu’il faut savoir

Souvent appréhendée par les femmes approchant la fin de la quarantaine, la ménopause est une phase importante qui peut tout à fait être bien vécue. Cette fin de cycle annonce le début d’un autre et c’est cette transition qui est parfois difficile.

Rédigé par Annabelle Kiéma, le 22 Oct 2020, à 14 h 50 min

Survenant à 51 ans en moyenne, la ménopause signale l’arrêt de production des hormones sexuelles, oestrogènes et progestérone. Elle marque donc la fin de la fertilité, mais pas de manière brutale. En effet, la ménopause est précédée d’une phase plus ou moins longue de trois ou quatre ans, toujours en moyenne, durant laquelle les hormones diminuent et les règles s’arrêtent progressivement. Ces bouleversements ont, naturellement, des effets sur les plans physiologique et émotionnel.

La ménopause, les symptômes

Parce que la ménopause est (étrangement !) un sujet tabou ou qui n’intéresse pas les hommes (y aurait-il un lien ?), beaucoup de méconnaissances tournent autour d’elle.

Âge moyen ménopause

On considère qu’une femme est ménopausée lorsqu’elle n’a plus ses règles depuis au moins une année complète. Si la préménopause commence à partir de 45 ans environ, il y a de grandes disparités d’une femme à l’autre. 10 % d’entre elles peuvent même connaître la ménopause avant 40 ans. Si de nombreux facteurs entrent en cause, de récentes études soulignent un lien entre IMC (indice de masse corporelle) bas et ménopause précoce.

Les bouffées de chaleur chez les femmes ménopausées

Symptome menopause : les bouffées de chaleur – © YAKOBCHUK VIACHESLAV

Elles représentent, sans doute, la plus grande appréhension des femmes qui sentent la ménopause arriver : les bouffées de chaleur. Ce désagrément reste le plus courant durant cette phase de la vie d’une femme, même si toutes n’en souffrent pas. Mais il ne faut pas se résigner ! Il existe, en effet, des méthodes pour soulager les bouffées de chaleur et les autres symptômes de la ménopause. N’hésitez pas à consulter pour trouver votre ménopause un traitement naturel.

Plus de risque de grossesse

Qui dit disparition progressive des règles dit diminution de la fertilité. Mais pas arrêt total ! Ainsi, il est toujours possible de tomber enceinte puisqu’il peut toujours y avoir ovulation, même lorsqu’on constate un arrêt des règles depuis plusieurs semaines ou mois.

Les médecins conseillent de poursuivre sa contraception habituelle pendant encore un an après l’arrêt des règles.

Ménopause et désir sexuel

En voilà une idée préconçue au sujet de la ménopause : l’arrivée de la ménopause entraînerait une baisse de la libido, vraiment ? À en croire de nombreuses femmes qui retrouvent une sexualité épanouie à ce moment de leur vie, ce n’est pas toujours le cas, loin s’en faut !

ménopause et libido – © Phovoir

Il est vrai que durant la périménopause, il est très fréquent de souffrir de sécheresse vaginale ou de se sentir mal dans sa peau, car on associe ménopause à avancée dans l’âge. Il serait donc judicieux de s’interroger sur les barrières psychologiques plutôt que sur un état physiologique qui entraînerait une diminution du désir.

Et chez les hommes ? La ménopause homme existe, elle s’appelle l’andropause. Elle correspond, elle aussi, à une baisse hormonale liée à l’âge, mais est beaucoup plus lente et progressive.

Ménopause traitement naturelle

La ménopause n’est pas une maladie bien sûr ! Mais les symptômes qui accompagnent la phase de périménopause peuvent être inconfortables, voire handicapants.
Ainsi, aux côtés des fameuses bouffées de chaleur, on peut retrouver la prise de poids liée à un ralentissement du métabolisme. Pour y remédier, plus que jamais, il est de mise de surveiller son alimentation, la qualité de son sommeil et son activité physique.

D’autres désagréments peuvent apparaître chez certaines comme jambes lourdes, fatigue, douleurs articulaires, déprime, etc. Mais, encore une fois, chaque femme est différente : certaines vont ressentir plusieurs de ces symptômes quand d’autres n’en expérimenteront aucun.

Pour vous aider, demandez conseil à un professionnel et comptez aussi sur les alternatives douces comme les huiles essentielles.

Les huiles essentielles pour soulager les troubles de la ménopause

Gardons en tête que la ménopause n’est pas la construction sociale qu’en a fait la communauté médicale il y a 200 ans. Envisagée par elle comme une pathologie accompagnée de carences et de risques, elle a une toute autre place dans bien des sociétés traditionnelles qui donnent davantage de pouvoir et de place aux femmes ménopausées.

Illustration bannière : La ménopause, un processus naturel – © goodluz
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je fais partie de ce qu’on appelle désormais les « slasheurs » : je suis rédactrice / sophrologue / et j’enseigne le français comme langue...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis