Gemmothérapie : connaissez-vous les macérâts glycérinés ?

Ils n’ont pas encore la popularité qu’ils méritent. Pourtant, aux portes de l’automne, ils peuvent s’avérer fort utiles pour améliorer certains états, à commencer par la fatigue et la déprime.

Rédigé par Véronique Desarzens, le 16 Oct 2016, à 10 h 28 min

C’est au docteur belge Pol Henry que l’on doit la gemmothérapie, ou thérapie par les bourgeons, telle que nous la connaissons actuellement, et dont les remèdes sont, précisément, les macérâts glycérinés. Cependant, au Moyen Âge, Sainte Hildegarde de Bingen les préconisait déjà. Le terme de gemmothérapie vient du latin, « gemmae », qui signifie à la fois bourgeon et pierre précieuse. Tout un programme…

La gemmothérapie fait des bourgeons une incroyable source de vitalité

Mais que sont donc ces fameux macérâts glycérinés ? Il s’agit de bourgeons, d’arbres essentiellement, mais aussi de jeunes pousses ou de radicelles, mis à macérer dans un mélange d’eau, de glycérine et d’alcool afin d’obtenir une solution concentrée de leurs principes actifs.

Très riches en protéines, enzymes, oligo-éléments et sels minéraux, et bien sûr en sève, les bourgeons ont encore une autre caractéristique : leur structure particulière contient les indications de la plante entière, si bien que le macérat glycériné permet de profiter de l’ensemble des vertus thérapeutiques de la plante. Le tilleul, par exemple, a des propriétés sédatives grâce à ses feuilles, mais aussi diurétiques et dépuratives de par ses feuilles et son aubier.

gemmotherapie-bourgeons-maceratsCe procédé, connu depuis des siècles, a longtemps disparu, pour réapparaître, il y a une cinquantaine d’années seulement, sous l’impulsion du Dr Henry.

Si l’on considère que le bourgeon porte en lui le potentiel de développement de la plante, de l’arbre entier, c’est dire à quel point il est actif énergétiquement. D’où le grand intérêt des macérats glycérinés pour traiter ou améliorer en douceur tout un cortège de symptômes et de troubles.

Fatigue ou petit coup de blues ?

Le bouleau, un grand dépuratif que l’on tenait volontiers pour un élixir de Jouvence, et le cassis, champion pour stimuler les défenses immunitaires, sont appréciés sous cette forme depuis le Moyen Âge. Bourgeons de peupliers pour la préparation d’onguents et bourgeons de sapins à la base d’un sirop contre la toux… La gemmothérapie n’était surement pas un secret pour les alchimistes.

gemmotherapie-bouleau-maceratsEt aujourd’hui, pour bien traverser l’automne et se préparer à l’hiver, quels macérats glycérinés seraient les plus particulièrement susceptibles de vous aider ? Ils sont bien sûr à choisir selon vos besoins spécifiques, voici cependant quelques suggestions de saison.

  • Les jours raccourcissent et cela assombrit votre humeur… Misez sur la plante de la lumière : le bouleau, qui est aussi un excellent stimulant.
  • Le séquoia, lui, stimule l’immunité, renforce le tonus psychique et intellectuel et réveille rapidement la sensation de bien-être.
  • Entre autres qualités, le cassis renforce la résistance de l’organisme aux infections virales et contribue aussi bien à protéger qu’à soigner les voies respiratoires.
  • Pour tout à la fois lutter contre la fatigue, retrouver du tonus et surtout préserver ensuite la vitalité retrouvée, certains spécialistes proposent un complexe qui réunit séquoia, chêne et cassis.
  • Un coup de déprime passagère ? Le figuier, grand tonique nerveux, pourra déjà à lui seul vous aider. C’est aussi un bon remède contre le stress. Comme souvent, il se révèlera cependant encore plus efficace s’il entre dans la composition d’une synergie.

Les macérats glycérinés ne doivent évidemment en aucun cas se substituer à un avis et un traitement médical, mais ils peuvent incontestablement aider. D’une utilisation bien plus pratique qu’à leurs débuts (une posologie de quelques gouttes trois fois par jour suffit), ils agissent de surcroît avec une rapidité parfois déconcertante : bien ciblés, ils portent leurs fruits, si l’on ose dire, après quelques jours déjà.

Pour cela, encore faut-il bien les choisir : faites-vous conseiller en pharmacie spécialisée, en droguerie ou après d’un naturopathe qui vous recommandera, seul ou en complexe, le ou les macérats glycérinés les plus appropriés à vos soucis du moment.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, rédactrice indépendante, orientée mieux-être, santé, environnement, produits naturels et autres potions « maison ».

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis