Le macérât de carotte, l’huile bonne mine et teint halé au naturel

Manger des carottes est bon pour la forme et pour le teint. C’est bien connu, mais on sait moins que ce délicieux légume fait également des merveilles en cosmétique ! Macérées, elles donnent une huile réputée pour son effet « bonne mine » , amie de toutes les peaux. Plus une minute à perdre : préparez dès aujourd’hui votre macérât de carotte.

Le macérât de carotte, l'huile bonne mine et teint halé au naturel

Riche en vitamines, la carotte contient surtout une intéressante proportion de bêta-carotène ou provitamine A. Ce pigment naturel de couleur orange – c’est lui qui donne à la carotte et à d’autres fruits et légumes, leur couleur jaune ou orange -, que l’on retrouve également en abondance dans les feuilles de pissenlit et de moutarde, (re)donne à la peau un beau teint halé, du tonus et de l’élasticité. Une fois dans l’organisme humain, le bêta-carotène, est transformé en vitamine A, elle-même à l’origine, comme on le sait, de multiples bienfaits, pour la peau, mais aussi pour la santé en général.

Pourquoi et comment fabriquer son macérât de carotte ?

Une petite explication s’impose car en réalité, la carotte ne contient pas d’huile. Il s’agit en fait d’une macération de carottes dans une huile végétale. La préparation obtenue renferme mille vertus et la recette est simple comme bonjour.

Les atouts du macérât

Le macérât huileux resserre les pores et rééquilibre les peaux grasses. Il hydrate et rend leur vitalité aux peaux sèches. Même les peaux plus ternes ou fatiguées retrouveront du tonus.

Sans égal pour préserver la souplesse et l’élasticité de la peau ainsi que pour la protéger contre le vieillissement prématuré, l’huile de carotte a également des propriétés réparatrices. Et il ne faudra pas l’oublier à la belle saison : elle assure un hâle naturel lumineux, protège partiellement la peau et favorise le bronzage. Après les expositions au soleil, elle aide à la régénération de l’épiderme, apaise et assouplit la peau.

La recette de l’huile de carotte

De plus, il est extrêmement simple de fabriquer son macérât à la maison, il suffit juste de s’armer d’un peu patience :

  • Coupez en fines rondelles deux grosses carottes bio préalablement épluchées.
  • Laissez-les sécher à l’air libre un jour entier.
  • Recouvrez-les d’huile de tournesol, de sésame ou même d’olive (cette dernière est toutefois moins fine)
  • Laissez reposer trois semaines en remuant de temps en temps.
  • Ajoutez deux nouvelles carottes à la macération et attendez encore trois semaines.
  • Filtrez et votre huile est prête.

Conservez la préparation à l’abri de la chaleur et de la lumière et vous pourrez en profiter plusieurs mois.

Vous pouvez aussi utiliser de l’huile de jojoba pour un soin vitaminé, merveilleux aussi bien pour le corps que pour le visage.

macérat de carotte

© wasanajai / Shutterstock.com

Un petit rappel des multiples autres bienfaits de la carotte

Légume connu pour renforcer les défenses naturelles de l’organisme et stimuler la croissance des enfants, la carotte est aussi excellente pour la vue.

Outre son action régulatrice sur les fonctions intestinales, elle est diurétique, donc recommandée en cas de rhumatismes, de goutte et d’eczéma.

Côté beauté, elle favorise le renouvellement des cellules de la peau. Même sa pulpe fraîche est très bénéfique pour la peau, que ce soit en cataplasme pour calmer la douleur en cas de brûlure, ou en masque rafraîchissant et rajeunissant pour le visage.

(1)
Illustration bannière : © Claudiu Paizan Shutterstock