Aux limites de l’élasticité de la peau, les vergetures !

Si la peau a un certain degré d’élasticité, elle peut néanmoins se marquer de façon irréversible lorsqu’elle est soumise à une trop grande tension. Les vergetures, ces marbrures inesthétiques mais sans danger, apparaissent sur les fesses, le ventre, les seins ou encore les cuisses, et si elles sont très fréquentes chez les femmes enceintes, elles n’épargnent pas pour autant les hommes…

Rédigé par Sonia C, le 28 Jan 2017, à 10 h 30 min

Les vergetures, ces stries peu glamour sont le lot d’un grand nombre de femmes, mais aussi de certains hommes et adolescents en croissance. Même si certaines ont décidé de les montrer sans ambages, pour faire réagir l’opinion publique sur l’importance de la beauté d’un corps réel non retouché par Photoshop, comme le mannequin Chrissy Teigen qui a publié sur Twitter des photos de ses marques, il n’en demeure pas moins que l’on s’en passerait volontiers.

Les vergetures : quand l’élasticité de la peau est mise à (trop) rude épreuve

Les vergetures correspondent à la rupture des fibres de collagène, modérément extensibles. Sur la peau, elles forment des stries caractéristiques rouges-violacées, qui auront tendance à s’estomper avec le temps pour prendre une teinte pâle et argentée.

Les vergetures de Chrissi Teigen

Elles peuvent apparaitre sur différentes parties du corps soumises à des tensions anormales, tels que les seins, le ventre les fesses et les cuisses. Souvent symétriques, elles peuvent être plus ou moins creusées ou étendues.

Qu’est-ce qui provoque les vergetures ?

Ces marbrures inesthétiques peuvent apparaitre suite à une forte tension de la peau, comme lors d’une prise ou une perte de poids brutales ou d’un pic de croissance – à l’adolescence – et bien sûr, après une grossesse. Si elles ne sont pas systématiques, il faut tout de même noter que près de 90 % des femmes développent des vergetures lorsqu’elles sont enceintes.

Ces zébrures sur la peau seraient également associées à un taux élevé de cortisol sanguin. Les personnes suivant une médication à base de cortisone pourraient donc être plus sujettes à développer des vergetures. La cause de variations hormonales importantes tendrait à expliquer que les hommes soient largement moins touchés que les femmes.

Peut-on prévenir les vergetures ?

Pas vraiment, malheureusement ! Malgré les promesses de nombreuses crèmes miracles, il n’existe actuellement aucun traitement permettant d’empêcher leur apparition(1).

vergetures

Vergetures au ventre © Olha Hutsuliuk Shutterstock

Néanmoins, une peau en bonne santé, correctement hydratée, se remettra certainement plus facilement et plus rapidement qu’un épiderme sec et carencé. Ainsi, l’application d’huiles essentielles ou de crèmes anti-vergetures, qui contiennent des éléments favorisant la régénération du collagène et qui nourrissent la peau peuvent s’avérer intéressantes, à condition toutefois d’être utilisées en amont de l’apparition des marques disgracieuses. Car une fois en place, il est impossible de les faire disparaître à 100 %.

Lors de la grossesse, se masser le ventre favorise le flux sanguin qui apporte nutriments et oxygène à l’épiderme. Enfin, il faut veiller à une hygiène alimentaire correcte et fuir les régimes drastiques à répétitions qui fragilisent la peau et la rendent plus vulnérable à ce type d’altération.

Mes vergetures me complexent énormément : n’y a t-il vraiment rien à faire ?

Bien que ne présentant aucun risque pour la santé, les vergetures peuvent par contre être une source de gêne au quotidien. Dans les cas extrêmes où elles constituent un véritable obstacle dans la vie de tous les jours, un traitement laser peut être envisagé, à discuter avec un dermatologue et qui permettra d’atténuer les marques disgracieuses.

Illustration bannière : Femme enceinte présentant de nombreuses vergetures – © papamafia
Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Sonia C., passionnée de biologie et de nutrition, j’aime l’idée de rendre les sciences accessibles à tous sans pour autant en édulcorer les grands...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis