Espérance de vie : une astuce étonnante pour vivre plus longtemps

Et si l’art et la culture étaient bons pour la santé ? Ou plutôt, si le fait d’être amateur d’art permettait de vivre plus longtemps ? C’est la corrélation mise à jour par des chercheurs britanniques…

Rédigé par Paul Malo, le 28 Dec 2019, à 16 h 25 min

Aller au musée, danser, peindre… Des activités qui pourraient nous faire vivre plus longtemps. Voilà ce que révèle une nouvelle étude britannique qui établit une relation claire entre le goût des arts et la longévité.

Un lien entre amour de l’art et espérance de vie

Les artistes ont beau ne pas cesser de représenter la mort, la fragilité de la vie, au sein de leur art, cet art même peut aussi prolonger la vie… de celles et ceux qui l’apprécient. C’est d’ailleurs ce que vient de révéler une étude récemment publiée dans le British Médical Journal (BMJ)(1). Cette étude souligne en effet la corrélation existant entre le fait d’être amateur d’art et le fait de vivre plus longtemps.

L’art fait vivre plus longtemps © Gorodenkoff

Visiter les musées, aller voir une exposition, même juste une fois par an, contribuerait donc à vous faire vivre plus vieux. Pour arriver à ce constat, Daisy Fancourt et Andrew Steptoe, deux chercheurs de University College de Londres ont suivi un panel de 6.710 britanniques âgés de plus de 50 ans, douze ans durant, depuis 2004.

Pas de différence entre hommes et femmes

Les personnes suivies dans le cadre de cette étude devaient dire si elles se rendaient dans un musée, une galerie d’art, si elles assistaient à une exposition, un concert, une pièce de théâtre, un opéra… Ceux qui se révélaient « réceptifs à l’art », avec un ou deux événements par an, voyaient leur risque de mourir se réduire de 14 %. Les habitués des arts, « pratiquant l’amour des arts au quotidien », c’est-à-dire se rendant à un événement artistique tous les mois voire plus, voient leur longévité croître de 31 %…

L’étude a également veillé à mettre en perspective le niveau d’impact socioéconomique, qui n’est pas sans influer sur l’aptitude à assister à des événements artistiques. Elle confirme la corrélation entre les statuts sociaux les plus élevés et la longévité, ce qui influe naturellement sur l’espérance de vie.

Lire aussi : La musique rend les enfants plus intelligents : deux expériences le prouvent

Autre point clé de cette étude : à la différence d’études similaires par le passé, elle a mis en lumière une absence de différence significative entre les participants selon leur sexe. Homme ou femme, cela ne change en rien les résultats.

Utile aussi pour le bien-être des malades

Selon les chercheurs, les résultats de cette étude sont cohérents avec d’autres études ayant recherché des associations similaires à travers le monde, en Scandinavie, au Canada ou en Grande-Bretagne.

Se rendre à un événement artistique tous les mois augmente la longévité de 31 % © Alberto Andrei Rosu

Toutes estiment que l’art a une influence positive sur les patients et leur bien-être. « Cette étude ne compare en revanche pas le fait d’assister à des activités artistiques et le fait de les pratiquer. Cela reste à explorer », précise l’étude.

Mais au-delà, la pratique artistique, qu’il s’agisse de peindre, chanter, danser, est également bénéfique en termes d’espérance de vie comme de bien-être. Chez les plus de 50 ans, les chercheurs ont clairement constaté une influence positive sur la santé tant physique que mentale des personnes suivies.

Un constat qui rejoint d’ailleurs les analyses de l’OMS, Organisation Mondiale de la Santé, pour qui  « les activités artistiques peuvent servir de compléments aux protocoles thérapeutiques ou renforcer ces derniers ».

Illustration bannière : Femme et sa petite-fille au musée – © Iakov Filimonov

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis