Cohérence cardiaque : contrôlez votre respiration pour réguler votre stress

Être plus zen, on en rêve tous. Pour certains, c’est même une nécessité. Il y va de notre bien-être, mais aussi souvent de notre santé. Cependant, il faut bien l’admettre, nos modes de vie souvent trépidants n’incitent guère à la sérénité. Comment s’offrir un vrai moment de récupération, et réharmoniser notre corps et nos émotions ?

Rédigé par Véronique Desarzens, le 21 May 2017, à 15 h 40 min

Relaxation, yoga, sophrologie… de nombreuses approches permettent à la fois de se détendre et de se ressourcer tout en douceur. Plus on les pratique, meilleurs sont les résultats. Parvenir à se centrer rapidement aussi, c’est parfois important…

Un chemin (rapide) vers la sérénité : la cohérence cardiaque

Avez-vous déjà essayé la cohérence cardiaque ? David Servan-Schreiber, qui était médecin et chercheur en neurosciences cognitives, nous l’a fait connaître dans son magnifique livre, Guérir. Il la considérait comme l’une des 7 méthodes efficaces pour vaincre le stress, les angoisses, la dépression, et bien sûr tout le cortège de maux qui vont avec. Grâce à lui, de plus en plus de personnes pratiquent maintenant ce que l’on pourrait présenter comme une régulation volontaire du rythme cardiaque. Il existe même des livres, des cours et des séminaires qui lui sont consacrés.

Pourtant, rien n’est plus simple que de s’y entraîner tranquillement afin de retrouver en quelques minutes cette fameuse cohérence cardiaque, véritable clé du bien-être, du dynamisme et du mieux-vivre. Pour en faire sans tarder l’expérience, commencez par prendre deux respirations lentes et profondes, et ensuite laissez David Servan-Schreiber vous guider :

Il faut laisser son attention accompagner le souffle tout au bout de l’expiration et la laisser faire une pause de quelques secondes avant que l’inspiration suivante ne se déclenche d’elle-même. Il faut en fait se laisser porter par l’expiration jusqu’au point où elle se transforme naturellement en une sorte de douceur et de légèreté.

Les exercices orientaux de méditation suggèrent de continuer cette pratique centrée sur le souffle le plus longtemps possible et de garder l’esprit vide. Mais pour maximiser la cohérence cardiaque, il faut, après 10 ou 15 secondes de cette stabilisation, reporter consciemment votre attention sur la région du coeur dans votre poitrine.

Pour cette deuxième étape, le plus simple est de vous imaginer que vous respirez à travers le coeur (ou la région centrale de votre poitrine si vous ne sentez pas encore directement votre coeur). Tout en continuant de respirer lentement et profondément, mais sans forcer, il faut visualiser – sentir même – chaque inspiration et chaque expiration traversant cette partie si importante de votre corps.

Imaginez que l‘inspiration lui apporte, au passage, l’oxygène dont elle a tant besoin, et que l’expiration la laisse se défaire de tous les déchets dont elle n’a plus besoin. Imaginez les mouvements lents et souples de l’inspiration et de l’expiration qui laissent le coeur se laver dans ce bain d’air pur, clarificateur et apaisant. (…) Ne lui demandez rien d’autre que d’être lui-même, dans son éléments naturel, et regardez-le simplement se déployer à sa manière en continuant de lui apporter de l’air doux et tendre.

Cohérence cardiaque : communiquer avec son coeur

La troisième étape consiste à vous connecter à la sensation de chaleur ou d’expansion qui se développe dans la poitrine, de l’accompagner et de l’encourager avec la pensée et le souffle.

Elle est souvent timide au début, et ne se manifeste que discrètement. Après des années de maltraitance émotionnelle, le coeur est parfois comme un animal en hibernation depuis longtemps.(…) Une méthode efficace pour l’encourager est d’évoquer directement un sentiment de reconnaissance ou de gratitude et de le laisser envahir la poitrine. Le coeur est particulièrement sensible à la gratitude, à tout sentiment d’amour, que ce soit pour un être, une chose ou même l’idée d’un univers bienveillant. Pour nombre de gens, il suffit d’évoquer le visage d’un enfant qu’on aime et qui vous aime, ou encore celui d’un animal familier. Pour d’autres, c’est une scène de paix dans la nature qui apportera avec elle la gratitude intérieure. Enfin, pour d’autres encore, elle viendra avec un souvenir de bonheur dans l’action, descente de ski, voile…

Pendant cet exercice, on constate parfois qu’un sourire monte doucement aux lèvres, comme s’il était né dans la poitrine et venu éclore sur le visage. C’est un signe tout simple que la cohérence s’est établie.

Plus on s’exerce à utiliser cette technique, plus il devient facile d’entrer en cohérence. Une fois que l’on s’est familiarisé avec cet état intérieur, on devient capable de communiquer pour ainsi dire directement avec son coeur.

Et pour cause : l’équilibre du coeur influence celui du cerveau. Beau programme, n’est-ce pas ? Et tout cela en quelques minutes seulement ! Vous l’adoptez ? Si oui, faites-nous part de vos impressions…

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, rédactrice indépendante, orientée mieux-être, santé, environnement, produits naturels et autres potions « maison ».

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis