Les raisons d’une transpiration excessive

Pourquoi transpirons-nous et quels sont les moyens pour limiter une transpiration excessive ?

Rédigé par Annabelle Kiéma, le 18 Aug 2020, à 15 h 10 min

Processus on ne peut plus naturel, la transpiration, quand elle est excessive, nous gêne au quotidien. Mais comme nous n’avons pas envie de nous tartiner les aisselles de produits chimiques, essayons de mieux comprendre les causes et voyons quelles solutions adopter pour limiter la transpiration excessive et éviter les odeurs désagréables.

Quand la transpiration est excessive

Brisons un tabou : oui, tout le monde transpire et oui, nous avons tous et toutes vécu (au moins) un grand moment de solitude nous retrouvant avec d’énormes auréoles sous les bras !

La transpiration, un mécanisme indispensable

Comme la nature est bien faite : elle a créé un moyen ingénieux pour permettre au corps de réguler efficacement sa température. Lorsque l’organisme chauffe, il évacue de l’eau par les pores et c’est l’évaporation qui le refroidit.

La transpiration, un mécanisme naturel et très bien fait ! – © Skydive Erick

Mais le corps ne s’échauffe pas uniquement à cause d’une météo caniculaire ou pendant une séance intense de cardio : le stress aussi provoque un coup de chaud, d’où les mains moites juste avant une présentation lors d’une réunion importante !

Nous ne sommes pas tous égaux face à la transpi !

Pourquoi certains ont besoin de s’essuyer le front toutes les cinq minutes quand d’autres ont l’air frais et pimpants en toute situation ?

La première des choses à savoir est que nous ne sommes pas tous équipés du même nombre de glandes sudoripares : nous en possédons entre 2 et 4 millions ! A noter toutefois qu’une personne dotée d’une grande quantité de glandes sudoripares pourra transpirer moins qu’une personne qui en a moins…

De plus, et c’est la science qui le dit, les hommes tendent à transpirer davantage que les femmes alors que l’un et l’autre des deux sexes possède en moyenne le même nombre de glandes sudoripares.

Le fait d’être sportif ou sédentaire fait aussi la différence : une personne qui bouge peut transpirera davantage lorsqu’elle fera un effort.

Les causes médicales d’une transpiration excessive

Une transpiration particulièrement excessive peut être due à divers facteurs.

Ainsi, la prise de certains médicaments comme des antibiotiques ou les traitements contre l’hypertension peuvent avoir pour effet secondaire d’augmenter la production transpiration.

Des dérèglements hormonaux observés dans le cadre d’une hyperthyroïdie par exemple ou durant la période de périménopause entraînent parfois une transpiration excessive.

Il peut arriver que certaines maladies chroniques aient pour symptôme une hypersudation.

L’hyperidrose touche 1 à 3 % de la population – © leungchopan

Enfin, chez un faible pourcentage de la population, la transpiration excessive est une pathologie. Il s’agit d’hyperhidrose qui est soit primaire quand elle est d’origine génétique, soit secondaire lorsque la transpiration en excès est liée à une autre pathologie. Une ou des parties du corps, comme les mains et les pieds, produisent de la transpiration en excès.

Je transpire beaucoup, que faire ?

Dans la plupart des cas, la transpiration excessive n’est pas pathologique mais franchement gênante. Parfois, il suffit d’adopter de bons réflexes.

Si c’est surtout l’odeur de transpiration qui vous dérange, vérifiez du côté de votre alimentation. En effet, certains aliments nous font sentir mauvais.

Les solutions naturelles antitranspiration

Deux huiles essentielles aux propriétés antifongiques et antibactériennes sont ultra efficaces pour limiter les odeurs : le géranium rosat et le palmarosa. Lorsque la transpiration excessive est d’origine hormonale, la sauge sclarée sera votre meilleure alliée.

Si votre déodorant anti transpirant naturel est peu efficace, essayez aussi l’argent colloïdal : cette solution composée d’eau ultra pure et d’ions d’argent vient à bout des bactéries responsables des mauvaises odeurs. Un pschit sous les aisselles et hop, finies les mauvaises odeurs de transpiration !

Mais en temps normal, la sueur est inodore car elle n’est composée que d’eau salée. C’est son contact avec les bactéries et autres levures présentes sur la surface de la peau qui lui confèrent cette mauvaise odeur. Pour éviter le désagrément, outre les règles d’hygiène basique, il convient d’éviter les matières synthétiques. Préférez des vêtements amples en matière naturelle et respirante.

En outre, même si vous n’êtes pas fan de l’épilation, sachez que les poils ont tendance à retenir les odeurs : plus il y en a, plus ils augmentent la diffusion.

Si vous transpirez des pieds, découvrez ces remèdes naturels aux odeurs de pieds.

Un dernier facteur bien identifié augmente la transpiration, comme une transpiration excessive de la tete ou les mains moites. Le coupable est le stress qu’il est possible d’apprivoiser par diverses méthodes : sport, yoga, sophrologie, méditation, cohérence cardiaque… A vous de trouver ce qui vous convient le mieux !

Illustration bannière : transpiration excessive – © Antonio Guillem
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je fais partie de ce qu’on appelle désormais les « slasheurs » : je suis rédactrice / sophrologue / et j’enseigne le français comme langue...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. J’ai rarement lu un article qui ne dit « rien » à propose du sujet qu’il voudrait traiter !

  2. L’argent colloidal peut notamment être une bonne alternatives aux huiles essentielles pour celles et ceux en processus d’épilation à la lumière pulsée ! Pour avoir essayé c’est vrai que ça neutralise totalement les mauvaises odeurs des aisselles transpirantes.
    D’ailleurs c’est vraiment un produit multiusages utilisé depuis la nuit des temps etc un vrai petit remède de grand mère.

Moi aussi je donne mon avis