Les bienfaits de l’aneth, allié de la digestion

Plante aromatique aux saveurs anisées, l’aneth est souvent utilisé en cuisine pour assaisonner des légumes ou un poisson. Ce que l’on sait peut-être moins, c’est qu’il possède de nombreux bienfaits santé, en premier lieu pour la digestion.

Rédigé par Agathe Perrier, le 12 Oct 2020, à 18 h 18 min

C’est une herbe verte qui pousse pendant l’été, dont les feuilles ont la forme de rameaux où éclosent de petits fruits : l’aneth. Connu pour son goût légèrement anisé, qui rappelle un subtil mélange de fenouil sauvage et de menthe, il s’associe à merveille avec les entrées (soupes, salades de crudités), les fruits de mer ou les marinades de poisson, saumon et hareng particulièrement.

Aneth, plante polyvalente de la même famille que le céleri

Source d’antioxydants, de calcium, de potassium ou encore de phosphore, c’est en plus un allié pour le bon fonctionnement de notre organisme. Passage en revue de ses vertus.

aneth sauvage

L’aneth sauvage aussi baptisée ‘fenouil bâtard’, pousse en Asie centrale et autour du bassin méditerranéen © Sirle Kabanen

L’aneth et ses nombreux bienfaits

L’aneth se révèle un allié de taille puisqu’il :

  • améliore la digestion et stimule le transit : après un repas un peu trop copieux ou en cas de difficulté pour digérer un aliment, une infusion à base d’aneth vous permettra de vous sentir mieux rapidement.
  • apaise les troubles intestinaux : l’aneth a des vertus antispasmodiques. Cela signifie qu’il
    calme les douleurs dus à des ballonnements, des flatulences, des colites spasmodiques
    ou des fermentations intestinales. L’infusion se révèle là aussi la meilleure option pour soulager son ventre. Si son goût ne vous plaît pas tellement, l’huile essentielle d’aneth
    fera parfaitement l’affaire.
  • renforce les défenses immunitaires : avec ses propriétés anti-inflammatoires, l’aneth
    combat les inflammations. En parallèle, il protège l’organisme des virus et bactéries, notamment pendant l’hiver. De quoi se prémunir contre les maux saisonniers.
  • agit sur la rétention d’eau : il faut également savoir que l’aneth est un puissant diurétique. Les diurétiques favorisent à la fois l’augmentation de la production d’urine et l’accélération de son élimination. Ils peuvent ainsi influer sur la rétention d’eau et éviter les oedèmes de petite taille.
  • prévient l’oxydation des tissus : grâce aux antioxydants qu’il contient, l’aneth joue un
    rôle contre le vieillissement cellulaire et a donc un effet anti-âge.
aneth

Bénéficiant de propriétés naturelles carminatives, l’aneth et les graines d’aneth facilitent aussi l’expulsion des gaz, sources d’inconfort digestif © Chamille White

Aneth : Un peu d’histoire

L’aneth fait partie de la famille des apiacées, à l’instar du fenouil, du persil ou de la coriandre. Il est originaire du bassin méditerranéen et de l’Asie centrale.
Son nom vient du grec ancien anethon et signifie « qui pousse vite » – sa tige peut d’ailleurs mesurer jusqu’à 1,5 m !
Cette plante est consommée depuis les temps anciens car son nom est mentionné dans la Bible et les écrits égyptiens notamment. Elle était alors employée principalement pour ses propriétés digestives.
Les Romains l’utilisaient néanmoins en décoration des salles de banquet.

Elle était également réputée au Moyen-âge pour protéger contre les sorcières et le mauvais oeil. C’est pourquoi il n’était pas rare de croiser des personnes portant un petit sac d’aneth sur la poitrine.

Comment consommer l’aneth ?

En cuisine, comme assaisonnement. On cisèle les brins et on les parsème dans nos plats. En infusion aussi, à raison de 5 à 8 grammes par litre d’eau bouillante. Ou enfin en huile essentielle que l’on trouve dans le commerce ou en magasin spécialisé.

Aneth – Bon à savoir

On peut aussi utiliser les tiges jeunes en tronçons, éventuellement épluchées, pour apporter du caractère à une poêlée de légumes ou à des moules marinières par exemple.

Il est possible de cultiver l’aneth dans son jardin ou de se procurer de l’aneth frais en supermarché, généralement en barquette ou bouquet. Il doit alors avoir une couleur verte bien vive, signe de fraîcheur.
Il suffit ensuite de le conserver au réfrigérateur en plaçant les tiges dans un bol d’eau ou en les enveloppant à l’intérieur d’un essuie-tout humidifié.

Quant aux graines d’aneth séchées, elles se gardent dans un contenant hermétique au frais et au sec.

aneth

Aneth/fenouil, deux plantes différentes utilisées à des fins de cuisine ou de décoration © Arkhipenko Olga

Quelques précautions avant de consommer l’aneth

Il n’existe pas de préconisations spécifiques avant d’utiliser l’aneth en cuisine ou en infusion. À noter cependant que les personnes allergiques aux plantes de la famille de la carotte (céleri, coriandre, fenouil) peuvent déclencher une réaction en le consommant.

L’huile essentielle d’aneth est par contre déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes, personnes épileptiques, enfants et personnes âgées.

Illustration bannière : Souvent confondu avec le fenouil, l’aneth n’a pas le goût distinct de réglisse noire de son cousin le fenouil © Scharfsinn
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste indépendante, j'aime découvrir et faire découvrir des projets et initiatives qui veulent faire bouger les choses. Particulièrement au niveau...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis