A lire : “Mensonges, régime Dukan et balivernes”

A lire : "Mensonges, régime Dukan et balivernes"

Le régime Dukan a ses adeptes et ses plus fervents opposants !
Il a été prouvé maintes fois que les régimes très restrictifs et intolérants pouvaient s’avérer dangereux car ils sont susceptibles d’entraîner des carences. C’est déjà plus que problématique mais ce n’est pas tout !

Ce type de régimes, l’hyperprotéiné du Docteur Dukan en tête, produisent des effets psychologiques et entraînent des troubles du comportement alimentaire et émotionnel. C’est ce que dénoncent les docteurs Apfeldorfer et Zermati, auteurs de plusieurs livres sur la relation à l’alimentation et l’amaigrissement et du nouvel ouvrage “Mensonges, régime Dukan et balivernes”

Une nouvelle attaque contre Dukan

Plus tôt cette année, nous avions relayé l’information sur cet événement qui a fait coulé beaucoup d’encre : l’Ordre national des médecins attaque le Professeur Dukan et son régime calamiteux pour non-respect du code de déontologie médicale.

Si pendant des années Dukan a pu écouler ses stocks de livres prônant son régime miracle en toute impunité, l’Ordre départemental des médecins de Paris est enfin sorti de son mutisme en attaquant le célèbre docteur, l’article 19 du code de déontologie médicale à l’appui. « La médecine ne doit pas être exercée comme un commerce ».

Les docteurs Apfeldorfer et Zermati, présidents d’honneur du GROS (Groupe de Réflexion sur l’Obésité et le Surpoids) s’insurgent contre le régime Dukan, mais pas uniquement ! Ils dénoncent tous les régimes, de manière générale. Quoi de plus normal lorsque l’on sait qu’en moyenne, 2 ans après leur régime, 90 % des personnes ont repris leur poids initial, si ce n’est plus !

Le régime Dukan est emblématique selon le Docteur Zermati car tout d’abord, il concerne des millions de gens à travers le monde et qu’en plus, il compte parmi les régimes les plus restrictifs. Conséquences dénoncées par le nutritionniste : de nombreux troubles sont occasionnés.

Des conséquences sur la silhouette et dans la tête

Après le régime, c’est le comportement alimentaire de l’individu soumi à de telles restrictions qui s’en trouve totalement détruit. Le docteur Apfeldorfer, psychiatre et psychothérapeute relève que les adeptes des régimes développent des troubles alimentaires (compulsions type boulimie, à force d’osciller entre le contrôle à tout prix et le moment où ils craquent) et ne savent plus écouter leurs sensations alimentaires. Entre la reprise de poids et le sentiment d’échec, c’est la perte d’estime de soi qui arrive inévitablement.

  • A lire : « Mensonges, régime Dukan et balivernes » des docteurs Apfeldorfer et Zermati, aux éditions Odile Jacob.

*

Sur la nutrition :