Dukan enfin attaqué par les médecins

Dukan enfin attaqué par les médecins

Chez consoGlobe, on a les idées plutôt ouvertes en ce qui concerne les médecines douces, les approches non conventionnelles et strictes de la santé, comme l’atteste notre rubrique Santé préventive, mais on se méfie beaucoup de certaines recommandations trop commerciales pour être bonnes.

Et on a déjà alerté sur le “régime” du Pr Dukan avec cet article qui vous a fait réagir : le régime dukan, une hérésie diététique. Beaucoup d’entre vous découvraient la levée de boucliers contre cette méthode. Aujourd’hui, ce ne se sont pas seulement les diététiciens-nutritionnistes qui montent au créneau : ce sont carrément les médecins, via leur Ordre.

L’Ordre national des médecins contre le régime Dukan

Le controversé nutritionniste Pierre Dukan est attaqué par le Conseil national de l’ordre des médecins et par le Conseil départemental de l’ordre des médecins de Paris pour non-respect du code de déontologie médicale.

regime dukan heresie

« On ne s’attaque pas à des gens qui ont vendu 20 millions de bouquins. » L’Ordre départemental des médecins de Paris s’est longtemps abrité derrière l‘énorme succès commercial et médiatique de M. Dukan pour justifier son mutisme. Pourtant, en privé les professionnels de la santé ne manquaient pas de s’alarmer du succès d’un régime protéiné jusqu’à l’absurde et de la crédulité des “patients”.

Dukan, un régime déjà discrédité

Selon une enquête de Santé-médecine et du Journal des femmes auprès de près de 5000 internautes a conclu que le poids perdu est repris entre six mois et deux ans après le régime dans plus de 50 % des cas.

Un mutisme des médecins en pleine contradiction avec l’article 19 du code de déontologie médicale qui décrète que « la médecine ne doit pas être exercée comme un commerce ». Le temps du commerce aura duré assez longtemps pour que Pierre Dukan fasse fortune.

Le Conseil départemental de l’ordre des médecins de Paris pour non-respect du code de déontologie médicale.

Et c’est pourquoi les 2 procédures entamées contre lui récemment risquent de ne pas le gêner beaucoup.

  • La première devant le Conseil national se fonde sur l’article 19,
  • L’autre devant le Conseil départemental de Paris lui fait grief de  sa suggestion d’accorder des points supplémentaires au bac aux élèves idéalement minces. Une proposition qui a suscité une réprobation générale.

Vilipendé pour un régime aux effets calamiteux sur la santé, controversé de toutes parts pour son manque d’éthique, Pierre Dukan ne sera pas très gêné puisqu’il ne consulte plus. Seul son prestige en prendra un coup. Mais cela aura-t-il une influence sur la courbe de vente de ses ouvrages ?

Selon un nutritionniste connu, Jean-Michel Cohen, qui a toujours contesté le “régime” Dukan, celui dernier pourra toujours sévir : pire, celui qui a « jeté le discrédit sur la profession de nutritionniste » risque de se faire encore de la pub s’il est condamné par l’Ordre des médecins. De plus, grâce au principe de la liberté d’expression que lui reconnaîtra toujours la justice civile, il pourra continuer à faire la promotion de ses produits et de ses livres

Tout dépendra donc du bouche à oreille. Donc de nous tous.

*