La composition du Nutella par Nutella : sans phtalates

La composition du Nutella par Nutella : sans phtalates

Suite à de nombreux articles parus dans la presse critiquant la célèbre pâte à tartiner Nutella pour des motifs variés, la société Ferrero nous a fait parvenir un communiqué remettant les choses au point sur la composition du produit. Nutella par Nutella donc.

Nous la partageons intégralement avec vous … avant de souligner  pourquoi ce communiqué oublie la critique essentielle faite à la marque de Ferrero.

A la suite de plusieurs articles parus au cours des derniers mois au sujet de Nutella, Ferrero France souhaite porter à la connaissance de votre rédaction les faits suivants :

1- Pas de phtalates dans le Nutella

1. Le Nutella ne contient pas de phtalates dans sa composition, ni dans son emballage

a) Les phtalates n’entrent pas dans la recette du Nutella : aucun phtalate n’est incorporé dans la composition du Nutella.

nutellab) L’emballage de Nutella ne contient pas de phtalate  : les phtalates ne sont présents que dans les plastiques. Le pot de Nutella est en verre (1) et son opercule est en aluminium : aucun plastique n’entre donc dans la composition des emballages primaires de Nutella. Les couvercles en plastique sont certifiés sans phtalates par les fournisseurs de Ferrero.

c) Les phtalates sont omniprésents dans l’environnement Les phtalates, par leur caractère volatile, sont omniprésents dans l’environnement domestique, à tel point qu’il est possible de relever leur présence dans l’air ambiant et dans l’eau. Des traces éventuelles peuvent être également relevées dans des matériaux ou des produits qui en sont à l’origine dépourvus. Ce phénomène inévitable est à l’origine de la présence de faibles traces de phtalates dans pratiquement tous les aliments. (1)

Les autorités sanitaires européennes ont fixé des limites d’ingestion journalière : il ne faut pas dépasser 1 500μg (microgrammes) par jour. Les analyses menées sur Nutella par des laboratoires indépendants (Laboratoire Sofia à Berlin et Laboratoire Galab à Hambourg), réalisées en avril 2010, montrent la présence de traces infimes de phtalates (60μg/kg en moyenne), équivalentes voire inférieures à celles que nous retrouvons dans n’importe quel autre produit (en moyenne 65μg/kg).

Il faudrait ainsi une consommation correspondant à 25kg de Nutella par jour pour atteindre la limite fixée par les autorités, soit 1 660 tartines de 15 g.

*

(1) Ferrero a sans doute oublié que bien des pots de Nutella sont en … plastique.

(2) Ndlr : un reportage télévisé d’Arte de juillet 2010 affirmait que le Nutella contient du DEHP, un phtalate considéré comme un des plus dangereux, et qi a été mis en évidence l’Office Fédéral de l’environnement. La société Ferrero soulignait alors  que la quantité de phtalate contenu dans le Nutella est négligeable et donc inoffensive pour la santé.

La suite > Les OGM et Nutella