L’agriculture bio progresse dans votre quotidien

La bio ne connaît pas la crise : 2015 a été une année record pour l’alimentation et l’agriculture biologique en France, confirmant sa tendance à la hausse depuis plusieurs années. Ainsi, 2/3 des Français ont consommé régulièrement bio en 2015.

Rédigé par Alan, le 2 Mar 2016, à 18 h 30 min
L'agriculture bio progresse dans votre quotidien

L’agriculture biologique continue de se renforcer en France, dans un contexte de crise de l’agriculture. Lors de l’ouverture du Salon de l’Agriculture 2016, l’Agence Bio a présenté les chiffres de 2015, nouvelle année record pour la bio, tant en termes de consommation alimentaire que de surfaces agricoles.

 

6 Français sur 10 consomment des produits bio régulièrement

Si les Français étaient 49 % à consommer des produits bio régulièrement en 2013, ils sont 65 % à le faire en 2015. C’est ce qu’indique le nouveau Baromètre Agence BIO / CSA, qui précise aussi que quasiment 9 Français sur 10 en ont consommé de manière occasionnelle (89 % contre 75 % en 2013 et 54 % en 2003). Le bio est progressivement passé d’occasionnel à habituel.

La répartition des produits varie selon chacun mais les fruits et légumes bio arrivent en tête, privilégiés par 78 % des consommateurs de produits bio. Viennent ensuite :

  • les produits laitiers (65 %),
  • les produits d’épicerie bio (51 %),
  • les oeufs bio (53 %),
  • les boissons bio (47 %),
  • la viande bio (39 %),
  • le pain bio (31 %).

L’ensemble de ces chiffres est en hausse par rapport à l’année 2014, preuve d’une tendance globale à la hausse de la consommation.

tomates-legumes-fruits-bio-01

Le lieu d’achat varie aussi mais pour 81 % des gens il s’agit de grandes et moyennes surfaces. Les marchés sont aussi privilégiés pour un tiers des consommateurs bio, puis viennent les magasins bio et la vente directe à la ferme.

 

Les Français ont une bonne image du bio

Consommer des produits bio peut se faire pour de multiples raisons. Les Français mettent principalement en avant le fait de consommer des produits alimentaires :

  • plus sains / meilleurs pour la santé (63 %),
  • plus respectueux de l’environnement et en faveur du développement durable (58 %),
  • ayant plus de goût (56 %).

Plus de 3/4 des Français considèrent que la bio est une solution aux problèmes environnementaux.

Un marché qui se porte bien

poivrons-paprika-legumes-fruits-bio-02

On estimait le marché des produits bio à 5,5 milliards d’euros en fin d’année 2015. En un an, les produits bio ont connu une croissance globale de 10 %, tous secteurs réunis.

Outre l’achat de produits bio, les Français souhaitent aussi en majorité les retrouver dans d’autres structures comme l’école (88 % des parents le souhaitent) ou même les restaurants (79 % contre 54 % précédemment).

 

Qui dit produits bio dit agriculture bio

Le rapport de l’Agence bio ne parle pas que de consommation, il évoque aussi la production. A ce sujet, on apprend que la surface de terres cultivées en agriculture bio a augmenté de 17 % en un an. En 2015, 1,31 million d’hectares ont été cultivés en bio en France.

Une partie des produits sont importés mais la création d’emploi est effective, le bio en nécessitant d’ailleurs plus que l’agriculture traditionnelle. A l’heure actuelle, 42 216 personnes travaillent pour l’agriculture bio (producteurs ou transformateurs), soit 7 % de plus qu’en 2014.

citrouilles-carottes-aubergines-legumes-bio-02

L’information circule également mieux et il apparaît que la majorité des Français a de bonnes notions sur la relation entre bio et OGM, le cahier des charges du bio, le bien-être animal et l’alimentation des animaux.

L’enquête révèle aussi que la consommation bio fait évoluer sa façon de consommer en règle générale. Des efforts sont réalisés en matière d’achat de légumes de saison et de produits du mois, une attention portée aux produits frais, une sensibilisation à la réduction du gaspillage alimentaire et des emballages ou encore une préférence pour les produits locaux.

Source : http://www.agencebio.org/

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

4 commentaires Donnez votre avis
  1. Malheureusement, les actes de notre ministère agricole ne sont pas du tout en accord avec les promesses!
    JE VOUS INVITE DONC A SIGNER SUIVANT CE LIEN:

    http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/soutien-agriculture-biologique-929.html

  2. Malheureusement, Mr Le Foll soutient l’agro-écologie et l’agriculture bio…en paroles!
    Les actes sont tout autres: reporterre.net/M-Le-Foll-parle-d-agro-ecologie
    Les aides continuent d’aller massivement aux pratiques les plus polluantes et les plus destructrices d’emplois agricoles.

  3. ça c’est bien vrai +la pac que nous payons je suis d’accord avec didier

  4. Tout cela est bel et bon, mais dans nos campagnes, trouver du bio relève du parcours du combattant (je parle pour les fruits et légumes)!
    Une bricole par ci, une bricole par là.
    Après, il faut faire “quelques” kilomètres pour trouver son bonheur.
    Et notre “brave” gouvernement qui réduit les primes aux agriculteurs bio !
    Belle image, bel encouragement.
    Mieux vaut engraisser les riches céréaliers qui investissent une bonne partie du pactole dans l’immobilier et qui continue à arroser joyeusement à coup de produits chimiques.
    C’est vrai que le bio ne fait pas le bonheur de la FNSEA.

Moi aussi je donne mon avis