Local et maison : vers une multiplication des restaurants-potagers ?

Local et maison : vers une multiplication des restaurants-potagers ?

Les potagers urbains sont en constante progression et la tendance de l’hyperlocal n’a jamais été autant plébiscitée. Dernière sortie médiatisée, celle de la nouvelle carte « naturalité » mise en avant par le chef Alain Ducasse. Le local et maison fait recette, et notamment auprès des restaurants, qui n’hésitent plus à disposer d’un potager directement sur place. Zoom sur une initiative intelligente développée par les restaurants : du potager à l’assiette, sans intermédiaires !

Les restaurants-potagers vont-ils fleurir partout dans l’Hexagone ?

Qu’obtient-on si l’on associe potager urbain, hyperlocal et restaurant ? La réponse est simple : des restaurants-potagers ! Le concept est pratique et plutôt logique lorsqu’on y réfléchit.

Ainsi, une poignée de grands restaurants et hôtels fonctionnent déjà sur ce type de procédé et disposent d’un potager sur place. C’est le cas par exemple de la brasserie Frame à Paris.

Restaurants-potagersLes chefs Français sont également de plus en plus nombreux à se fournir dans des potagers proches de leurs restaurants ou à disposer de leurs propres parcelles.

Mais, c’est rarement le cas au sein même de leurs cuisines. Le dernier projet en date concerne la construction du potager au sein du restaurant de Florent Layden.

Les restaurants-potagers ont le vent en poupe… mais restent encore discrets en milieu urbain

Les petits restaurants-potagers en milieu urbain sont encore discrets sur l’Hexagone. Jusqu’à présent, seuls quelques privilégiés bénéficient d’assez d’espace pour accueillir un potager capable de nourrir l’ensemble de sa clientèle.

 

 multiplication des restaurants-potagers ? Cependant, avec la démocratisation et l’évolution des techniques d’agriculture urbaine et verticale (la culture hydroponique par exemple), il est fort probable que les restaurants dotés de potager sur toit ou en cour intérieure commencent à fleurir dans nos villes françaises.