Le vin chaud, tonique et épicé, plaisir de l’hiver

Rédigé par Véronique Desarzens, le 9 Dec 2015, à 18 h 00 min

Comment lutter contre la fatigue et les virus de saison, mais aussi se réchauffer tout en se faisant faire plaisir ? Réponse avec un classique, un tonique et quelques épices. Le froid est de retour. Et nous connaissons tous la plus délicieuse des manières de le déjouer : le vin chaud.

L’incontournable vin chaud

Le vin chaud réchauffe le coeur et l’organisme. Ce classique des veillées d’hiver a aussi l’heureuse réputation d’avoir, grâce aux substances que l’on retrouve en grande quantité dans certaines épices, quelques qualités bonnes non seulement au palais mais aussi pour la santé.

Recette

  • Ajoutez 2 bâtons de cannelle, deux clous de girofle, l’écorce d’une orange non traitée et 125 g de sucre à 7,5 dl, soit l’équivalent d’une bouteille de vin rouge.
  • Facultatif : et pourquoi pas un peu de gingembre frais ?
  • Chauffez doucement, servez !

vin-chaud-hiver-epice

Rhume, refroidissements, bronchite, angine, fatigue hivernale ? Un ou deux petits verres de vin chaud par jour, ou alors un verre quand vous avez simplement envie de vous réchauffer.

La cannelle

La médecine traditionnelle de l’Inde, l’ayurvéda, utilise la cannelle depuis des millénaires à d’autres fins que le seul plaisir gustatif : cette plante stimulante, aux propriétés antiseptiques, s’avère en effet un bon détoxiquant.

En plus d’avoir une action naturellement purifiante sur l’ensemble de l’organisme, elle le rafraîchit et le renforce.

Appréciée à la fois pour apaiser la douleur et pour encourager la digestion, elle stimule également la sudation, raison pour laquelle elle est recommandée en cas de rhume, de toux, de refroidissements, d’états grippaux et de congestion. Tonifiante, elle convient également bien aux personnes fatiguées ou en convalescence.

Au Moyen Âge déjà, en plus de relever les vins de l’époque, dont le fameux Hypocras (nous en reparlerons…), la cannelle aidait à lutter contre les microbes et à soulager les infections hivernales.

En simple infusion, la cannelle facilite la digestion. C’est aussi une bonne manière de chasser naturellement une fatigue passagère.

Un autre « tonique » ?

Cannelle toujours, mais cette fois avec de l’écorce de quinquina, appelée aussi « l’écorce des écorces » et qui provient d’un petit arbuste originaire d’Amérique du Sud, pour une préparation délicieusement tonique :

  • Laissez macérer 20 g d’écorce de quinquina et un bâton de cannelle dans 1 litre de vin doux pendant 1 mois, filtrez.

toniques-epices-quinquina-hiver

Grippe, états infectieux, manque ou perte d’appétit, affaiblissement, fatigue générale : un ou deux petits verres par jour. Comme toujours, en sachant l’apprécier sans en abuser.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, rédactrice indépendante, orientée mieux-être, santé, environnement, produits naturels et autres potions « maison ».

4 commentaires Donnez votre avis
  1. très bonne recette.j’en sais quelque chose

  2. Bonjour, une petite question :

    Relisez vous vos articles avant de les publier?

    Vin Chau

    Rien ne vous choque? …

    Hugo

    • C’est ainsi qu’apparaît votre article sur facebook :

      « Tonique et épicé, le vin chau, plaisir réconfortant de l’hiver » …

    • Et vous, vous arrive-t-il de réfléchir avant de faire la leçon aux autres ? Rien ne vous choque quand vous voyez que « chaud » est écrit correctement sur la page de ConsoGlobe et que cela a été reporté avec une faute sur la page FB ? Les petits soucis techniques, ça arrive, non ? 🙂

Moi aussi je donne mon avis