Le cynorrhodon : en forme tout l’hiver grâce à des vins et des élixirs plaisirs !

Rédigé par Véronique Desarzens, le 23 Nov 2015, à 12 h 23 min

Avec notre 17e volet de « 20 sur VINS », c’est le dernier moment pour préparer de quoi booster notre système immunitaire avant l’hiver ! Au menu pour cela, des baies riches en vitamine C.

Le cynorrhodon, pour aider votre organisme en hiver

Fruit de l’églantier, ce joli rosier sauvage, le cynorrhodon se caractérise par son goût acidulé et… sa haute teneur en vitamine C.

Excellent pour activer les défenses naturelles de l’organisme, il est utile aussi bien en infusion qu’en vin, tant pour prévenir que pour traiter les refroidissements.

Vin de cynorrhodon

Pour préparer un vin très stimulant :

  • Laissez macérer pendant 15 jours 100 g d’écorce séchée de cynorhodon dans une bouteille de vin rouge assez corsé, puis filtrez.
cynorrhodon arbuste fruit santé

Le cynorrhodon est bon pour la santé © Auhustsinovich Shutterstock

  • Pour faire le plein de vitamine C, renforcer le système immunitaire, prévenir ou traiter fatigue et refroidissements… un petit verre par jour !

Une recette plus rapide et plus simple pour rester en forme malgré les frimas ?

  • Versez une tasse d’eau bouillante sur une cuillère à café de cynorrhodon, laissez infuser 10 minutes puis filtrez.
  • Buvez une tasse 3 fois par jour, mais attention : pas trop tard dans la journée, car tant de vitamines risquerait de vous empêcher de dormir !

Liqueur de cynorrhodon

Cueilli et apprécié depuis la nuit des temps, souvent en confiture, le cynorrhodon se prête également à la préparation d’une liqueur. Cette dernière stimule le système immunitaire, réchauffe le coeur et aide à mieux passer l’hiver :

  • Recouvrez 200 g d’écorce de cynorrhodon séché et 100 g de sucre roux de 6 dl d’alcool à 50°.
  • Laissez macérer pendant 4 semaines. Filtrez, et diluez la préparation obtenue dans 4 dL d’eau.
  • Rhume, refroidissements, périodes d’épidémies : un petit verre par jour.

Sirop de cynorrhodon

cynorrhodon arbuste fruit santé

Le cynorrhodon pousse sur un arbuste © sunsinger Shutterstock

Ce petit fruit au goût acidulé permet aussi de préparer un sirop, utile dans de tout autres circonstances…

  • Écrasez 200 grammes de cynorrhodon, recueillez-en le jus, et faites cuire ce dernier avec son poids égal en sucre, en remuant jusqu’à épaississement. Conservez en flacons bouchés.
  • En cas de diarrhée  : 3 cuillerées à soupe par jour pour un adulte, 3 demi-cuillerées pour un enfant.

Prudence toujours…

Vous le savez, mais on vous le rappelle tout de même : les vins et autres préparations alcoolisées sont réservés aux adultes. Ils sont toujours à consommer avec modération, et tout problème de santé qui persiste doit faire l’objet d’une consultation médicale !

Illustration bannière : Cueillette de cynorrhodon © Invi Shutterstock

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, rédactrice indépendante, orientée mieux-être, santé, environnement, produits naturels et autres potions « maison ».

4 commentaires Donnez votre avis
  1. Pourriez-vous nous dire comment recueillir le “jus” ??(voir recette préparation du sirop) Car il n’y en a guère dans les cynorrhodons …
    Lors de l’infusion, la vit.C n’est-elle pas altérée par l’eau bouillante ?? En reste t-il vraiment encore ??

  2. il nous donne beaucoup de vitamine

  3. Vos recettes de vin et liqueur sont avec des “écorces séchées”.. comment procéder ? c’est juste le fruit séché ou il faut l’épépiner (et là c’est pas la même histoire…) ?
    Merci d’avance

    • Bonjour,
      Pour les préparer dans les règles de l’art, l’idéal est de retirer les grains et le poil à gratter. Evidemment, c’est long… Mais la liqueur, par exemple, n’en sera que meilleure. Pour les autres propositions, vous pouvez aussi couper le fruit en deux, le mettre entier, puis filtrer et passer au tamis. Bonnes dégustations !

Moi aussi je donne mon avis