Saumon : encore de nouvelles vertus

Rédigé par Emma, le 9 Jan 2014, à 15 h 37 min

Découverte – Connu pour sa teneur exceptionnelle en omégas 3 (comme tous es autres poissons gras), le saumon présente aussi un intérêt nutritionnel, avec ses protéines cette fois. C’est ce qu’a découvert un chercheur canadien en s’intéressant aux effets de la consommation de poisson sur la prévention du diabète.

Des protéines de poisson très intéressantes

saumoncruLes chercheurs n’en finissent pas de découvrir les bienfaits de la consommation de poisson, surtout les poissons dits « gras » (saumon, morue, harengs, bonite, sardines, maquereaux).

Alors que tous s’intéressaient surtout aux lipides de ces poissons (les fameux omégas-3), le scientifique canadien André Marette à l’université de Laval, s’est tourné vers les protéines. Il a présenté les résultats de ses travaux lors des Journées Francophones de Nutrition, qui se sont déroulées à Bordeaux, en décembre 2013.

Le saumon en vedette

Son sujet portait sur la prévention du diabète de type 2 (celui qui touche les personnes plus âgées et pas à leur naissance (= diabète de type 1)). Il a pris comme postulat que ce diabète n’est pas seulement un problème de métabolisme des glucides et des lipides, mais aussi des protéines.

Faut-il arrêter d'acheter du Saumon de Norvège ?

Après plusieurs études menées sur les souris et les humains, il a déterminé d’abord quels poissons gras, puis quelles sortes de protéines en particulier pouvaient avoir des actions sur la prévention du diabète de type 2 et des maladies métaboliques afférentes (hypertension, glycémie élevée, embonpoint sur le tour de taille, cholestérol élevé, triglycérides élevés).

lesplusboutique213Résultats : ce sont tout particulièrement les protéines  du saumon qui ont des bénéfices très intéressants, notamment pour les personnes obèses qui ne sont pas encore diabétiques.

Les expériences sur les souris donnent des effets très positifs, non seulement sur la sensibilité à l’insuline, mais aussi sur tous les autres facteurs de risque lié à l’obésité et au diabète : une diminution des triglycérides, une baisse de l’inflammation, une baisse de la glycémie, une baisse du « mauvais » cholestérol et une hausse du « bon » cholestérol.

« Ce traitement fait mieux que la Metformine (médicament anti-diabétique) NDLR !», conclue le chercheur qui est en train de vérifier l’étude sur une cohorte de patients.

L’avis de la diététicienne

saumon-lipides vitamine Dfleche-suiteIl est toujours intéressant de suivre la recherche en amont, surtout quand elle ouvre des perspectives de santé plutôt réjouissantes.

Sans aller plus vite que la musique, il faut souligner encore et encore les bienfaits de la consommation de poisson, surtout les gras. Même sans cette nouvelle piste, ils sont déjà nutritionnellement très riches et essentiels pour notre santé.

Encore faut-il bien les choisir, ces poissons..

Les considérations environnementales se sont aussi invitées à table, depuis plusieurs années. Là encore, il vaut mieux privilégier un produit de qualité et qui respecte les préoccupations écologiques. On ne peut pas faire mieux, pour notre santé et celle de la planète !

*

Je veux témoigner

Lisez plus sur le saumon et le poisson :

Abonnez vous et recevez la lettre hebdo alimentationLa lettre hebdomadaire Alimentation est normalement diffusée chaque jeudi. Elle est gratuite et il est facile de s’abonner (ou se désabonner).

– Exemples : le n°2 de la Lettre hebdomadaire (les huiles),la lettre n°3 (les légumes), lettre n° 4 (les calories), la lettre n°5 (le goût), la lettre 7 sur la « néfaste food », la lettre 8 sur les micro-algues, la lettre sur le petit-déjeuner, …

Veuillez noter qu’Emmanuelle Couturier n’exprime dans ces rubriques que des conseils généraux qui ne sauraient l’engager. Pour des conseils personnalisés, il faut soit la consulter à son cabinet en privé, soit interroger votre médecin personnel.

illustration : © CC, Lotfi42

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

21 commentaires Donnez votre avis
  1. Il serait bon de demander aux éleveurs de saumons en norvège, pourquoi ils n’en mangent pas eux-mêmes, probablement à cause de leur alimentation, de leurs maladies et des traitements associés. Un reportage ouvert en a fait l’objet.
    Il serait bon également de se demander ce qu’ils font des poissons malades morts par centaines. Probablement des aliments pour chats et chiens!

    Si vous mangez des saumons d’élevage, je vous souhaite bonne chance.

  2. Comment recommander le saumon aujourd’hui alors qu’il est de notoriété publique que ce poisson est le symbole de la pollution des mers ? Deux problèmes principaux avec la chaire du saumon: c’est un prédateur donc il est au sommet de la pyramide alimentaire et se nourrit de petits poissons et engrange et concentre les polluants. Bien sûr en élevage, les saumons ne mangent pas de petits poissons vivants mais plutôt sous forme de granules reconnus impropres à la consommation humaine et donc détournées dans la consommation animale. Le second point c’est que le saumon est un poissons très gras et les substances polluantes ont une tendance lipophiles (stockage dans les lipides). C’est pour cette raison que dans les pays scandinaves, on recommande ( les autorités, les poissonniers, …) de ne pas consommer de poisson gras plus d’une fois par semaine et de l’interdire pour les femmes enceintes …

    Je recommande vivement à tout ceux qui recherchent à s’intéresser à ce scandale sanitaire, le documentaire de nicolas daniel “Poisson : élevage en eaux troubles” diffusé sur france 2 le 7 décembre 2013.

  3. le saumon d’élevage norvégien, élevé dans une des mers les plus polluée, non merci !
    on nous fait déjà avaler tellement d’autres ingrédients dont on ne connaît pas la façon de culture, de transformation, d’élevage, etc. …
    et autre.
    Dès qu’on peut, on fait notre jardin et on devient végétarien !!!!!

  4. Vous avez une adresse ou le Saumon ne contiens pas de l’ETOXIQUINE, des métaux,sans OGM, et sans produits chimiques? Car aujourd’hui le Saumon en magasin et l’aliment le plus pollué du monde!Pollué d’une manière volontaire sous le couvert de la Ministre de la pèche de Norvège!

    • Yes !! et je rajouterais même que le saumon Bio est encore plus pollué que le saumon d’élevage … ce qui montre dans quel état se trouve les milieux naturels de nos si “bon” saumons aux milles vertus …

  5. Actuellement il est conseillé de manger rarement du saumon car il est extrêmement pollué aux dires même des Norvégiens qui le produisent. Mes amis Norvégiens m’ont mise en garde depuis longtemps à ce sujet, sachant que j’adore ce poisson. Eux-mêmes n’en consomment plus.

    Idem pour le saumon sauvage qui provient d’eaux polluées.
    C’est maintenant le cas de tous les gros poissons carnivores, particulièrement ceux en provenance du Pacifique !
    le saumon dit bio est extrêmement cher, et même s’il est moins chargé en produits toxiques car alimenté sainement dans les parcs, il n’empêche que l’eau est toujours polluée…

  6. J’aime bien lire les articles de Conso-globe…pour les commentaires, toujours lucides et éclairés. Plus que les articles, ce qui est normal dans le sens ou un article ouvre la voie à la discussion.
    La réactivité des intervenants élève le niveau des articles (au demeurant intéressants)et prouve bien qu’on ne nous la raconte pas, à nous, citoyens. C’est déjà un bon pas, non?

  7. c’est sympa, tous ces avis sont intéressants mais bon ou pas bon ,,,,, LE SAUMON DE NORVEGE???

    surtout qu’il est en promotion (après les fêtes) 14€/kg le saumon fumé

    En étant prudent, en manger une ou deux fois dans le mois avec les métaux lourds dans le corps….?

  8. J’ai fais une faute dans mon dernier avi. Le cou du cheval, c’est cou.Et non “COUP”. Revenons aux saumons. Pour être intoxciqué par ces poissons qu’un petit peu, il faudrait en manger une fois par semaine, voir tous les 15 jours et pas plus. Pourquoi certains diététiciens déconseillent ces poissons aux femmes enceintes et aux enfants ? ?Risque de déformation du fétus, et problèmes de santé aux enfants.
    De toute façon, pour conclure, il n’y a quasiment plus grand chose à manger sans risques futurs.Même les pommes de terre subissent une drogue anti germinatif. Avant il n’y avait pas ça quand même ?

  9. On ne sait vraiment plus à quel saint se vouer! L’un dit que le saumon est très bon pour la santé, l’autre contre dit qu’il est nocif, à cause des métaux lourds qu’il a absorbé.Le seul saumon comestible que je connaisse, est celui que je pourrais pêcher.Mais comme il n’y a presque plus de saumon sauvage. . .Quand je prenais une truite sauvage, “UNE FARIO”, je la remettais à l’eau avec douceur.Dans le temps, (je passe du coq à l’ane) j’avais un cousin boucher chevalin.Quand il avait une nouvelle bête, il passait un coup de fil à mon père, lui proposant un filet de cheval.C’était les seules fois ou je mangeais du cheval.
    Maintenant, ces animaux viennent d’Amérique du sud en grande partie, et quand j’ai vu comment ils les tuaient!!! à la télé, avec un petit couteau, ils les saignaient en coupant une grosse veine du coup, et les laissaient repartir jusqu’à la mort du cheval.

    • bravo…c’est bon ou c’est pas bon? les poissons qui mangent des métaux lourds?

  10. Tout à fait d’accord avec les autres commentaires. L’article manque de précision sur le type de saumon à consommer sans risque de s’empoisonner: bannir le saumon d’élevage conventionnel, peut-être choisir le bio mais pas sûr.
    Saumon sauvage? En baltique il est contaminé par les déchets radioactifs des sous-marins russes, en Atlantique il est contaminé par les rejets des élevages + métaux lourds, en en Pacifique il est contaminé par la pollution radioactive de Fukushima, alors????

  11. J’aime beaucoup le saumon et suis consciente de ses bienfaits mais depuis que j’ai appris comment il était élevé dans les fermes marines norvégiennes je n’en mange plus. Certains de ces poissons d’élevage migrent dans l’océan et vont s’accoupler avec les saumons sauvages et la baltique est très polluée donc même les saumons sauvages sont à éviter. Essayez donc la truite fumée élevée et transformée en France.

  12. d’autres poissons moins nobles, mais sauvages ont les mêmes vertus.
    Ils sont bien moins chers ..C’est pour ça qu’on en parle pas trop.

  13. Le saumon a été déclaré il y a peu le poisson le plus pollué du monde même en élevage bio !! Alors est ce bien raisonnable de continuer à encourager les gens à continuer à en consommer? Les norvégiens eux mêmes le déconseillent et n’en mangent plus… 🙁

    • et même, si on ne mangeais que du saumon sauvage d’Alaska, encourager tout le monde à en manger c’est signer son arrête de disparition en tant qu’Espèce tout entière!

  14. Je suis certain qu’en poussant les analyses plus à fond, on va trouver dans les saumons d’élevages et autres, des vertus insoupçonnées : doublement de la mortalité, donc résorption du chômage, découverte de nouvelles formes humaines, invention de prothèses, baisse des Q.I. etc..

  15. Le saumon d’ élevage concentré de toxique.
    Pas amateur.

  16. Bien dommage que les poissons gras comptent aussi parmi les plus grands bio-accumulateurs de polluants :/

  17. le problème avec le poisson, c’est que le poisson d’élevage est nourri avec des farine animales et que les poissons “sauvages” ingèrent tous les métaux qui polluent l’eau de mer. Les protéines sont indispensables mais mangez des protéimes végétales !

  18. Encore faut il choisir l’origine d’habitat du saumon?
    J’ai un petit doute sur celui de la Norvège qui est le principal saumon fumé d’élevage proposé aujourd’hui en vente.
    ma-vie-de-galgo.com/article-la-bd-qui-denonce-les-dangers-du-saumon-norvegien-121317516.html

Moi aussi je donne mon avis