Guide d’achat des poissons : la truite

Parce que la consommation de certaines espèces peut avoir des conséquences sur la biodiversité, consoGlobe vous propose un guide des poissons. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la truite.

Rédigé par Annabelle, le 12 Oct 2017, à 15 h 07 min

La truite fait son entrée dans le guide poissons de consoGlobe.com : fait-elle partie des poissons à éviter comme l’anguille et la raie par exemple ? Ou à l’inverse, s’agit-il d’un poisson que l’on peut consommer sans menacer la biodiversité comme c’est le cas pour le merlan, le lieu noir ou encore le maquereau ?

Comment reconnaître la truite ?

Découvrons ensemble les caractéristiques d’un poisson très populaire sur les tables françaises. La truite est en effet le 4e poisson le plus consommé dans l’Hexagone, après le saumon, le cabillaud et le lieu.

La truite fait partie des salmonidés (Salmonidae), une famille de poissons à nageoires rayonnées qui comprend le saumon, l’omble et le corégone. Ses nageoires sont dépourvues d’épines. Autre caractéristique inhérente à la famille des salmonidés : une nageoire molle ou adipeuse, qui se situe entre la dorsale et la caudale (la queue).

truite-de-merLe terme truite désigne différents poissons :

  • La plus courante, la truite arc-en-ciel (Oncorhynchus mykiss), produite en grande quantité en France et dans le monde.
  • La truite d’Europe (Salmo trutta), avec au sein de cette espèce, la truite fario en cours d’eau (Salmo trutta fario) ou truite commune (Salmo trutta trutta) ; la truite de lac (Salmo trutta lacustris) ou truite argentée ; la truite de mer.
  • La truite à lèvres molles (Salmo obtusirostris).
  • La truite mouchetée ou Omble de fontaine (Salvelinus fontinalis).
  • La truite dorée (Oncorhynchus aguabonita ou Oncorhynchus mykiss aguabonita)
  • La truite fardée (Oncorhynchus clarkii).

Les truites arc-en-ciel et fario sont deux espèces élevées et fortement consommées en Europe. La France est le 3e producteur européen de truites élevées en eau douce avec près de 38.714 tonnes produites en 2016(1).

Cadre de vie de la truite

La truite apprécie particulièrement les eaux vives, fraîches et bien oxygénée des rivières, dont la température n’excède pas les 18°C. Il se peut que des spécimens de certaines espèces passent leur vie d’adulte dans les océans et remontent les rivières pour se reproduire, à l’instar des saumons.

Les truites sont des poissons carnivores qui se nourrissent de vers et d’insectes principalement mais aussi d’autres espèces de poissons comme les vairons.

Lire page suivante : la truite arc-en-ciel, espèce la plus courante

Références :
  • CIPA
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Cet article omet de dire que du lait de jument entre dans l’alimentation des truites d’élevage en France. Ce lait provient notamment d’Amérique du Sud où les juments sont soumises aux pires tortures pour produire ce lait qu’on leur soustrait. En effet, elles sont, d’une part, continuellement inséminée et, d’autre part, on tue leurs petits avant leur naissance avec des méthodes dignes des dignitaires nazis (et je pèse mes mots !).

    Résultat : cessez de consommer de la chair de truite.

  2. Vous ne parlez pas du côté négatif de ces élevages industriels: pollution, vaccins, antibiotiques. Pourquoi?

Moi aussi je donne mon avis