Des animaux mutants dans nos assiettes

Rédigé par Annabelle, le 24 Feb 2012, à 18 h 26 min

Miam, ce titre vous ouvre-t-il l’appétit ? Depuis quelques années des chercheurs sur tous les continents préparent une étrange tambouille génétique dans leurs labos. Du cochon génétiquement modifié pour moins polluer au saumon croisé avec une anguille pour qu’il grandisse plus vite, ce qui pourrait atterrir dans nos assiettes d’ici peu n’est pas très ragoûtant.

Enviropig, le cochon canadien qui rejette moins de phosphore

Les chercheurs de l’université de Guelph en Ontario nous ont concocté un porc capable de mieux digérer le phosphore contenu dans le maïs et le soja dont il se nourrit.

Résultat : jusqu’à -70 % de phosphore rejeté dans ses excréments. Or, on sait que le phosphore dans le sol, qui est pourtant indispensable au développement des plantes, peut en excès participer à l’eutrophisation des eaux. C’est là l’argument justifiant les recherches sur un porc qui en produirait moins.

L’association de producteurs de porcs, Ontario Pork, qui a en partie financé la recherche est même propriétaire de la marque commerciale : Enviropig™. Le “produit” n’a pas encore été autorisé sur le marché. Le Réseau canadien d’action sur les biotechnologies (RCAB) très engagé contre la commercialisation d’Enviropig™ dénonce le fait que le ministère de la Santé « n’effectue pas lui-même des tests d’innocuité sur les aliments transgéniques [et] se fie aux données soumises par le promoteur ». Le RCAB soulève également qu’en 2002, 11 porcelets génétiquement modifiés par les chercheurs de Guelph ont été “accidentellement transformés en nourriture pour volaille”, contaminant 675 tonnes d’aliments…

Frankenfish, le saumon qui grossit plus vite que son ombre

Photo : corporatecrime.wordpress.com

Il s’agit là d’un autre projet en attente d’autorisation pour être mis sur le marché et qui nous vient cette fois des Etats-Unis.

Le projet AquAdvantage travaille sur un saumon transgénique. On ajoute à ce saumon du Massachusetts le gène d’un saumon chinook, la plus grosse espèce de saumon du Pacifique, et celui agissant sur la croissance de l’anguille.

Le mutant mi-saumon mi-anguille (mais quand même un peu plus saumon qu’anguille) surnommé Frankenfish par ses nombreux détracteurs grossirait deux fois plus vite. L’argument écolo de l’entreprise de biotechnologies qui le met au point est de proposer une « alternative soutenable au saumon d’élevage » qui permettrait de réduire la pression des écosystèmes marins.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

116 commentaires Donnez votre avis
  1. moi j’aim bi 1 lé poison a troi zyeu é lé gronouil avk dé kuiçe bi 1 pautlé

  2. Sébastien ,je vous rassure il n’y a pas que la viande qui est modifier.
    Diane, “les plantes, légumes et fruits ne produisent pas le sang rouge et bien qu’ayant une sensibilité, elle est différente et ils ne sont pas comparables à l’animal-humain ou animal-animal” il est vrai que les plantes ne servent à rien, elle ne sont bien sur pas la base de notre éco-système modifions les pour en consommer plus pour remplacer la viande.

    Ne restez pas dans l’ignorance et passez à l’action. Ne soyez plus complices de ce business sans aucune moralité et dont les conséquences sont terribles. (Oui ! Ne mangeait plus.) Merci Sébastien !!
    En revanche Manger moins, manger mieux OUI et Diane le dit d’ailleur ou du moins je l’ai compris ainsi

  3. je ne mange plus de viande et les repas sont légumes du jardin céréale
    riz pâte quelque fois des œufs très peu de poisson fromage de chèvre yaourt beaucoup de fruits

  4. Arrêtez de consommer de la chair animale! L’industrie agro-alimentaire fait n’importe quoi et nous rend malades! Quand est-ce que le gouvernement français et la commission européenne prendront des mesures à la hauteur de ce fléau?
    A tous je vous conseille regarder le théma sur Arte, disponible sur Youtube: “faut-il encore manger des animaux?”
    Ne restez pas dans l’ignorance et passez à l’action. Ne soyez plus complices de ce business sans aucune moralité et dont les conséquences sont terribles.

    • n’importe quoi … faut-il encore mangé des céréales ? 5-7x fois plus de gluten à causes des OGM et des retrocroisements, non considéré comme OGM mais très similaire qui sont surement dans ton assiette.

      arrêtez de blâmer la viande tout le temps alors que c’est quasi TOUTES l’alimentation qui est modifiée. Les légumes (la tomate qui fait 4x fois la taille d’une tomate y a 40 ans) et les céréales bien devant les viandes !

    • Je partage complètement votre avis Sébastien…et je dirais plus : ne plus consommer de viande signifie non seulement que le vivant “sur pattes” ou à “nageoires” ne sera pas modifié au moins (auquel cas nous pourrions bien finir modifié également puisque ce que l’on fait aux animaux finit toujours par se faire à l’homme !) mais aussi “épargne de vie” …il faut tout de même rappeler que les animaux sont des êtres dotés de sensibilité, ayant un coeur qui bat et des yeux pour voir…les plantes, légumes et fruits ne produisent pas le sang rouge et bien qu’ayant une sensibilité, elle est différente et ils ne sont pas comparables à l’animal-humain ou animal-animal…on peut cependant exiger à ce que leur culture soit respectueuse de leurs natures. On peut peut-être rappeler ici (permettez cette parenthèse) que nous sommes omnivores avec un petit carnivorisme, certes, mais surtout, nous sommes fructivores et granivores (nos intestins, sucs digestifs, métabolisme, notre dentition, nous le rappellent constamment). Par ailleurs, pour parler des céréales (allusion à Lucien), les graines par exemple, ont toujours accompagné l’homme ! il n’est qu’à voir dans chaque continent leur nourriture : très peu de viande mais des graines et des légumineuses très bien associées surtout…nous occidentaux perdons (si ce n’est de l’avoir connu)cette façon pour privilégier la viande, produit de luxe ! C’est à nous consommateur de changer la donne : nous sommes au 21è siècle et bénéficions de ce courant où nos consciences s’élargissent : à nous donc de nous renseigner sur nos façons de nous alimenter, les modes de cultures, de nous mobiliser pour réclamer plus de transparences sur les produits que nous achetons et à nous d’exiger des produits sains…sans perdre de vue l’aspect éthique bien évidemment…de consommateurs, nous devons devenir consomm’acteurs…nous avons au moins ce pouvoir !

  5. il faut arreter de jouer les apprentis sorciers on a deja vu ce que pouvait donner les resultats scientifiques sur l’alimentation jusqu’au jour ou les virus eux aussi vont se modifier et devenir encore bien plus resistants nos scientifique n’ont pas compris qu’il ne fallait pas jouer avec dame nature de plus elle gagnera et nous seront les victimes comme toujours merci.

  6. pff ca continue dans le n’importe quoi le trans géné artificiel à quoi sert de transformer la nature ? le naturel , on en voit les résultats… 20 ans après… tout ca pour de l’argent, du profit, Dieu doit se retourner plus d’une fois dans sa tombe !

    • faut arrêtez de faire des gamins !! ont est 7 milliards le problème est la ! faut accéléré le rendement en minimisant les perte et en maximisant les profits … solution transformé et rendre plus gros et plus rapide ce que nous cultivons.

      Nous sommes fait à l’image de Dieu, nous aussi ont transforme et crée 😉

    • Haha, Dieu est donc mort !!! Nietzsche, fais péter le champagne dans ta tombe à toi !!!

  7. Je préfère me passer de manger ces aliments. C’est inadmissible de pourrir à ce point l’alimentation ! Tout le monde n’a pas la chance, comme moi, d’avoir un potager et de cuisiner ses propres fruits et légumes. Je pense à nos enfants et petits enfants… comment vont-ils s’alimenter ?

  8. Bonjour à vous. Après ce que je viens de lire, déjà que je ne mangeais que rarement du saumon que ce soit frais, ou fumé,et bien je n’en mangerais 1 que si c’est moi qui le pêche. Quand au poulet, ou poule, ça fait déjà longtemps que je les achète vivant à la ferme. Bien sur il y a la corvée de le plumer . . . , mais il est tellement meilleur.

  9. Je vais quand même vous parler du saumon.Je vais encore dire: “AVANT”, et oui, j’ai passé 74 printemps. Donc avant, un saumon, était un poisson “NOBLE” et très cher.Maintenant, ils sont élevés dans des bassins, nourris avec des granulés de poissons, et il faut si ma mémoire ne flanche pas trop 5k de poissons divers réduit en poudre, pour faire 1 k de saumon. En dessous de ces élevages, en mer, PLUS RIEN NE POUSSE . C’est le désert.En prime, même chez les gens “BIEN”, ils disent: aujourd’hui, on mange du saumon.S’ils savaient ce qu’ils mangent, ils achètraient de la “MORUE”, qui est sans détours un merveilleux poisson avec du gout, et bien meilleur que le saumon d’élevage.

  10. Et oui, je pensais que j’avais terminé pour aujourd’hui, mais “NON”Ce n’est plus de cheval qu’on parle, mais de porcs. Ils sont”BLINDES” d’antibiotiques et de médicaments divers. Quand ils sont jambon,Ils sont piqués à la saumure (pour le “GOUT”) Tout ça pour qu’ils grossissent plus et plus vite. Avant, et oui avant, quand on voulait un porc, on allait chez un petit éleveur, et il ns vendait un “CULARD” Et oui, vs ne savez pas ce que c’est. C’est un porc avec des gros jambon.
    Pas du jambon sous plastique “RECONSTITUE”, sans gout, majgré la PUB de Marc VERA pour Madrange. Il serait étonnant que cet individu se serve de ce produit dans son resto?

  11. que faut-il manger alors ?
    entre des légumes arrosés de pesticides et des viandes qui vont nous transformés en mutants,on ne sais plus que faire.
    manger “bio “faut-il en avoir les moyen… et être sûre de la qualité.
    triste époque!

  12. Ca cause bien la france sur ces forums . On peut crier gigoter manifester, les enjeux financiers (“lobbie’s”) sont trop importants pour que les financiers qui nous imposent, de “bonne fois”, cette dégéneressence alimentaire se sentent concernés.
    La nature a tellement été esclavagie ou détruite qu’ils se sentent un devoir de la reconstruire à leurs manière pour engranger un maximum de profit. Même les puristes ne mangeant que de l’herbe “pseudo végan” n’ont aucun contrôle sur le contennu de leurs assiettes. Une vie ne dure que moins d’un siècle ils considèrent qu’il faut tirer en un maximum de profit tanpis pour la proche progéniture et encore moins pour les autres. Il suffit de laisser suffisament de bénéfices financier pour permettre à la descendance de se soigner “voire s’OGMgéniser” enfin se mettre à l’abris des conséquences de leur fait : ils sont très nombreux , c’est un moyen de gagner vite et baucoup d’argent . pour le reste on verra après on trouvera bien une solution !!!!!.

  13. , j’ai lu il y abien des années, que le lapin était génétique, et d’autre produits3
    Quand ils ferons le nouveau^porc, il en sera dis, que du bien, et comme les médicaments, ils seront mortel.

    Tans qu’il faudrat emplir les poches, d’un chaine entière, les prix seront élevés et mauvais pour la santé. L’affaire du cheval a fait un dégat énorme, pourtant la viande de cheval est une trés bonne viande.
    Perso j’en mange pas, j’ai eu des chevaux et ne me vois pas mmanger de leur chair.

    • et pourquoi donc le cheval et la vache et les autres animaux?
      elevé donc des vaches vous direz la meme chose! tout est une question encore de beauté dans ce monde de barbarie!il faut étre beau pour etre aimer?
      codialement

Moi aussi je donne mon avis