5 remèdes naturels pour soulager les acouphènes

Les acouphènes sont une gêne fréquente et pourtant difficile à soigner avec les méthodes allopathiques. Et si on essayait la médecine douce et les remèdes naturels ?

Rédigé par Pauline Petit, le 3 Mar 2020, à 16 h 45 min

Les acouphènes, un handicap « silencieux » mais pas si rare : ils toucheraient 10 % de la population adulte dans les pays occidentaux. Une gêne qui a tendance à augmenter, avec notre exposition accrue aux bruits forts et à l’utilisation des écouteurs. Une sensation qui peut être très handicapante au quotidien.

Comment soulager les acouphènes ? Les solutions naturelles

Un acouphène est un bruit anormal, comme un sifflement ou un bourdonnement, entendu par une personne à l’intérieur de son oreille ou de son crâne. En France, 3,7 millions de personnes souffriraient d’acouphènes fréquents(1).
Les acouphènes peuvent être le symptôme d’une maladie, le résultat de la prise de médicaments ou liés au stress ou à des troubles mentaux. Ils peuvent être aussi liés à un traumatisme sonore (pétards, feux d’artifice…) pour la majorité des acouphènes ponctuels.

remedes naturels acouphenes

Il existe des remèdes naturels pour soulager les acouphènes ©aleks333

Le plus souvent, un patient qui souffre d’acouphènes se rendra chez un généraliste, ou un spécialiste ORL, qui lui prescrira des traitements pour la circulation sanguine, voire des antidépresseurs. Des médicaments qui s’avèrent souvent inefficaces.
Pour soulager les acouphènes, il peut être préférable de se tourner vers les médecines douces. Cependant, il n’existe pas de remède miracle : on ne « guérit » pas aujourd’hui des acouphènes.

L’ostéopathie pour soulager les acouphènes

Pour atténuer, voire faire disparaître les acouphènes, il est nécessaire d’en identifier la cause : elle peut être physique comme psychologique. L’ostéopathie peut soulager certains troubles physiques qui peuvent provoquer des acouphènes. L’ostéopathe peut ainsi vous manipuler pour soulager les tensions d’origine cervicale. Cela peut également avoir un effet sur les acouphènes liés au stress en rétablissant un certain équilibre dans votre organisme.

L’homéopathie au secours des acouphènes

L’association France Acouphènes a recueilli le témoignage du professeur Henri Dubost, homéopathe et acupuncteur, qui réussit à calmer les troubles d’acouphènes grâce à l’homéopathie.
Pour lui, « Chininum Sulfuricum est « le » remède des bourdonnements d’oreilles et des vertiges en homéopathie ». Bien entendu, il est nécessaire de consulter un spécialiste pour savoir si ce traitement est adapté à son cas et adapter la posologie en fonction de son trouble.

La bougie d’oreille contre les acouphènes

Certains acouphènes peuvent être dus à la présence d’un bouchon de cérumen dans le conduit auditif. Il existe des remèdes naturels pour le déboucher, notamment la bougie d’oreille. Il s’agit d’un traitement naturel originaire des tribus amérindiennes Hopi. Son application permet de faire sortir l’excès de cérumen dans l’oreille, et diminuerait l’intensité des acouphènes en réalisant une dépression sur le conduit auditif.

Les plantes qui soulagent les acouphènes

Les acouphènes peuvent être dus à diverses causes : l’âge, des problèmes de circulation, le stress, les traumatismes acoustiques. Certaines plantes peuvent atténuer les symptômes liés à ces causes.

plantes acouphenes

Le ginkgo biloba est un bon allié contre les acouphènes © v.apl

Le ginkgo biloba est l’une des plantes qui peuvent soulager les acouphènes. Il s’agit d’un antioxydant puissant, il favorise la circulation et améliore les troubles vasculaires et cérébraux liés à l’âge. Pour Christophe Bernard, herbaliste, « c’est sans hésiter la plante à essayer en premier » lorsque l’on souffre d’acouphènes.
Un remède naturel qu’il conseille de prendre plutôt sous forme d’extrait standardisé ; l’efficacité du ginkgo biloba contre les acouphènes est validée par les recherches scientifiques(2).

Le Ginkgo bilabo, arbre indestructible aux vertus miraculeuses

La petite pervenche ou vinca minor est également une plante intéressante en traitement naturel contre les acouphènes. Elle agit effectivement sur la circulation sanguine, notamment la micro-circulation et l’oxygénation du cerveau, souvent responsables des acouphènes. Toujours selon Christophe Bernard, la petite pervenche est à consommer en décoction de feuilles, à consommer deux à trois fois par jour.

Les acouphènes sont un trouble qui, à défaut d’être soigné, peut être atténué par la prise de traitements naturels et adaptés à chacun. Ne tardez pas à consulter après l’apparition des premiers symptômes, car la vie d’une personne souffrant d’acouphènes peut vite devenir un enfer. Pensez aux médecines douces !

Illustration bannière : Une femme souffrant d’acouphènes ©Image Point Fr

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



A la découverte du monde de demain, initiatives positives, personnalités inspirantes, nouveaux modèles économiques. Sans cesse dans les livres, sur le Net...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis