Recette : préparez vos gnocchi maison

Difficile de trouver plus italiens que les gnocchi, déjà mentionnés au XVème siècle en littérature. A l’époque, point de pomme de terre mais des petits pains parfumés à l’anis. Au XIXème siècle, quand les pommes de terre sont importées en Europe, on commence à fabriquer des gnocchi de pomme de terre et assez vite des variantes, notamment en Lombardie.

Rédigé par Alan Van Brackel, le 16 Sep 2020, à 19 h 06 min

Et dans les faits, s’ils peuvent paraître un peu longs à façonner, les gnocchi maison ne sont pas très compliqués à confectionner. Une fois le geste pris, on peut imaginer des recettes variées.

Recette : gnocchi maison et leurs sauces de saison

Vous voilà déjà maître es art de cuire des pâtes ? Parfait, voici un nouveau défi : en cuisiner de A à Z. Et ça tombe bien, car les gnocchi s’adaptent assez bien à ce que vous avez dans le placard et vos éventuelles intolérances alimentaires.

La base : les gnocchi de pomme de terre

Pour 4 personnes
1h de préparation
3 minutes de cuisson

Pour cette recette, il vous faut une variété de pommes de terre un peu farineuse. En Italie on utilise couramment la quarantina bianca genovese issue de Ligurie. On peut aussi trouver la Bintje, beaucoup plus courante en France et avec laquelle on fait souvent les frites en Belgique. Il vous faut :

  • 1 kg de pommes de terre
  • 300 à 350 gr de farine blanche en moyenne
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • sel et poivre

Gnocchi maison encore crus – © Slawomir Fajer

On peut tout à fait utiliser des oeufs pour la recette (2 oeufs et 50 grammes de farine en plus) pour une texture différente. Certaines personnes aiment ajouter de la muscade à la préparation.

  • La première étape consiste à cuire les pommes de terre pelées dans un grand volume d’eau bouillante salée. Cela peut prendre une quarantaine de minutes selon la quantité.
  • Une fois les pommes de terre égouttées, écrasez-les avec un presse-purée ou, si vous en avez, une râpe fine à purée.
  • Ajoutez la moitié de la farine à cette préparation et mélangez rapidement de manière à obtenir une pâte épaisse.
  • Farinez votre plan de travail et roulez des morceaux de pâte de manière à obtenir des rouleaux de 3 cm de diamètre. Découpez ensuite des morceaux d’environ 2 cm de long. Chacun doit être roulé et appuyé sur une râpe fine en bois de manière à former les stries. Si vous n’en avez pas, utilisez une fourchette.
  • Laissez ensuite reposer vos gnocchi sous un torchon pendant un quart d’heure.
  • Cuisez-les dans de l’eau bouillante salée, pendant trois minutes environ, ils doivent remonter à la surface.
  • Si vous souhaitez les manger nature, arrosez-les simplement d’huile d’olive et servez chaud.

Gnocchi potimarron maison – © Claudio Stocco

Gnocchi patate douce, gnocchi épinard, gnocchi potimarron et toute la clique !

Ce n’est pas difficile à imaginer, mais la recette s’adapte facilement et pas seulement pour plaire à notre palais français, les variantes étant courantes en Italie. Voici quelques idées :

  • Remplacer la pomme de terre par la patate douce, le potiron ou le potimarron, en gardant la même procédure.
  • Vous pouvez remplacer la farine de blé par un mélange de farine de riz et d’avoine (n’hésitez pas à moudre des flocons pour garder un peu de texture) ou toute autre farine pour une version sans gluten.
  • On peut facilement ajouter des épinards ou tout autre légume en le râpant avec la pomme de terre.

Recettes : gnocchi, sauce facile et originale

Une fois la technique maîtrisée, on peut réfléchir à des variantes côté sauces.

Gnocchi à poêler à la sauge

On peut bien entendu faire sauter les gnocchi simplement dans l’huile d’olive italienne, mais il existe des variantes. On peut par exemple préparer un beurre de sauge. Côté proportions, comptez 20 feuilles de sauge de taille moyenne pour 250 grammes de beurre et deux cuillères à soupe de jus de citron, à adapter selon la quantité souhaitée. Stérilisez les feuilles de sauge et passer tous les ingrédients au mixer avant de saler er poivrer, mélanger et passer l’ensemble dans un ramequin au frais.

Ce beurre de sauge s’utilise alors pour faire sauter les gnocchi à la poêle et s’accompagne volontiers d’huile de cèpe ou d’huile de truffe blanche. Si on improvise une sauce, on peut tout simplement faire chauffer du beurre doux avec des feuilles de sauge et un peu de citron et s’en servir comme sauce ou comme base pour faire sauter les gnocchi.

Gnocchi gorgonzola

Gnocchi gorgonzola, câpres et arugula – © Sofiia Popovych

Si vous avez le bonheur d’avoir une épicerie italienne dans les parages, n’hésitez à utiliser du gorgonzola crème, dans le cas contraire utilisez un peu de crème liquide (comptez 15 cL pour 125 g de gorgonzola ferme). Pour obtenir la sauce, faites simplement fondre le gorgonzola, la crème si nécessaire et 50 g de parmesan râpé. On mélange les gnocchi dans la sauce avant de servir.

Gnocchi tomate et basilic

Sur le même principe, faites chauffer 70 cL de coulis de tomates avec 30 g de beurre doux et du basilic ciselé. Ajoutez 60 g de parmesan ou plus selon vos goûts et servez chaud.

Gnocchi aux champignons

Les champignons sont de saison ? Parfait ! Si vous ne souhaitez pas en faire d’emblée un risotto, voici une idée pour accompagner deux ou trois assiettes de gnocchi :

  • 300 g de champignons comestibles de saison
  • 10 cL de crème liquide
  • 60 g de parmesan (conservez 10 g pour saupoudrer)
  • une gousse d’ail
  • des herbes aromatiques de saison (sauge, thym, romarin)
  • un peu d’huile d’olive
  • sel et poivre

Lavez et coupez les champignons en petits morceaux. Faites-les revenir dans de l’huile d’olive. Ajoutez l’ail haché à mi-cuisson, puis les herbes aromatiques et la crème. Ajoutez 50 g de parmesan et remuez bien. Ajoutez le sel et le poivre et laissez cuire à feu doux le temps de cuire les gnocchi. Vous pouvez mélanger les gnocchi directement dans la sauce avant de saupoudrer de parmesan et servir.

Illustration bannière : Recette gnocchi maison épinard-pomme de terre – © alpenkoch
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Chercheur dans l'âme, partagé entre l'Europe et les Etats-Unis. Parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis